Santé auditive : L’engagement du premier ministre

Santé auditive : L’engagement du premier ministre

Gouvernement.fr

Le premier ministre Edouard Philippe présentait ce lundi 26 mars le vaste plan de prévention sur la santé du gouvernement. C’est en compagnie de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn qu’il a évoqué les 25 mesures phares du gouvernement. La stratégie vise à une meilleure prise en charge des dépenses de santé. Et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, l’essentiel des mesures sera de favoriser les dépistages et les remboursements afin d’éviter de plus grosses prises en charge.

L’investissement atteint 400 millions d’euros sur cinq ans. Parmi les dispositifs, les traitements anti-tabac vont être remboursés comme n’importe quel médicament. La vaccination contre la grippe se fera en pharmacie dès 2019. Pour les femmes, le dépistage du cancer du col de l’utérus sera pris en charge à 100%.

La mesure numéro 8 de ce programme concerne l’audition. Elle a pour but d’alerter sur les risques auditifs chez les jeunes. De plus en plus de gens présentent des troubles auditifs, qui non soignés, peuvent avoir des conséquences dramatiques. Les jeunes sont de plus en plus touchés par les troubles auditifs, type acouphènes et hyperacousie, qualifiés de fléaux du 21e siècle. Afin d’éviter plus de troubles et de dépenses, il convient d’alerter sur les risques. La jeunesse doit prendre conscience qu’une écoute continue de la musique à un certain niveau sonore détériore son système auditif. Elle ne se rend pas compte des conséquences sociologiques et financières auxquelles elle s’expose. Et, par pluie fine, qu’elle impose à la société. Des mesures seront prises afin de « réduire les pratiques d’écoute à risque, sensibiliser aux traumatismes sonores aigus et dépister précocement les atteintes auditives ».

Pour sauver des vies, le gouvernement veut aussi que 80% de la population soit formée au secourisme. Aujourd’hui, seuls 20% des Français savent faire face aux situations d’urgence ou de détresse. Dès la rentrée 2018, les étudiants en médecine devront effectuer un service sanitaire obligatoire d’une durée de trois mois. Les futurs infirmiers, médecins ou sages-femmes devront relayer les missions de prévention dans les écoles ou les EHPAD.

Dès qu’un trouble est perçu il est indiqué de consulter son audioprothésiste. Toute la famille peut également tester son audition gratuitement.

Source : edp audio

Publié le
Avec le développement de HuBSound, la marche vers le progrès continue. Ce logiciel dote les audioprothésistes d’un nouvel outil performant.

26/12

ARTICLE SUGGÉRÉ

Avec HuBSound, les audioprothèsistes se dotent d’un nouvel outil performant

En audioprothèse, les progrès technologiques continuent de transformer les pratiques de soin. Toujours plus performants et précis, les diagnostics et les appareils auditifs comprennent les subtilités de votre oreille pour vous offrir une audition de grande qualité. Avec le développement de HuBSound, cette marche vers le progrès continue.

Lire l'article