Rapport 2017 de la Drees : analyse de l’audition en France

Rapport 2017 de la Drees : analyse de l'audition en France - VivaSon

Crédit Photo : L’action

Le rapport de la Drees 2017 révèle des informations importantes sur les personnes atteintes de troubles auditifs. Faisant partie du service de statistique public, la Drees, divulgue des données fiables en matière de sanitaire et social.

L’édition 2017 du rapport de la DREES sur l’état de santé de la population française vient d’être publiée le jeudi 11 mai dernier. La Drees est la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques rattachées au Ministère des Solidarités et de la Santé. Chaque année, un rapport sur les domaines du sanitaire et du social est publié. L’analyse a pour objectif de fournir à l’ensemble de la population et des organismes, des données fiables sur les populations et les politiques sur les compétences en matière de santé, de salubrité publique et d’aide sociale.

Le rapport prend ainsi en compte les données sur l’audition. Ces données ont été recueillies en 2014 et indiquent une croissance du nombre de personnes atteintes par des troubles de l’audition. Ainsi, 9% des adultes attestent souffrir de déficience auditive grave. Cette déficience implique la difficulté à percevoir une conversation des lieux aussi bien paisibles qu’assourdissants. Egalement, le sexe masculin serait plus sujet à des problèmes d’audition que le sexe féminin. En effet, 10% des hommes ont déclaré ressentir des difficultés auditives alors  que les femmes, elles ne représentent que 8%.

De plus, l’étude indique que les troubles auditifs augmentent avec l’âge. Notamment à cause de la presbyacousie. Ainsi, 41% des personnes ayant 80 ans et plus seraient touchées, soit une augmentation de 38% comparé à l’année 2012. Le taux augmente avec l’âge, passant de 23% à entre 45 et 64 ans à 57 % passé 80 ans. Ces chiffres sont d’autant plus alarmants lorsque l’on réalise que seules 4 personnes sur 10 sont équipées d’un appareil auditif.

Le rapport rappelle également le risque de renfermement sur soi et le sentiment de déprime que provoque la présence de troubles auditifs sévères. C’est pourquoi il est conseillé  de consulter un audioprothésiste diplômé d’Etat afin de réaliser un bilan auditif et de s’appareiller en cas de besoin. En effet, la majorité des personnes appareillées n’attestent plus ressentir des troubles de l’audition sévères.

 

Source : drees.social-sante.gouv

Publié le
Les musiciens présentent des risques accrus de déficience auditive. Audition Solidarité mène des campagnes de prévention et informe les musiciens.

13/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

La prévention auditive est essentielle et Audition Solidarité montre son investissement

Audition Solidarité est une association travaillant depuis des années à l’amélioration du bien-être auditif en France et à l’étranger. Toute cause touchant à l’audition est sensiblement de l’intérêt de cette association. Les musiciens sont particulièrement exposés aux troubles auditifs et Audition Solidarité s’attaque bien sûr à ce problème. Sur le long terme, les appareils auditifs ne peuvent être l’unique solution, prévenir est ainsi une démarche essentielle pour les musiciens.

Lire l'article

23/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Ecoutez de la musique sans faire casquer votre ouïe

Les professionnels de l'audition n'insistent jamais assez sur les méfaits de l'écoute excessive de musique au casque. VivaSon vous donne quelques conseils afin de ne pas faire souffrir vos oreilles, sans pour autant arrêter d'apprécier la musique qui vous fait vibrer !

Lire l'article