Image

Acouphènes et hyperacousie : des pathologies complexes à surveiller

Contenu mis à jour le 15/10/2021

Bourdonnement ou sifflement dans les oreilles : vous souffrez peut-être d’acouphènes ! Ces bruits en apparence bénins peuvent cacher des problèmes d’audition. Selon une étude de l’association JNA (Journée Nationale de l'Audition), 50 % des patients traités pour des acouphènes souffriraient ainsi de perte auditive. Les causes et conséquences de ces sons désagréables et souvent permanents sont variées et présentent différents degrés de gravité.

Apprenez à déceler ces bourdonnements d’oreilles et à comprendre comment les traiter avec VivaSon.

Acouphènes : définition et typologies

Les acouphènes ou tinnitus caractérisent des perceptions auditives qui ne proviennent pas d’une source extérieure. Ces bruits qualifiés de “parasites” s’attaquent directement à l’audition de la personne qui en est atteinte.

Ils peuvent être la conséquence d’une exposition prolongée à un bruit très élevé comme lors d’un concert ou à proximité d’un chantier. Parfois, l’acouphène s’attaque au système nerveux auditif et le trouble devient alors durable. Une audition défaillante, qui n’a pas été traitée ou avec un traitement inadapté, peut aussi augmenter le risque de développer des acouphènes.

Selon l’enquête JNI-Ifop 2020, 20 millions de Français souffrent régulièrement d’acouphènes (contre 14 à 17 millions en 2018) dont 6 millions qui en souffrent “souvent”.

Les acouphènes objectifs ou pulsatiles

Les acouphènes pulsatiles correspondent à des bruits parasites perceptibles dans l’oreille qui battent au rythme des pulsations. Ils suivent les battements du cœur de la personne qui en est atteinte. Ils sont en général unilatéraux et ne sont donc perçus que par une seule oreille. Ils sont qualifiés d’“objectifs”, car ils peuvent être décelés lors d’un examen auditif à l'aide d'un stéthoscope.

Ils peuvent provenir :

  • d’un mauvais flux sanguin ;
  • d’une hypertension ;
  • d’une otospongiose ;

Les acouphènes subjectifs

Les acouphènes « subjectifs » sont les plus répandus et concernent plus de 90 % des personnes affectées selon le Manuel MSD. Ce sont plus de huit millions de Français ! Les causes de la maladie sont plus difficiles à établir bien que la perte d’audition ou le traumatisme sonore en soient les plus courantes. Le niveau d'intensité est variable et peut être plus ou moins incommodant selon les cas. Contrairement aux acouphènes objectifs, ils ne sont pas perceptibles par autrui, seul le patient les entend.

picto-idea.png

Prenez rendez-vous dans un centre auditif VivaSon pour un test auditif et une acouphénométrie

Nos audioprothésistes Diplômés vous accompagnent dans la prise en charge de vos acouphènes. Prenez rendez-vous poureffectuer un bilan d'audition ainsi qu'une acouphénométrie pour envisager un traitement via l'appareillage auditif.

Prendre rendez-vous

Les causes d’acouphènes : d’où viennent ces sifflements ?

Les acouphènes peuvent avoir différentes origines. Chaque profil nécessite donc une attention particulière pour déterminer les causes des acouphènes et trouver les traitements ou soins pour les atténuer.

Qu’est-ce qui provoque des acouphènes subjectifs et objectifs ?

  • Les acouphènes subjectifs sont des bruits "fantômes" que seul le patient entend et qui ne proviennent pas de l'environnement sonore. Ils sont perçus au niveau du crâne et des oreilles ;
  • Les acouphènes objectifs sont, quant à eux, mesurables. Ils proviennent d'un problème physique comme un problème vasculaire au niveau de l'oreille interne.

picto-idea.png

Les causes des acouphènes subjectifs

Les acouphènes subjectifs peuvent survenir suite à différents événements traumatiques ou être la conséquence d’une combinaison de facteurs :

  • L'exposition au bruit peut endommager de façon irréversible vos capacités d'audition et entraîner l'apparition de sifflements permanents ;
  • La presbyacousie : avec l'âge, la perte auditive s'accentue naturellement et il y a de plus en plus de chances de développer des acouphènes ;
  • l'otospongiose qui se caractérise par la dégénérescence des osselets et qui offre un terrain propice au développement de ce trouble ;
  • La maladie de Ménière est caractérisée par des épisodes de vertiges invalidants pouvant être accompagnés d'acouphènes permanents ou ponctuels.
  • L'otite moyenne ;
  • Les troubles de l'ATM (articulation temporo-mandibulaire) ;
  • Le stress: les acouphènes subjectifs peuvent être la conséquence d'un choc traumatique émotionnel (décès, accident, séparation, etc.) ;
  • Un neurinome de l'acoustique : c’est une tumeur bénigne de l'oreille interne qui prend racine autour du nerf vestibulaire, communément appelé nerf auditif ;
  • Un bouchon de cérumen : l'obstruction du conduit auditif par un bouchon de cérumen peut également causer l'apparition d’acouphènes. Il suffit de retirer le bouchon pour la voir disparaître ou s'atténuer ;
  • La prise de médicaments ototoxiques.

Quels sont les symptômes de l’acouphène ?

Les symptômes d'acouphènes sont facilement identifiables. Le premier symptôme est la perception d’un sifflement ou un bourdonnement dans une ou deux oreilles. Il peut s’accompagner d’autres symptômes :

  • Vous souffrez de troubles du sommeil ;
  • Vous êtes facilement irritable ;
  • Vous souffrez d'une intolérance aux sons forts. Dans ce cas, il peut être probable que vous souffriez d’hyperacousie.

Que faire en cas d’acouphènes ?

Si des acouphènes apparaissent du jour au lendemain, quelle qu'en soit l'origine, vous devez consulter un professionnel de santé sans attendre. En consultant rapidement, vous obtiendrez un traitement d'urgence et vous augmentez vos chances de guérison.

Quel professionnel de santé consulter en cas d’acouphènes ?

Consultez un médecin ORL en cas d’acouphènes. Si vous ne trouvez pas de rendez-vous rapidement (48h), vous pouvez consulter un médecin généraliste dans un premier temps. Cependant, ce n’est pas un spécialiste qualifié pour la prise en charge des acouphènes et il ne se substitue en aucun cas à un expert de l’audition.

En cas de traumatisme sonore, rendez-vous immédiatement aux urgences. Un traitement adapté, à base de vasodilatateur et de corticoïdes, vous sera administré.

Combien de temps durent les acouphènes et peuvent-ils disparaître ?

L'acouphène est souvent passager, il peut survenir subitement et s'estomper après quelques heures. Il peut par exemple surgir après une exposition prolongée au bruit, puis disparaître après quelques heures. Il arrive en revanche que ce trouble devienne durable. Dans ce cas, on parle alors d’acouphènes permanents.

Retenez toutefois qu’il existe toujours une raison sous-jacente comme une défaillance directement liée à la sphère auditive ou à une lourde pathologie auditive. Si des acouphènes se manifestent sur une longue période et ne s'atténuent pas, consultez dans les plus brefs délais.

Y a-t-il des traitements dédiés pour soigner les acouphènes ?

Il est très important de comprendre que l’on ne peut pas réellement soigner des acouphènes. De nombreuses thérapies pour soulager la gêne existent mais il sera très difficile de faire disparaître des acouphènes.

Les professionnels de la santé sont formels : il ne faut pas écouter son acouphène ! Cela signifie qu’il peut être très contraignant de focaliser son attention sur ces bruits “parasites”, source de stress, d'insomnies, voire de vertiges. Ce conseil avisé est pourtant difficile à mettre en pratique.

Pour pallier ce problème handicapant, des générateurs de bruit sont régulièrement utilisés par les professionnels de la santé auditive.

N’ayez pas recours à l’automédication ! Il convient de consulter des spécialistes comme des ORL, audioprothésistes, psychothérapeutes ou encore sophrologues pour trouver le traitement adapté et accompagner les patients souffrants d’acouphènes permanents. L'approche multidisciplinaire apportera plus de résultats, notamment chez les personnes qui présentent les cas les plus invalidants.

Existe t-il un traitement médicamenteux ?

À ce jour, aucun médicament efficace pour soulager les troubles acouphéniques n’existe. S’ils peuvent atténuer les symptômes qui en découlent comme les maux de tête ou la fatigue, ils ne traitent en aucun cas la racine du problème.

L’homéopathie : un traitement placebo ?

De nombreux sites internet peuvent vous proposer des traitements homéopathiques pour traiter les acouphènes. Prenez garde, cette approche n’a aucune valeur thérapeutique avérée. Les résultats sont peu probants, pour un coût parfois élevé.

Les appareils auditifs efficaces pour masquer les bourdonnements ?

La presbyacousie fait partie des causes principales des acouphènes. Celle-ci se corrige efficacement grâce à l'appareillage auditif. Ainsi, porter une aide auditive diminuera l'intensité perçue des acouphènes, masqués par l’amplification générée.

Chez VivaSon, nous proposons à nos patients acouphéniques des prothèses auditives au meilleur prix avec générateur de bruit blanc intégré. Cette thérapie sonore diminue la gêne occasionnée par les acouphènes en diffusant un bruit blanc calé sur la ou les fréquence(s) de vos sifflements.

La thérapie Tinnitus Retraining Therapy (TRT)

Le modèle de la thérapie TRT a été pensé par le neurophysicien Pr P.-J. Jastreboff en 1990. Elle consiste à associer l’acouphène avec un bruit blanc pour rééduquer le cerveau et l’aider à atténuer les effets négatifs que provoquent les sifflements. Les résultats sont probants pour une majeure partie des patients. Il faut compter entre six à 12 mois de traitement pour constater une amélioration.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) 

Cette thérapie psychologique est initialement utilisée pour traiter la dépression et l'anxiété. Il s'agit d'une thérapie axée sur la restructuration des pensées négatives ayant pour objectif de modifier l'attitude du patient vis-à-vis de sa condition aversive. Elle mobilise des techniques de méditation, de relaxation, de travail de défocalisation et un travail sur le comportement.

Associé à une thérapie de masquage par bruit blanc, elle aide particulièrement le patient à détacher son attention de son acouphène et d'en limiter les conséquences psychologiques comme le stress ou la dépression.

09-01

les causes des acouphènes et leurs conséquences

Les acouphènes permanents, également appelés tinnitus sont très répandus. Ils touchent en effet entre deux à quatre millions de Français. Ces sifflements ou bourdonnements sont principalement liés à une perte d'audition ou sont le résultat d'un traumatisme sonore. Cependant, de nombreux autres éléments peuvent en favoriser l’apparition ou constituer des facteurs aggravants. Ce trouble auditif peut grandement impacter la qualité de vie des patients en fonction de son intensité et de la personne atteinte.
Découvrir
09-07

Acouphènes au quotidien : nos conseils pour mieux vivre avec

Vivre avec des acouphènes n’est pas chose aisée. En effet, la présence de bourdonnements et de sifflements dans les oreilles peut très rapidement devenir incommodante et irritante. Fort heureusement, plusieurs solutions existent comme le port d’appareil auditif ou différents traitements alternatifs pour en atténuer les effets.
Découvrir
09-01

Solutions pour les acouphènes : quel traitement envisager ?

Bien qu'il n'existe pas de traitement spécifique pour guérir, des solutions existent pour en diminuer l'intensité et faciliter le quotidien des personnes acouphéniques : thérapies de masquage grâce au port d’un appareillage auditif, sophrologie ou encore thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Découvrez grâce à VivaSon toutes les alternatives qui s’offrent à vous pour diminuer la gêne associée à ce trouble.
Découvrir
09-07

Appareils auditifs pour les acouphènes : avis, thérapies, solutions

Les appareils auditifs peuvent être utilisés pour le traitement des acouphènes. Cette thérapie passe par l'amplification qui permet de baigner le sifflement dans le bruit ambiant mais aussi via l'utilisation de générateurs de bruit avec différentes stratégies de masquage selon la nature de l'acouphène.
Découvrir
09-01

Qu’est-ce que l’hyperacousie, ses causes et ses conséquences ?

L’hyperacousie est un trouble de l’audition, relativement proche des acouphènes, qui impacte parfois lourdement la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Elle se manifeste par une hypersensibilité et une intolérance aux sons plus ou moins intenses selon les patients. Elle est parfois douloureuse et incommodante et nécessite souvent un traitement adapté pour en limiter les effets.
Découvrir
Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Est-ce que la présence d'acouphènes est héréditaire ?
L’aspect héréditaire de la maladie reste extrêmement controversé, les causes de ce traumatisme n’étant pas déterminées avec précision. De nombreux chercheurs spécialisés dans la santé auditive étudient sans relâche la possibilité d’une transmission génétique causant les acouphènes.
En savoir +
L’hypnose pour traiter les acouphènes
L’hypnose fait partie des thérapies alternatives naturelles qui ont fait leurs preuves dans le domaine de la santé. Elle permet à la personne atteinte de se dissocier de la sensation auditive et de déshabituer son cerveau à ce bruit permanent handicapant au quotidien. Les résultats sont probants, l’hypnose ayant de bons effets sur le stress généré par le système nerveux, lui-même relié au système auditif.
En savoir +
Soulager ses acouphènes par la musique, est-ce possible ?
? Un environnement calme a tendance à amplifier les bourdonnements et sifflements liés aux acouphènes. Selon une récente étude menée par Neurology Now, écouter de la musique serait extrêmement bénéfique contre cette gêne et aiderait à mieux la supporter.
En savoir +
La tinnitométrie pour traiter les acouphènes ?
La tinnitométrie est une technique basée sur une écoute attentive du patient associée à différentes thérapies visées pour soulager les effets acouphéniques. Elle a été créée par Pierre Grignard, audioprothésiste de renom depuis 58 ans, spécialiste dans le traitement de ce trouble.
En savoir +

Les dernières actualités

Contactez-nous
Veuillez remplir vos coordonnées pour envoyer ce message.
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.