Une étude israélienne démontre la nocivité des écouteurs audio

En début d’année, la revue International journal of audiology a publié une étude israélienne sur la musique et les ados, qui démontre la nocivité des écouteurs audio

Attention aux baladeurs !

En début d’année, la revue International journal of audiology a publié une étude israélienne sur la musique et les ados, qui démontre la nocivité des écouteurs audio.

L’étude menée auprès de jeunes âgés de 13 à 17 ans avait pour objectif de définir les habitudes des adolescents en terme d’écoute de la musique. Bien entendu, les résultats de cette étude auditive sont sans appel : les appareils audio sont mauvais pour l’audition.

Caractéristique commune à ces ados : ils affirment tous régler leur ipod, baladeur… a un volume toujours très élevé, pouvant atteindre 89 décibels si l’environnement est bruyant, contre 82 décibels s’ils sont dans un endroit calme et silencieux.

Le panel de cette étude a été divisé en deux. Le premier groupe, dont l’âge moyen était de 14 ans a été soumis à un questionnaire concernant les habitudes en terme d’écoute. Le second groupe, composé d’ados âgés de 15 ans et plus a quant à lui été soumis à des tests auditifs dans des conditions diverses : pièce bruyante, pièce silencieuse, bruit de fond.

Interrogés, ces jeunes ont avoué ne pas être conscient des conséquences de leurs habitudes d’écoute.

Résultat de cette étude : 25 % des jeunes de ce panel risquent a long terme d’abîmer leur tympans d’avoir de vrais problèmes d’audition.

Publié le

31/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Ces aliments qui préservent notre ouïe

Outre les facteurs extérieurs qui peuvent altérer l’audition, comme la pollution sonore ; l’appareil auditif est plus ou moins résistant aux bruits en fonction de notre alimentation. Nous vous avions déjà parlé de la phytothérapie qui nécessite l’utilisation des plantes pour améliorer l’audition. Sachez que certains aliments ont également des effets positifs.

Lire l'article
Les amplificateurs auditifs en vente libre dans les pharmacies peuvent mettre en danger votre audition s'ils ne respectent pas certains critères

11/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Assistants d’écoute : restons vigilants

La vente d'amplificateurs auditifs est autorisée en pharmacie depuis 2014. On pourrait dire de ces appareils qu’ils sont à l’audition ce que les lunettes loupes sont à la vue. Pouvant être utiles pour les personnes atteintes d’une légère perte auditive, vendus en pharmacie sans ordonnance et préréglés, il est important de s’assurer que ces produits ne soient pas dangereux.

Lire l'article