Image

Acouphènes et hyperacousie : des pathologies complexes à surveiller

Est-ce que la présence d'acouphènes est héréditaire ?

L’acouphène provoque une sensation désagréable de sifflements et de bourdonnements à travers les oreilles, et ce, sans présence de bruits extérieurs. Ces vibrations sonores sont perçues par environ 15% de la population dont 2,5% en souffrent intensément. Les causes de ce traumatisme ne sont pas déterminées. C’est pourquoi de nombreux chercheurs étudient sans relâche la possibilité d’une transmission génétique. Cependant, l’aspect héréditaire de la maladie reste extrêmement controversé.

Pas d'hérédité démontrée pour les acouphènes mais une sensibilité familiale aux problèmes d'audition

D’après la JNA (journée nationale de l’audition), la présence d’acouphènes n’est pas liée génétiquement. Cependant il apparaît qu’une sensibilité familiale puisse exister. C’est pourquoi, une équipe de scientifiques belges de l’université d’Anvers a récemment réalisé une analyse sur cette sensibilité familiale. Pour cela, ils ont pris en compte les registres de la population d’une ville située proche d’Anvers, en Belgique. Les données de 2161 personnes ont ainsi été recueillies. Parmi ces personnes, 1560 ont révélé des problèmes d’audition. En tout, 916 hommes et femmes étaient sujets aux acouphènes. De plus, environ 18% d’entre eux avaient des acouphènes pour une durée d’au moins 5 minutes consécutives. Les chercheurs ont bien évidemment comparé les données de ces personnes aux données de personnes ne souffrant pas de cette gêne.

D’après les résultats, publiés sur le site Frontiers in Neuroscience, il existerait 4 millions de mutations potentielles des gènes ayant un lien avec les acouphènes. Néanmoins, sur ces 4 millions de mutations possibles, il ne résulta aucune différence significative entre la population atteinte d’acouphènes et celle n’en souffrant pas. Aussi, les scientifiques pensent qu’un lien héréditaire peut être démontré à condition de classer ces mutations en sous-types.

A défaut de ne pouvoir démontrer le lien de causalité héréditaire des acouphènes ni de pouvoir les guérir, le port d’un appareil auditif reste la meilleure solution pour soulager ce mal. Ne pas traiter ses acouphènes peut provoquer de nombreux troubles. Notamment, provoquer des états dépressifs, du stress, des insomnies et des vertiges. C’est pourquoi, dès les premiers symptômes, il est recommandé de son consulté son médecin traitant ou ORL.

Source : Edp-Audio

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, j'ai commencé en tant qu'audio dans le centre auditif historique VivaSon République à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui m'intéresse le plus et décide d'approfondir mes connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, j'ai fait de la mesure in vivo ma spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie j'ai également une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre nos connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Est-ce que la présence d'acouphènes est héréditaire ?
L’acouphène provoque une sensation désagréable de sifflements et de bourdonnements à travers les oreilles, et ce, sans présence de bruits extérieurs. Ces vibrations sonores sont perçues par environ 15% de la population dont 2,5% en souffrent intensément. Les causes de ce traumatisme ne sont pas déterminées. C’est pourquoi de nombreux chercheurs étudient sans relâche la possibilité d’une transmission génétique. Cependant, l’aspect héréditaire de la maladie reste extrêmement controversé.
En savoir +
L’hypnose pour traiter les acouphènes
Véritable calamité du 21e siècle, au centre des derniers JNA, les acouphènes touchent de plus en plus de personnes. Alors qu’on estime qu’1 personne sur 5 en est atteinte dans le monde, on évalue à près de 16 millions le nombre d’acouphéniques en France. Les hommes auraient une prévalence plus élevée. Les causes sont différentes et parfois multiples. Alors qu’il n’existe pour le moment pas de cure, plusieurs traitements sont efficaces pour soulager les acouphènes comme l’hypnose médicale.
En savoir +
Soulager ses acouphènes par la musique, est-ce possible ?
Cela peut paraître assez contradictoire d’écouter de la musique ou des bruits alors que l’on souffre de douleurs probablement causées par ceux-ci. Mais resté enfermé dans le silence n’est pas forcement la solution. Le calme a tendance à renforcer les bourdonnements et sifflements liés aux acouphènes. Selon l’étude réalisée ce mois-ci par NeurologyNow, écouter de la musique, serait extrêmement bénéfique contre cette gêne et permettrait de pouvoir mieux les supporter.
En savoir +
La tinnitométrie pour traiter les acouphènes ?
Quand on est atteint d’acouphènes, il n’est pas rare de s’entendre dire qu’il n’y a pas de solution, qu’il faut apprendre à vivre avec. Avec une double carrière d’opticien et d’audioprothésiste de plus de 44 ans, Pierre Grignard nous livre sa recette pour soigner les acouphènes.
En savoir +

Déposer un commentaire

Contactez-nous
Veuillez remplir vos coordonnées pour envoyer ce message.
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.