Téléphoner avec son doigt, c’est possible grâce au bracelet Sgnl

Crédit Photo : Sgnl

Dans la littérature, au cinéma ou dans notre intimité, nous avons imaginé le futur de bien des manières. L’abolissement des contraintes est toujours un aspect clé, et l’innovation travaille souvent au service de l’intuition et de la facilité. Les smartphones sont un exemple, réunissant aisément de nombreuses fonctions. Mais est-ce notre seule idée du téléphone du futur ? Utilisant la conduction osseuse, Sgnl propose une autre manière de téléphoner.

Une innovation téléphonique

Si les smartphones offrent aujourd’hui une combinaison de services selon l’idée d’un « tout en un appareil », d’autres propositions peuvent être imaginées afin de développer les fonctionnalités de la téléphonie moderne. C’est ce qu’a fait une start-up prise sous l’aile de Samsung, appliquant un phénomène déjà utilisé dans les soins auditifs : la conduction osseuse. Leur solution téléphonique donne la possibilité de téléphoner avec son doigt, ce qui consacre cette fois la préférence pour une absence de téléphone dans les mains. Le phénomène de conduction osseuse permet cela en transmettant le son du doigt à l’oreille. Si cette idée n’est pas en elle-même tout à fait nouvelle, le bracelet Sgnl (pour Signal) est le produit le plus abouti.

Le son au bout des doigts

Le bracelet Sgnl, développé par Innomdle Lab, embarque un module de Body Conduction Unit ainsi qu’un microphone pour répondre à son interlocuteur. Par ailleurs, le bracelet dispose de quelques boutons afin de prendre les appels et de régler le volume. Cela n’est pas sans rappeler les plus récents appareils auditifs, ce qui n’est guère surprenant. Ce dispositif auditif et téléphonique se relie à nos smartphones par connexion Bluetooth et transmet le son depuis notre poignet. Voilà donc de quoi rendre accessoires nos smartphones, qui deviennent dès lors des récepteurs et des outils hightech. Le visage de la téléphonie mobile pourrait bien changer dans les années à venir : l’image de l’individu au téléphone serait ainsi transformée au profit d’un individu sans téléphone, simplement muni de son doigt et d’un bracelet. Le produit de Innomdle Lab a récemment fait l’objet de démonstration au salon IFA de Berlin, grand évènement sur le thème de la technologie. Le public accueille à bras ouvert ce concept, à tel point que ses objectifs de financement sur le site Kickstarter ont été atteint quasiment immédiatement. D’ailleurs, si certains pourraient s’inquiéter des effets néfastes d’une telle technologie, Innomdle Lab affirme que l’appareil est sans danger pour le corps humain. Une vibration imperceptible pour le doigt est transmise jusqu’à l’oreille et transforme ainsi le doigt en écouteur. L’air dans le conduit auditif se met à vibrer, et le doigt devient alors téléphone. Reste à savoir pour les personnes malentendantes si un appareil auditif peut être compatible à ce dispositif, et s’il y a même une utilité à cela quand on sait que certaines prothèses auditives sont connectées aux téléphones. Cela n’en reste pas moins un progrès à suivre de près, et les développements à venir pourraient se révéler passionnants et capables de changer notre quotidien.

Source : Ouïe Magazine

Publié le
L’e-santé n’a cessé de se développer ces dernières années, et se place peu à peu au centre des traitements médicaux et de la prévention.

16/12

ARTICLE SUGGÉRÉ

La santé connectée se prépare à devenir la médecine de demain

L’esanté n’a cessé de se développer ces dernières années, et se place peu à peu au centre des traitements médicaux et de la prévention. La raison derrière ce développement de la santé connectée est en réalité bien simple : cela facilite la vie. Des besoins jusqu’alors inexprimés ou difficilement contentés voient soudain apparaître des solutions à prix abordables dans les objets les plus courants de notre société, les téléphones. Personnalisation, adaptabilité, richesse d’informations, conseils, interactivité… l’e-santé se présente ni plus ni moins comme le futur de la médecine.

Lire l'article