Pour rester performant au travail, prenez soin de votre santé auditive

Crédit Photo : Mobe

Dans la vie active, il existe peu de métiers où la performance n’est pas clairement exigée. Rester performant au travail demande de la concentration et consomme notre énergie ; être en mauvaise santé peut ainsi s’avérer sérieusement préjudiciable. Ce sont nos sens qui permettent entre autres l’intelligibilité de notre environnement, une défaillance de notre oreille peut ainsi nous coûter et coûter cher à l’entreprise. Prenez soin de votre santé auditive.

Bien entendre et rester performant

Dans la vie professionnelle, mieux vaut être performant. Que ce soit avec ses collègues ou son patron, être actif et efficace est souvent une condition pour bien s’entendre. « Bien s’entendre », cette expression est d’ailleurs révélatrice : avoir une bonne audition est un des piliers de notre vie sociale et s’avère donc fondamentale au travail en raison des multiples exigences qui pèsent sur nous. Un collègue qui devient moins rigoureux, plus isolé, moins impliqué, pourrait bien souffrir de troubles de l’audition sans l’avouer. Toutes les difficultés qui émergent n’épargnent pas non plus les collègues, l’organisation est touchée et le climat peu à peu se dégrade. Pour cette raison, il est important de penser à passer un bilan auditif dès 50 ans, et les appareils auditifs sont bien peu de choses quand il s’agit d’améliorer durablement son quotidien.

La santé auditive est un levier de performance

L’association JNA (Journée Nationale de l’Audition) est à l’origine de la notion de « santé auditive », et travaille activement à la diffusion d’informations et à la prévention auditive. Selon cette association, la santé auditive est un levier de performance en entreprise. Des déficiences auditives en l’entreprise peuvent être indirectement génératrices de coûts et pour l’individu concerné comme pour le collectif, il s’agit d’accepter ce handicap et de ne pas le laisser s’installer. La santé auditive est ainsi un vecteur de cohésion et de performance dans l’entreprise, si elle est entretenue. La JNA organise plus de 150 journées sur ce thème chaque année, essentiellement à destination des seniors dès 50 ans. Dans les faits, l’appareillage se fait encore tardivement, et il faut toujours une dizaine d’année pour que certaines personnes acceptent de finalement porter un appareil auditif. Ce genre de prévention est ainsi importante.

Des bilans réguliers à partir de 50 ans

Un indicateur solide pour la perte de l’audition est une difficulté croissante à percevoir et à comprendre les conversations orales. Entendre moins bien, c’est aussi comprendre moins bien. Peu à peu, l’individu change ses comportements et son potentiel diminue. D’après le pôle Surdité et Souffrances Psychiques de l’hôpital Saint-Anne, 10% des seniors actifs seraient en souffrance pour des raisons liées à la santé auditive. Parmi ces personnes, un très faible pourcentage a consulté dans le passé. L’audition est encore un domaine largement négligé lors des bilans de santé, et avouer connaître des difficultés en entreprise s’accompagne souvent de la crainte d’être dévalorisé professionnellement. Cela même quand il s’agit de sa propre santé. C’est pourquoi les campagnes de prévention sont essentielles, afin de lever les craintes, donner des solutions et changer les mentalités. La santé auditive est un sujet dont devraient se préoccuper même les managers et les entreprises.

Source : Handicap.fr

Publié le
YouTube a mis en ligne une playlist de vidéos utilisant la technologie « Spatial Audio », permettant des expériences sonores immersives sur sa smartphone.

28/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

Vivez des expériences sonores immersives sur YouTube

Ces derniers jours, la plateforme YouTube a mis en ligne une playlist de vidéos utilisant la technologie « Spatial Audio », qui donne l’impression d’une réelle immersion dans un environnement sonore tel qu’un concert ou un événement sportif. Equipé d’appareils auditifs, les personnes atteintes de surdité pourront parfaitement profiter de ce dispositif.

Lire l'article
Certaines personnes sont capables de s’accommoder de leurs acouphènes plus aisément que d’autres. Notre cerveau tient une place centrale dans ce phénomène.

23/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’utilisation de notre cerveau affecte nos acouphènes

Le cerveau reçoit et interprète quantité de signaux qu’il délivre finalement à notre conscience. Cette gêne particulièrement handicapante que représente les acouphènes est elle aussi soumise au travail interprétatif du cerveau. Ainsi, au-delà des seules déficiences physiques, c’est aussi le fonctionnement cérébral qui est contributeur de la nature et de l’intensité des acouphènes dont souffre tant d’individus. Une étude récente nous en dit plus.

Lire l'article
La perte auditive comme facteur de dépression – VivaSon

24/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La perte auditive peut favoriser la dépression

Comme évoqué dans notre précédent article que vous pouvez retrouver ici, s’appareiller en cas de besoin améliore considérablement la qualité de vie. Néanmoins, s’équiper n’est pas forcément accessible pour tous. De ce fait, de nombreuses personnes tendent à sombrer dans la solitude.

Lire l'article