Sensibilisation aux risques auditifs

Les campagnes se multiplient pour avertir la population sur les risques liés à l'audition

Crédit Photo : Chicago Sun Times

La pollution sonore est un vrai fléau pour les oreilles. Destructrice de l’audition, elle touche de plus en plus de personnes. C’est pourquoi des campagnes de sensibilisation sont réalisées chaque année.

La lutte contre la pollution sonore est un phénomène de plus en commun. En effet, il est important de sensibiliser la population aux risques de s’exposer au bruit. Surtout qu’une exposition à des sons allant au-delà de 85 décibels sur une longue durée peut provoquer de gros dégâts. Il est essentiel de ne pas oublier que l’audition est fragile et ne se reconstruit pas. Ainsi son atteinte est irrémédiable. C’est donc après la Journée Mondiale de l’Audition et après la Journée Nationale de l’Audition en France qui eurent lieu au début du mois de mars 2017, que les campagnes de sensibilisation s’étendent.

Ainsi, c’est au tour du Québec de lancer la Journée Nationale de l’Audition. Pour cette première édition, la JNA Québécoise, organise un dépistage provincial intégralement gratuit. L’événement aura lieu le mardi 2 mai 2017. De nombreux lieux seront donc habilités à proposer des tests auditifs de dépistage totalement gratuit. Si vous avez loupé l’édition française et que vous avez la possibilité de visiter le Canada, retrouvez sur ce lien les lieux où vous pourrez pratiquer une audiométrie. Le slogan « nos oreilles on y tient ! » renforce le mouvement de faire prendre conscience à la population l’importance d’une bonne audition.  De plus, de nombreux partenaires ont joint cette cause, comme les concepteurs d’appareils auditifs Phonak et Widex.

Egalement, le Brésil s’est impliqué dans cette lutte. Il y a quelques jours, les statues réalisées par Victor Brecheret à São Paulo au Brésil ont étés équipés de casques antibruit. Ainsi, chaque personne de la sculpture portait des protections auditives jaunes très voyantes. Le but étant de provoquer une réaction chez les passants et de les rendre plus averti sur les risques auditifs. La campagne de sensibilisation a lieu tous les derniers mercredi du mois d’avril au Brésil, et ce, depuis 1996. Ainsi, ce n’est pas nouveau que la pollution sonore abîme les capacités auditives mais les préventions restent le moyen le plus efficace d’atteindre la population.

 

Source : Ouïe Magazine

Publié le
Misophonie : quand les sons deviennent un enfer

08/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La misophonie ou la haine des sons

Vous vous hérissez lorsque quelqu’un froisse du papier d’aluminium, vous ne supportez pas le bruit d’une craie sur un  tableau noir ou le son de la mastication des autres vous exaspère ? Il est tout à fait normal de ne pas apprécier certains sons, mais lorsque l’agacement se transforme en haine impossible à surmonter, on parle de misophonie. Ce trouble neuropsychiatrique se caractérise par une véritable aversion pour certains sons, extrêmement dérangeant dans le quotidien des individus touchés.  

 

Lire l'article
Des chercheurs taïwanais ont réalisé une étude établissant un lien encore inexpliqué entre ostéoporose et perte auditive soudaine.

21/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Un lien établi entre ostéoporose et perte auditive soudaine

Les personnes atteintes d’ostéoporose - maladie entraînant une fragilité excessive du squelette due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la micro-architecture osseuse - seraient deux fois plus susceptibles de développer une déficience auditive soudaine que celles qui n’en souffrent pas.

Lire l'article