Déficience auditive, l’endroit où vous vivez y est peut-être pour quelque chose

Nuisances auditives, les grandes villes y sont pour quelque chose - vivason

Crédit photo : Ros K Photographie

Vous souhaitez protéger votre audition ? Évitez les grandes villes

Travaux, circulation, sonneries de téléphones, musique dans les magasins, manifestations…les grandes villes regorgent de bruits en tous genres. Le calme y est quasi inexistant.  Le bruit est tellement présent que notre oreille s’y habitue et notre esprit n’y prête même plus attention.

Cependant, si l’on fait un tant soit peu attention, on remarquera très vite le doux son du marteau-piqueur (qui explique probablement notre mal de crâne depuis le matin), ou encore le son mélodieux du moteur de la voiture d’en face… sans parler des nombreux klaxons et sirènes qui défilent. Même chez soi il est difficile d’avoir du calme. Qui dit grande villes, dit bien souvent appartements et cela rime merveilleusement bien avec voisins.  Même si vous avez la chance d’avoir des voisins silencieux cela ne vous empêchera pas d’entendre leur machine à laver tourner la nuit et la cage d’ascenseur faire des allers et retours en continu.

Les grandes villes sont remplies de nuisances sonores innombrables. Il est presque impossible d’en réchapper. Ces sons auxquels ont ne fait plus attention sont pourtant bien présents et nous détruisent la santé auditive.

De récentes études mettent en évidence le lien entre perte auditive et pollution sonore.  D’après les recherches menées par l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin et de la société allemande Mimi Hearing Technologies, la déficience auditive est plus présente dans les villes bruyantes. Delhi, Bombay, Istanbul, Le Caire, Guangzhou, Saint-Saint-Pétersbourg, Taipei sont répertoriés dans ce classement. La majorité de ces villes enregistrent les pertes d’audition les plus élevées. Paris arrive en troisième place de ce classement. Bien que le bruit ambiant altère l’ouïe, l’étude relève que de nombreuses maladies sont également en cause.

Les résultats de l’étude ont été joints avec les données de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) afin de pouvoir réaliser des analyses plus profondes de ces constatations. Les résultats sont sans équivoque. Les oreilles des citadins auraient un vieillissement prématuré des oreilles d’au moins 10 ans ! De plus, environ 360 millions de personnes dans le monde ont des problèmes auditifs dont la plupart ne sont pas équipées d’un appareil auditif.

 

Comme vous le savez probablement déjà, une déficience auditive peut être très handicapante. Plus on attend avant de la prendre en charge, plus on aura de mal à s’adapter et plus notre santé sera en danger.  Tout d’abord, dès les premiers bourdonnements ou sifflements, consultez ! bien souvent c’est gratuit, notamment ici, et ça prend moins d’une heure. Ensuite, protégez vos oreilles.  Bouchons d’oreilles, casques antibruit, ne mettez pas le volume de votre musique trop forte, n’écoutez pas non plus de la musique trop longtemps.  Enfin, si les nuisances sonores vous épuisent au plus au point mais que vous ne pouvez vous résigner à vivre à la campagne, déménagez à Vienne, Zurich, Hambourg, Stockholm ou Portland. D’après l’étude, ces villes figurent parmi les cités les plus bienveillantes pour les oreilles de leurs habitants.

 

Source : Observatoire Santé

Publié le
Des formations à la pointe des nouvelles technologies - Vivason

04/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

Des formations à la pointe des nouvelles technologies

Vivason s’engage à proposer un service hors pair. En effet,  la réussite d’un appareillage dépend de la qualité de l’aide auditive mais tout autant des prestations de l’audioprothésiste. Afin de fournir des prestations de haute qualité, Vivason porte une grande importance à la formation de ses audioprothésistes et propose plusieurs formations suivant les progrès technologiques des appareils.

Lire l'article

02/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

La FNEA dénonce l’assouplissement du numerus clausus

A la fin de l’année dernière, l’Autorité de la Concurrence révélait les conclusions de son enquête menée sur le secteur des prothèses auditives. Deux préconisations phares venaient bouleverser le paysage de l’appareillage auditif. S’en suivait une levée de bouclier de l’UNSAF, du CISS que nous avions déjà mentionné dans nos articles précédents. FNEA (Fédération nationale des étudiants en audioprothèse) vient à son tour de prendre position contre les propositions de l’Autorité.

Lire l'article
L’Autorité de la concurrence rend son rapport d’étape sur le secteur de l’Audioprothèse. Vivason y est cité comme bon élève.

25/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

VivaSon, bon élève du rapport d’étape de l’Autorité de la concurrence

Notre article du 5 juillet dernier signalait la décision de l’Autorité de la concurrence de mener l’enquête sur le secteur de l’audioprothèse. La publication de son rapport d’étape ouvre une consultation publique qui invite les acteurs du secteur à répondre avant le 20 septembre à 46 questions, portant sur des problématiques identifiées par le rapport. Les principales problématiques concurrentielles ont été identifiées au niveau de la distribution au détail, même si quelques exceptions comme le réseau VivaSon ont été saluées.

Lire l'article