Image
Maladies de l'oreille : les pathologies auditives les plus courantes
  • Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier
Test auditif en ligne
Testez votre audition en ligne en 3 minutes
Faire le test

Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier

Contenu mis à jour le 08/11/2021

La perte auditive peut avoir différentes causes : presbyacousie, traumatisme sonore… Elle peut également survenir suite à la prise de certains médicaments dits ototoxiques qui vont provoquer des lésions à l’oreille interne, détruisant généralement les cellules ciliées de la cochlée (l’oreille externe et l’oreille moyenne ne sont pas impactées). Ils peuvent également avoir une atteinte des fonctions vestibulaires, causant des vertiges, pertes d'équilibre et nausées. Une grande variété de médicaments sont concernés : antibiotiques, anti-inflammatoires ou encore anticancéreux. Demandez conseil à votre médecin ORL avant tout traitement médicamenteux.

L’ototoxicité de certains médicaments, qu’est ce que c’est ?

L’ototoxicité se caractérise par une altération des capacités auditives (cochléotoxicité) et vestibulaires (vestibulotoxicité) suite à la prise de médicaments ototoxiques. Elle peut également favoriser l’apparition d’acouphènes ou d’hyperacousie. Quant aux troubles vestibulaires, ils peuvent se traduire par une perte d’équilibre et des vertiges.

Les facteurs de risques liés à l’ototoxicité sont divers

  • La dose administrée
  • La durée du traitement
  • La sensibilité individuelle (génétique)
  • Le mélange de plusieurs médicaments ototoxiques
  • Une insuffisance rénale qui limite l’évacuation du médicament
  • L’exposition au bruit
  • Le vieillissement
  • La présence d'une perte auditive
  • En cas de traitement médicamenteux : la posologie, la durée du traitement, la combinaison de plusieurs substances...

Les effets sur l’audition (déficience auditive) peuvent être temporaires ou irréversibles. D'où l'importance de consulter au plus vite si des symptômes de vertiges, d'acouphènes ou de perte auditive apparaissent au cours d'un traitement.

Les symptômes possibles d'une ototoxicité

L'ototoxicité de certaines substances peut agir de façon spontanée bien qu'elle soit généralement progressive. Tout dépend de la posologie, de la durée du traitement, de la combinaison ou non de plusieurs substances ou encore des facteurs aggravants liés à la personne, vus précédemment. Voici néanmoins les symptômes possibles :

  • Perte d'audition à échelle variable : soudaine comme progressive
  • Des acouphènes voir de l'hyperacousie
  • Des vertiges et pertes d'équilibre

Les principaux médicaments, molécules et substances ototoxiques pour l'oreille

Antibiotiques

Plusieurs antibiotiques et molécules assimilées sont reconnues comme néfaste pour nos oreilles, en voici les principaux :

  • Aminoglycosides
  • Aminosides
  • Macrolides
  • Minocycline (particulièrement vestibulotoxique chez les femmes)
  • Polymyxine B
  • Vancomycine
  • Erythromycine
  • Streptomycine
  • Néomycine (considérée comme la plus vestibulotoxique)

Les gouttes auriculaires

Eviter notamment les goutes-auriculaires, qui contiennent souvent des aminosides (gentamycine, néomycine), des anti-inflammatoires ou des antiseptiques toxiques (chlorhexidine). Elles sont à proscrire à tout prix en cas de perforation du tympan. Si ces produit parviennent à s'immiscer jusqu'à l'oreille interne, elles peuvent engendrer une atteinte cochléaire ou vestibulaire, entraînant potentiellement perte d'audition et vertiges.

Les anti-inflammatoires et les diurétiques

Il existe plusieurs anti-inflammatoires ototoxiques, c’est le cas notamment des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’aspirine, l’ibuprofène ou le naproxène. Ou bien les médicaments contenant des acides acétiques.

Certains diurétiques sont également nocifs pour l’oreille comme le furosémide, l’acide ethacrinique, le bumetanide. Ces derniers impactent principalement les personnes souffrant d'insuffisance rénale.

Avec ces substances, la surdité et autres conséquences nocives sont généralement réversibles à la fin du traitement.

Cancerologie / hematologie

Les traitements utilisés en chimiothérapie sont les plus nocifs et reconnus. Ils sont généralement administrés par intra-veineuse et doivent faire l’objet d’une adaptation de la posologie à la situation individuelle du patient (poids, hydratation…). Parmi les plus répandus :

  • Le cisplatine
  • la vincristine
  • les moutardes azotées
  • la vinblastine
  • le carboplatine
  • la bleomycine

Ces traitements impactent généralement les fréquences aigus, de façon progressive ou brusque. Il est recommandé d’effectuer un test auditif avant le traitement, d’autant plus si le patient a déjà une perte d’audition.

Quels médicaments sont le plus susceptibles de provoquer des acouphènes ?

Certains médicaments ototoxiques sont plus susceptibles de provoquer ou d'aggraver les symptômes d'acouphènes. Ils le sont d'autant plus si la posologie n'est pas respectée :

  • Antibiotiques
  • Antidépresseurs (souvent utilisés pour soulager du stress et des insomnies liées aux sifflements)
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • L'aspirine si elle est prise à forte dose ou encore l'ibuprofène
  • L'interferon
  • Les antipaludiques

Prévention de l'ototoxicité, s’informer et informer les spécialistes de santé de sa condition avant d'entamer un traitement ototoxique

Il n’y a pas de traitement curatif pour l’ototoxicité, la seule solution est d’éviter si possible la prise de ces médicaments et d’en connaître les effets sur l’audition. Il est vivement recommandé d’informer votre médecin traitant d’une éventuelle fragilité (baisse d’audition, acouphènes…) avant de commencer un traitement. Pour les médicaments vendus sans ordonnance, pensez également à demander conseil à votre pharmacien.

Pour les personnes atteintes perte d’audition est irréversible, vous avez la possibilité de porter des appareils auditifs qui corrigeront cette perte.

Sources et références

Association Surdi13, Les médicaments et produits chimiques Ototoxiques, en ligne, consulté le 02/11/2021

AMDS Midi-Pyrénés, Les médicaments ototoxiques, en ligne, consulté le 05/06/2019

Otologie, Dr Albert Mudry, Médicaments et Surdité, en ligne, consulté le 05/06/2019

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier
La perte auditive peut avoir différentes causes : presbyacousie, traumatisme sonore… Elle peut également survenir suite à la prise de certains médicaments dits ototoxiques qui vont...
En savoir +

Déposer un commentaire