Vieillir ne se prend pas à la légère

Vieillir ne se prend pas à la légère, il faut s'y préparer - Vivason

Crédit photo : Claris

Vieillir peut être difficile à accepter. Son impact sur le physique et son aspect psychologique est assurément important et il ne faut pas le négliger. C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent s’y préparer à l’avance.

Comprendre le processus de vieillissement

Vieillir par définition est la période de la vie succédant à l’âge mûr que l’on situe actuellement chez l’homme à partir de l’âge de soixante-cinq, soixante-dix ans. Elle se caractérise comme un long processus d’usure physique des tissus par l’effet du temps. La sénescence devient ainsi beaucoup plus rapide. Ce processus physiologique entraîne une dégradation des fonctions de l’organisme. Ceci explique la diminution des fonctions physiques, comme le ralentissement du corps, la baisse des réflexes, de la coordination musculaire et de l’équilibre. Les gestes du quotidien deviennent de plus en plus difficiles et douloureux.  Le système nerveux décline lui aussi, entraînement avec lui la performance de la mémoire.

Vieillir : quels impacts physiques et sociaux ?

Les organes sont altérés et les sens amoindris. La dégénérescence des cellules nerveuses entraîne la déficience auditive. Ainsi, 75 % des plus de 70 ans sont malentendants.  Même légère, la baisse auditive entraîne inconfort dans le bruit, malentendus et difficultés de compréhension. Ces conséquences du vieillissement sur le corps humain mènent souvent à une perte d’autonomie, le moindre mouvement est douloureux et se déplacer est très difficile. Les personnes âgées deviennent alors dépendantes pour les tâches du quotidien. Le problème de l’isolement subvient. Le sentiment de solitude ne correspond pas toujours à l’absence de proches mais plutôt à un sentiment d’incompréhension et de manque d’écoute à leur égard. Problème de communication qui est nettement renforcé lorsque la personne n’est pas équipée d’un appareil auditif.

La maison de retraite comme solution

De nombreuses personnes choisissent de résider en maison en retraite, afin de recevoir des soins adaptés, une attention particulière, d’être accompagné, stimulé et de se sentir en sécurité. Cependant, un départ en maison de retraite se prépare et s’anticipe. Cette décision coûteuse ne se prend pas à la légère. L’idéal est donc de se tourner vers une résidence correspondant à des critères personnels. Retrouvez ici les 6 clés pour trouver la maison de retraite qui vous convient. Notre partenaire Retraite Plus propose également de vous orienter gratuitement en cas besoin Sachez qu’il existe également des maisons de retraite spécialement adaptées aux personnes âgées dépendantes sourdes. La communication monopolise tous les sens et le  personnel est formé à la langue des signes française et à l’ancien « français signé ». Cependant, ces établissements sont très peu nombreux et très demandés.

 

 

Source : l-ouie.fr

Publié le

28/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

VivaSon ouvre un centre à Clichy

VivaSon s’agrandit et ouvre un nouveau centre à Clichy. Cette démarche illustre l’aspiration première de VivaSon : favoriser l’audition pour tous. L’occasion aussi, de promouvoir le Mois de l’Audition.

Lire l'article
Nuisances auditives, les grandes villes y sont pour quelque chose - vivason

22/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Déficience auditive, l’endroit où vous vivez y est peut-être pour quelque chose

Vous souhaitez protéger votre audition ? Évitez les grandes villes

Travaux, circulation, sonneries de téléphones, musique dans les magasins, manifestations…les grandes villes regorgent de bruits en tous genres. Le calme y est quasi inexistant.  Le bruit est tellement présent que notre oreille s’y habitue et notre esprit n’y prête même plus attention.

Lire l'article

09/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Misophonie, la torture par les sons. Quels traitements ?

Avez-vous déjà ressenti de l’agacement face aux sons émis par les autres lorsqu’ils mangent, reniflent, font craquer les doigts ou quand vous les voyez faire des petits gestes répétitifs comme secouer leurs jambes ou leurs  pieds ? Si c’est le cas, vous souffrez peut-être de misophonie. Nous vous en avions déjà parlé ici, aujourd'hui nous en savons un peu plus.

Lire l'article