Présidentielles 2017, quels programmes en matière de santé ?

Présidentielles 2017, quels programmes en matière de santé ?

Crédit photo : Rama

Le thème de la Sécurité sociale est au cœur des élections présidentielles 2017. Sujet de débats, les propositions des candidats énoncent leurs programmes de santé. Emmanuel Macron avait déjà fait part de son désir d’un remboursement à 100 % des appareils auditifs dont nous vous avions parlé lors de notre précédent article.  Désormais, c’est un sujet qui apparaît dans de nombreuses propositions de programmes des candidats.

Le thème de la Sécurité Sociale s’invite dans les campagnes présidentielles. Les candidats proposent de revoir le rôle des complémentaires santés dans le remboursement des soins. La population française est de plus en plus attentive face aux systèmes de santé. En effet, les soins étant plus performants mais aussi plus onéreux et leur accès étant libres et universels, son évolution nous concerne tous.

Que proposent les candidats ?

  1. _ François Fillon propose que l’assurance-maladie ne rembourse que les affectations graves ou de longue durée. Egalement il propose de supprimer le tiers payant généralisé avec les médecins et souhaite développer le numérique dans le domaine de la santé.
  2. _ Benoît Hamon est en faveur d’un meilleur remboursement des soins dentaires et d’une modification de la répartition des aides à l’accès aux complémentaires santés.
  3. _ Jean-Luc Mélanchon, veut quant à lui, un remboursement total des dépenses de santé, regroupant la Sécurité Sociale et les complémentaires pour des remboursements à 100 %.
  4. _ Marine Le Pen, souhaite créer un cinquième risque de Sécurité Sociale consacré à la dépendance et au handicap pour que tous les Français puissent être pris en charge sans considération financière.

 

Quelles propositions concernant les appareils auditifs ?

Précédemment évoqué, Emmanuel Macron souhaite mettre en place une prise en charge à 100% des soins liés à l’optique, la dentition et l’audition d’ici 2022.

Nicolas Dupont-Aignan vient également de se positionner à ce sujet et souhaite, lui aussi, une meilleure prise en charge des audioprothèses.  Il propose ainsi, une amélioration de la prise en charge des soins dentaires, une prise en charge à 100% des frais de santé liés à l’optique et le remboursement du montant d’une prothèse auditive tous les cinq ans, sauf diminution importante de l’ouïe. En plus de ces propositions, il a également pour but, d’augmenter le numerus clausus de médecins d’un tiers et permettre les délégations de compétences pour encourager les praticiens à embaucher.

Pour plus d’informations concernant les programmes en matière de santé des candidats, utilisez le comparateur ici.

 

Source : Fondation Frap

Publié le
La formatiion des audiorpothésistes pour bien connaître les appareils auditifs

13/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La formation des audioprothésistes

Un audioprothésiste n’est pas un vendeur d’appareils auditifs. En tant que véritable professionnel de santé, sa vocation est d’accompagner les patients dans la démarche d’appareillage qui rétablira leur confort auditif. Ainsi, un diplôme d’Etat délivré à l’issue d’une formation sélective de 3 ans est nécessaire pour exercer.

Lire l'article