Remboursement à 100% des soins de santé, qu’en est-il de la promesse de Macron ?

Remboursement des soins de santé, Carte Blanche s'engage - VivaSon

Crédit Photo : Anders cpa

Remboursement intégral des frais de santé dentaires, optiques et auditifs : qu’en est-il de la promesse d’Emmanuel Macron ? Comment cela peut-il être mis en place ?

Nous vous en avions parlé dans notre article, à retrouver ici. Emmanuel Macron en avait fait un élément phare de sa campagne. Celui-ci avait promis, s’il était élu président, de rendre accessibles à tous les soins de santé. Notamment, en mettant en place une prise en charge à 100% des frais dentaires, optiques et auditifs. Maintenant que celui-ci est à la tête du gouvernement français, quelles dispositions ont étés prises et seront prises pour tenir sa promesse ?

Pour ce faire, le ministère de la santé collabore avec la plateforme Carte Blanche. Pour ceux qui ne connaissent pas Carte Blanche, il s’agit d’un organisme de santé qui intervient dans le domaine du tiers-payant et dans la relation avec les professionnels de l’accompagnement de la santé. C’est ainsi que Carte Blanche travaille avec les Organismes Complémentaires d’assurance Maladie (OCAM).  Carte Blanche redouble donc d’efforts pour pouvoir proposer des équipements et des soins encore plus accessibles financièrement. Néanmoins, pour atteindre un remboursement intégral, tout le système doit être réétudié. Ainsi, la sensibilisation et le choix des partenaires doivent être revus.

De plus, la plateforme Carte Blanche souhaite mettre en place un nouveau système de santé. Celui-ci reposera sur de la prévention et des tests et dépistages réguliers, notamment grâce aux nouvelles technologies. La plateforme Carte Blanche s’est engagée à solliciter les parties prenantes. Plus exactement, en collaborant avec les protagonistes de la complémentaire santé ainsi que les professionnels du milieu.

Néanmoins, le remboursement total des soins optiques, dentaires et auditifs, n’est pas prévu avant 2022. D’ici là, la Fédération nationale de la mutualité française, a fait appel à un effort collectif. Demandant une diminution des prix et une augmentation des remboursements complémentaires. Pour ce faire, l’ensemble des parties du domaine (fournisseurs, professionnels, assurances…) doivent participer à cet effort sans négliger la qualité des services.

 

Source : Ouïe Magazine

Publié le
Appareil auditif pour tous : une économie de 1,7 milliards €

23/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Appareiller tous les malentendants de France représenterait une économie de 1,7 milliards d’euros

La semaine dernière, le 38ème Congrès des audioprothésistes rassemblait des professionnels de l’audition divers et variés pour échanger sur les avancées techniques permettant d’améliorer la vie des malentendants. Lors des conférences organisées, une étude inédite révélant le prix des troubles auditifs pour la sécurité sociale fut présentée, montrant clairement que l’appareil auditif pour tous serait un gain énorme pour la société, d’un point de vue économique et sanitaire.

 

Lire l'article
Les aides auditives et les assistants d’écoute répondent à un réel enjeu de santé. JNA saisit la HAS et plaide la cause des appareils auditifs.

03/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’association JNA saisit la HAS et dénonce la pression des lobbies

L’association JNA, fidèle à sa fonction de « lanceur d’alerte », a récemment interpelé la Haute Autorité de Santé à propos d’un sujet qui concerne l’avenir de l’audition. Les appareils auditifs contribuent à notre santé, il est légitime de placer cet argument avant tout autre raisonnement économique.

Lire l'article