L’importance de comprendre la perte auditive pour aider ses enfants

L'importance de comprendre la perte auditive pour aider ses enfants - VivaSon

Crédit Photo : Laurence Pernoud

Le professeur Carol Flexer et le fabricant d’appareils auditifs, Phonak, collaborent pour aider les parents d’enfants souffrant de perte auditive à communiquer en langue parlée.

Depuis toujours, lorsque l’on parle de perte auditive, on rattache cette déficience à l’oreille. Néanmoins, avec les connaissances actuelles sur la neuroplasticité (évolution des neurones au long de la vie, comme  l’apprentissage et la mémoire) et la déficience auditive, les conversations devraient se porter sur les neurones.

Le service d’audiologie pédiatrique (PAS) de l’Hôpital Saint Thomas de Londres, a réalisé, il y a peu, un séminaire pour accompagner les parents à améliorer les fonctions auditives du cortex cérébral de leurs enfants. Il fut mené par le professeur en éducation audiologiste et thérapeute auditif et verbal, Carol Flexer. Elle fut pendant près de 20 ans,  professeur distingué d’audiologie à l’université d’Akron.

Le séminaire portait sur l’importance d’accompagner les pères et mères dont les enfants venaient d’être diagnostiqués souffrant de perte auditive. Et qui voulaient leur faire apprendre la langue parlée. Carol Flexer a notamment insisté sur le fait que l’audition se concrétise dans le cerveau et non seulement dans l’oreille. L’oreille est le chemin de transmission du son, mais c’est le cerveau qui est en charge de le traiter. C’est pourquoi le professeur compare l’oreille à une porte permettant d’accéder au cerveau.

Elle appuie le fait que l’objectif des appareils auditifs et autres technologies permettant de mieux entendre, résulte dans la capacité à recevoir les sons pour les transmettre jusqu’au cerveau. Ainsi, une fois l’enfant équipé d’une aide auditive, il est nécessaire d’enrichir la langue parlée de l’enfant. Notamment en chantant et en lisant à voix haute.

Le professeur a travaillé en collaboration avec le fabricant leader du marché Phonak. Les recherches ont notamment été présentées à la conférence américaine de l’académie de l’audiologie, la plus importante internationalement, en avril dernier. Celles-ci ont été très appréciées et des actions sont en cours d’élaboration afin de mettre en place ce système. Egalement, un module en ligne sur internet va être développé pour pouvoir partager les analyses avec d’autres centres d’audiologie.

 

Source : Audiology Blog

 

Publié le
Il est important de soutenir vos proches lorsque ceux-ci souffrent d’un trouble de l’audition. C’est souvent avec de l’aide que l’on trouve des solutions.

20/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Il est important de soutenir vos proches malentendants

La perte de l’audition est un sujet parfois sensible, tant pour ceux qui souffrent du handicap que pour leur famille ou leurs amis. La surdité peut être responsable d’un isolement social croissant et d’un repli sur soi. Avouer ne pas bien entendre peut s’avérer difficile, cela peut pousser certaines personnes à éviter le dialogue. Le soutien des proches est essentiel, et peut d’ailleurs encourager le port d’appareils auditifs.

Lire l'article
Quel âge ont vos oreilles ? Tout votre corps ne vieillit pas à la même allure, peut-être êtes-vous victimes d’un vieillissement précoce de vos oreilles.

25/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Vos oreilles n’ont peut-être pas le même âge que vous…

Nous vieillissons tous. Et nous savons que le temps nous affecte différemment, avec plus ou moins d’égard. Notre corps change progressivement, mais même nos organes évoluent et s’affaiblissent à différents rythmes. Nos oreilles ne sont pas épargnées d’une telle logique, si bien qu’à l’instar de toute autre partie du corps, il est important de surveiller notre santé auditive. Si les appareils auditifs sont une véritable solution, mieux vaut se protéger.

Lire l'article
L. s’emmêle réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires, afin de changer le regard que les gens portent sur la différence.

23/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Des bijoux d’appareil auditif et d’implant cochléaire

Au sein de l’association L. s’emmêle qu’elle a créée en 2015, Delphine réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires. Grâce à des ornements élégants ou amusants, cette maman devenue sourde à l’âge de 23 ans entend bien changer le regard que les gens portent sur la différence.

Lire l'article

04/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le rôle de l’audioprothésiste

Après avoir constaté des troubles auditifs, la plupart des patients consultent un ORL ou un audioprothésiste pour obtenir un diagnostic clinique et recevoir une aide adaptée à leur situation. Pour répondre à leurs attentes, ces professionnels vont les accompagner tout au long de trois étapes primordiales qui ne se résument pas au choix de l'appareil auditif adéquat.

Lire l'article