Les récentes récompenses décernées dans le domaine de l’audition

Crédit Photo : Follett

Le monde de l’audition est fait d’avancés et de progrès réguliers. Les techniques et les appareils auditifs s’améliorent au fil des ans, et l’effort de prévention s’accentue progressivement. Ce développement repose sur les épaules de nombreux individus qui contribuent activement aux soins auditifs, il est ainsi légitime de les remercier à l’occasion de certains évènements. Nous vous présentons dans cet article les récompenses de la semaine dernière.

Des évènements et des récompenses

Les contributions faites en faveur de l’audiologie et des appareils auditifs sont multiples. En France, c’est ce vendredi 7 octobre qu’ont été décernés trois récompenses afin de féliciter les efforts réalisés. De manière plus générale, il s’agit aussi de valoriser l’audiologie et ses acteurs, et d’encourager les avancées dans ce domaine. Dans nos précédents articles, nous avons déjà évoqué l’idée que l’importance des soins auditifs est parfois sous-estimée, au grand détriment de ceux qui souffrent d’une perte d’audition. Organiser de tels événements est ainsi l’occasion de mettre en avant publiquement les avancées médicales de ce domaine. Bien entendre étant un point fondateur de la vie sociale, cela apparaît tout à fait légitime. C’est le Collège des Bernardins à Paris qui a accueilli cet événement historique pour la recherche en France.

« Agir pour l’audition »

Dans cet établissement ont été remis les tous premiers prix de l’association « Agir pour l’audition ». C’est depuis octobre 2014 que des chercheurs et médecins ont été invités à désigner leurs collègues pour ces récompenses, réparties en deux catégories : le Grand Prix Scientifique, remis à un médecin d’expérience, et le Prix Emergence Scientifique, remis à des chercheurs de moins de 45 ans. C’est le professeur Jean-Luc Puel, de l’Institut de neurosciences de Montpellier, qui a été désigné comme lauréat du Grand Prix Scientifique. Concernant le Prix Emergence, ce sont le docteur Arnaud Norena, spécialiste des acouphènes, et le docteur Nicolas Michalski, spécialiste du fonctionnement de la cochlée, qui ont été désignés vainqueurs. Dans son discours, Jean-Luc Puel a exprimé son émotion et sa joie d’être reconnu par la communauté, et a par ailleurs rappelé qu’il n’est que « le sommet de l’iceberg ».

Une association contributrice

Depuis des années, Agir pour l’audition est engagé financièrement dans le domaine de la recherche. Ce sont 17 établissements qui ont bénéficié d’une aide financière, des bourses ont été offertes à 5 post-doctorant, et un total de 2,7 millions d’euros ont été distribués entre ces initiatives. Le but étant entre autres de maintenir la recherche à un niveau international, selon Bruno Frachet, président de l’association. Depuis cette année, c’est aussi une nouvelle initiative qui s’ajoute afin de favoriser la recherche dans le domaine de l’audition : la remise des trois prix évoqués, divisés en deux catégories. Le jury en question était composé de chercheurs du monde entier, spécialistes de l’audiologie ou de la santé. Peu à peu, le milieu de l’audition se dote donc d’un écosystème solide qui sera capable de promouvoir les intérêts de l’audiologie et d’agir sur des problématiques de santé importantes.

Source : EDP-Audio

Publié le
Appareil auditif pour tous : une économie de 1,7 milliards €

23/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Appareiller tous les malentendants de France représenterait une économie de 1,7 milliards d’euros

La semaine dernière, le 38ème Congrès des audioprothésistes rassemblait des professionnels de l’audition divers et variés pour échanger sur les avancées techniques permettant d’améliorer la vie des malentendants. Lors des conférences organisées, une étude inédite révélant le prix des troubles auditifs pour la sécurité sociale fut présentée, montrant clairement que l’appareil auditif pour tous serait un gain énorme pour la société, d’un point de vue économique et sanitaire.

 

Lire l'article

17/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les patients, satisfaits du suivi en audioprothèse, sont aussi satisfaits des forfaits de prise en charge

La reconnaissance envers les appareils auditifs est en train de grandir peu à peu. S’il est vrai que la question du prix préoccupe certains d’entre nous, nous pouvons rester optimiste quant à l’amélioration de la prise en charge dans un futur proche. Quoi qu’il en soit, une étude récente révèle l’opinion positive des patients à l’égard du service d’audioprothèse et des forfaits de prise en charge.

Lire l'article