Comment accompagner un proche souffrant de perte auditive ?

Comment accompagner un proche souffrant de perte auditive ? - VivaSon

Crédit Photo : Urlaubsguru

Il n’est pas toujours évident d’accompagner un proche dans sa perte auditive. Certaines personnes ont beaucoup de mal à accepter que leur audition devienne défaillante ou n’osent pas sauter le pas de l’appareillage.

Une perte auditive peut être assez frustrante autant pour la personne qui en souffre que pour l’entourage. En effet, les conversations deviennent difficiles à comprendre et souvent les réponses sont incohérentes. Alors, une question se pose, comment puis-je aider mon proche malentendant,  et ce, sans le vexer ?

  1. 1. Dans un premier temps, il est essentiel de lui faire comprendre que la baisse auditive est un phénomène commun, très répandu mais aussi naturel. Faites la comparaison avec les personnes portant des lunettes. Les personnes ayant du mal à voir s’équipent de lunettes, il en est de même pour l’audition.

 

  1. 2. Une perte auditive ne se rétablit pas, au contraire elle se détériore avec le temps. Ainsi, il est essentiel de s’équiper avant que celle-ci n’empire. D’autant plus que mal entendre, peut être dévastateur pour la santé. Notamment en provoquant un déclin cognitif mais aussi la démence et la dépression.

 

  1. 3. Nul besoin d’avoir peur que tout le monde ne le sache. Désormais les appareils auditifs sont presque invisibles et si confortables que même le porteur oublie son existante.

 

  1. 4. Faites lui penser à tous les sons perdus qu’il ou elle pourra retrouver. Notamment les sons à fréquences aiguës, comme le rire des enfants, la brise du vent ou encore l’eau qui ruisselle.

 

  1. 5. S’appareiller représente un coût considérable dans l’esprit de la plupart des gens. Néanmoins, il existe tous types d’appareils également à tous types de prix. Aussi, une partie du financement est prise en charge et certaines aides existent. De plus, de nombreux centres audioprothésistes proposent des paiements en plusieurs fois sans frais.

 

En conclusion, amenez votre proche à réaliser que c’est pour son bien. Que cela n’est pas une fatalité et qu’il pourra vivre comme avant sa perte auditive. Énoncez-lui les bénéfices qu’apporte le port d’un appareil auditif, rassurez-le.

 

 

Source : amplifon

Publié le