Recherche : un lien possible entre perte auditive et plomb ?

Une étude américaine : Head & Neck Surgery*, s’est penchée sur le lien de cause à effet entre une exposition au plomb et des troubles auditifs chez les adolescents

Toujours à la recherche des diverses causes des troubles auditifs, les scientifiques s’intéressent désormais au plomb. Une étude américaine, récemment été publiée dans les Archives of Otolaryngology, Head & Neck Surgery*, s’est penchée sur le lien de cause à effet entre une exposition au plomb et des troubles auditifs chez les adolescents et les jeunes enfants.
Cette recherche a été menée par le docteur Josef Shargorodsky du Massachusetts Eye and Ear Infirmary auprès de 2500 jeunes et ados. Ils ont été d’abord soumis à des tests médicaux qui avaient pour objectif de mesurer le niveau de plomb dans leur organisme, puis à un test auditif.

Les résultats ont fait apparaître deux conclusions :

  • 31% des jeunes âgés de 12 à 19 ans, dont le taux de plomb s’est révélé être de deux microgrammes ou plus par décilitre de sang ont échoué au test auditif auquel ils ont été soumis
  • 17 % des jeunes dont le taux de plomb dans le sang s’est révélé être inférieur à 1 microgramme ont échoué le test.

Ces statistiques prouvent qu’il existe bien un lien de corrélation entre taux de plomb et perte auditive. Un constat que les chercheurs expliquent par le fait que le plomb présent dans le corps peut arriver jusqu’au cerveau et ainsi influer sur la transmission du son et entraîner des troubles auditifs.
*Source : Heavy Metals Exposure and Hearing Loss in US Adolescents, Dr. Josef Shargorodsky et al, Arch Otolaryngol Head Neck Surg

Publié le
Des chercheurs taïwanais ont réalisé une étude établissant un lien encore inexpliqué entre ostéoporose et perte auditive soudaine.

08/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Un lien établi entre ostéoporose et perte auditive soudaine

Les personnes atteintes d’ostéoporose - maladie entraînant une fragilité excessive du squelette due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la micro-architecture osseuse - seraient deux fois plus susceptibles de développer une déficience auditive soudaine que celles qui n’en souffrent pas.

Lire l'article

29/12

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’utilisation intensive du téléphone représente-t-elle un danger pour vous ?

Les progrès technologiques nous connectent toujours plus les uns aux autres. Cela est particulièrement vrai pour les téléphones, dont les améliorations se sont même intensifiées ces dernières années. Une conséquence de ce progrès technologique n’est autre que notre dépendance grandissante à ce genre d’appareils. Aussi, nous pouvons légitimement nous interroger sur les implications au niveau de notre santé.

Lire l'article
Le dépistage systématique de la surdité chez le nourrisson permet une meilleure prise en charge et la pose d'appareils auditifs dès 6 mois.

29/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Dépister la surdité à la naissance

Chaque année, entre 1 et 3 nouveau-nés sur 1000 naissent avec une déficience auditive. Cependant, grâce à un dépistage auditif néonatal, la surdité du nourrisson peut être diagnostiquée quelques heures seulement après la naissance. Ce dépistage permet d’assurer un développement optimal de l’enfant, grâce à un diagnostic précoce et à la pose d’un appareil auditif avant l’âge de 6 mois.

Lire l'article