Remboursement Audioprothèse – Le reste à charge zéro pour bientôt ?

Remboursement Audioprothèse – Le reste à charge zéro pour bientôt ?

Jay Castor on Unsplash

Il y a 2 jours le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018 était présenté à l’Assemblée. Notre Ministre de la Santé, Agnès Buzyn est beaucoup apparue à la télévision le weekend dernier pour en parler. Invitée au Grand Journal dimanche elle a longuement évoqué le projet et les mesures lui tenant à cœur. Interviewée sur le remboursement des frais auditifs, dentaires et de vue elle s’est montrée plutôt enthousiaste quant au reste à charge zéro. Celui-ci pourrait intervenir plus tôt que prévu. Initialement planifié pour intervenir à horizon 2022 les usagers pourraient être remboursés à 100% leurs soins dentaires, auditifs et optiques très prochainement. La Ministre n’a pas avancé de date précise mais a souligné l’envie du gouvernement de faire avancer les choses. Si les discussions ont déjà bien entamé pour les remboursements des soins dentaires, les choses progressent pour les dépenses optiques et audition. En effet une réunion est prévue début novembre réunissant les audioprothésistes et les opticiens. Seront présents à cette occasion revendeurs indépendants et enseignes, mutualistes et Assurance Maladie.

Agnès Buzyn est également revenue sur le tiers payant qui devait se généraliser début décembre 2017. Mesure qu’elle a confessée n’être pour l’heure pas réalisable techniquement. Là encore des tables rondes auront lieu afin que la pratique se généralise et que les soins ne soient plus payés par les patients mais remboursés directement aux médecins.  Le tiers payant est déjà mis en place pour les revenus les plus modestes via la Couverture Maladie Universelle ou l’Aide au paiement d’une Complémentaire Santé. Espérons que les professionnelles de la santé et le gouvernement arrivent très prochainement à un accord de façon à permettre à tous l’accès aux soins.

 

De nombreuses personnes en France ne se font pas soigner les dents ou l’audition car cela représente encore un poste de dépenses trop conséquent. Malheureusement ne pas soigner ses troubles de l’audition engendre isolement social, démence, trouble psychologique. Il est donc primordial de tester son audition auprès d’un audioprothésiste agréé. Si les résultants démontrent une nécessité d’appareillage l’audioprothésiste peut proposer des facilités de paiement. N’hésitez pas à le lui demander.

 

Source : Ouie Magazine

Publié le

06/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Appareils auditifs nos conseils et astuces, entendre n’aura jamais été aussi simple

Ne plus percevoir les sons du quotidien peut être une étape difficile à vivre. La déficience auditive peut être facteur de renfermement et d’exclusion sociale. Manquer certaines informations importantes au travail, ne pas entendre une voiture lorsque l’on traverse la route ou encore faire répéter à plusieurs reprises votre interlocuteur peut être très déstabilisant et handicapant. D’après une étude publiée par The Hearing Review, environ 50% des personnes souffrant de déficience auditive ne sont pas équipés d’appareillage amplificateur et la plupart d’entre elles attendent plusieurs années avant même de s’équiper. Ainsi se munir d’un appareil auditif demeure la meilleure alternative pour ne plus faire de cette déficience une gêne.

Lire l'article