Image

Surdité brusque : causes, diagnostic, symptômes et traitements

Contenu mis à jour le 28/10/2020

Il peut paraître assez déstabilisant de se réveiller un matin et de ressentir une sensation étrange au niveau de l’oreille. Un sentiment d’oreille pleine, comme si vous étiez mal réveillé. Cependant, cela ne passe pas immédiatement et vous comprenez qu’une de vos oreilles ne perçoit plus les sons. Aussi, c’est ce que l’on appelle la surdité brusque ou subite mais rassurez-vous, ce mal n’est pas irrémédiable, un protocole de prise en charge existe dans ce cas.

Qu’est-ce que la surdité brusque ?

Il s’agit généralement d’une surdité de perception qui apparaît subitement chez le patient sans raison apparente. En moyenne une surdité brusque apparaît entre 24 heures et 72 heures. Elle touche généralement une seule oreille (unilatérale) et peut s’accompagner d’acouphènes. Ainsi l’oreille atteinte perd toutes ses capacités auditives. Il arrive également que certaines personnes soient victimes de vertiges et soient hypersensibles aux bruits. Afin de la diagnostiquer, les spécialistes procèdent par élimination des possibles pathologies dont les symptômes sont similaires. Cette surdité touche environ 20 personnes sur 100 000.

Causes de la surdité brusque

Les causes de la surdité subite ne sont pas certaines et son difficilement identifiables. Celles-ci peuvent provenir de facteurs viraux, vasculaires, immunitaires ou mécaniques. Ainsi, des événements comme le bruit d’une explosion, d’une arme à feu, de musique trop forte, de marteaux-piqueurs peuvent la provoquer. Egalement, des traumatismes physiques notamment un traumatisme crânien, un stress émotionnel important et le surmenage peuvent favoriser son apparition. Il apparaîtrait aussi que certaines maladies (infectieuses, virus) sont des causes possibles à cette pathologie. Dans le cas le plus courant, c’est un traumatisme sonore aigu qui entraîne une surdité brutale.

Le traumatisme sonore

L'une des raisons principales d'une surdité brusque est un épisode traumatique. Le traumatisme auditif aigu se caractérise par une exposition soudaine à un niveau sonore excessif qui a pour conséquence des lésions à l'oreille interne (cochlée).

Une perte d'audition peut alors apparaitre et être accompagnée d'une grande fatigue auditive, d'acouphènes et dans certains cas, d'une hyperacousie.

Les infections virales

Une perte de l'ouïe soudaine peut intervenir suite à la contraction d'une maladie infectieuse par le patient. On distingue généralement plusieurs causes : la labyrinthite, une otite moyenne aigüe ou chronique, de méningite, ou par voie hématogène.

Surdité brusque et tumeur : le cas d'un neurinome de l'acoustique

Le neurinome de l’acoustique, aussi nommé "schwannome de l’acoustique", est une tumeur bégnine du nerf auditif, provenant généralement de la partie vestibulaire du nerf. Il se manifeste le plus souvent de façon unilatérale et génère par sa présence sur les voix nerveuses neurosensorielles une surdité de perception. Le diagnostic par imagerie médicale permet de l'identifier facilement. L'apparition d'une perte brusque de l'audition conduit généralement à cet examen.

Le stress et le surmenage

Il n'y a pas seulement les maladies infectieuses ou des traumatismes physiques et auditifs qui peuvent être à l'origine d'une surdité brusque. Bien que la question soit encore débattue par les spécialistes, un autre facteur de risque de la survenue d'une perte d'audition soudaine pourrait être une situation de stress intense. Dans une étude de chercheurs de la Clinique Universitaire ORL de la faculté de Médecine de Mayence (Allemagne) [1], 90% des patients atteints de surdité brusque ont fait mention "d'événements de vie" survenant avant ou pendant l'apparition des symptômes. Pour deux tiers d'entre eux, cet événement, souvent lié au travail, ont été ressentis comme stressants.

Médicaments ototoxiques

L'apparition d'une surdité soudaine peut s'expliquer par la prise de médicaments ototoxiques. Ce type de traitement peut détruire les cellules ciliées de l'oreille interne et provoquer, à court ou moyen terme, une surdité de perception.

Symptômes d'une surdité soudaine

La perte auditive brusque peut être accompagnée de différents symptômes, en plus de la perte de l'ouïe :

  • Une perte d'audition apparue soudainement, entre 24 et 72 heures
  • Des acouphènes
  • Une grande fatigue auditive
  • Des vertiges
  • Une hypersensibilité aux bruits
  • Des douleurs à l'oreille
  • Une sensation d'oreille cotonneuse

Surdité brutale et acouphènes

En cas d'acouphènes, le protocole de prise en charge d'urgence, notamment l'effet des corticoïdes et des vasodilatateurs, peut faire disparaitre les symptômes de sifflements permanents. Attention toutefois, si le problème persiste et que les acouphènes sont handicapant, il est recommandé de consulter des spécialistes pour obtenir un traitement adapté et dans certains cas, pluridisciplinaire (appareillage auditif, TCC, hypnose, sophrologie...).

Surdité unilatérale soudaine

La surdité brusque est souvent unilatérale, dans 10 à 20% des cas, selon une étude réalisée en 2014 [2].

Diagnostic de la surdité brusque

En fonction du contexte pendant lequel survient la perte d'audition soudaine et les antécédents du patients, plusieurs examens peuvent être administrés pour diagnostiquer la perte d'audition et ses causes sous-jacentes :

  • L'otoscopie : systématique, elle permet de vérifier l'état du conduit auditif externe pour écarter la présence d'un bouchon de cérumen ou bien la perforation du tympan qui peuvent induire une surdité de transmission.
  • Le test auditif tonal et vocal : lui aussi systématique, cet examen auditif permet d'évaluer les seuils d'audition, par conduction aérienne et osseuse. Il permet d'avoir une représentation graphique de la surdité (audiogramme) et d'en déterminer la typologie (surdité de transmission, surdité de perception ou surdité mixte).
  • Potentiels auditifs évoqués du tronc cérébral :
  • IRM : L'imagerie est très souvent utilisée, voir systématique aujourd'hui. Elle permet d'étudier un potentiel développement tumoral (labyrinthe de l'oreille, conduits auditifs internes...) ou bien d'identifier un potentiel signal labyrinthique pouvant être le signe d’une labyrinthite

Des examens supplémentaires peuvent être recommandés en fonction des résultats.

Traitement de la surdité brusque et rémission

Lorsque une perte d'audition soudaine est détectée, la prise en charge peut prendre différentes formes. La difficulté étant l'impossibilité pour les professionnels de santé de mesurer précisément les capacités de récupération auditive des patients. Plusieurs traitements sont / peuvent être associés à l'occasion de ce protocole de prise en charge :

  • Le repos auditif et l'éviction du milieu traumatique : en cas de surdité brusque traumatique due à une exposition au bruit, l'éviction du milieu traumatique est conseillé bien entendu ainsi que du repos pour réduire la fatigue auditive et l'étendue des lésions.
  • Corticothérapie : par voie orale ou intraveineuse (dans le cas d'une hospitalisation), le traitement associe la prise de corticoïdes et de vasodilatateurs.
  • l'oxygénothérapie hyperbare : cette méthode consiste à inhaler de l'oxygène à une pression supérieure (1.5 à 6 ATA) à la pression atmosphérique ambiante. Cette méthode reste néanmoins controversée en matière de résultats, du moins lorsqu'elle n'est pas associée à une corticothérapie. [3]
  • Hémodilution : traitement permettant d'augmenter l'afflux sanguin dans l'oreille interne et d'améliorer la circulation sanguine pour maximiser les chances de récupération.
  • Inhalation de carbogène

Pour maximiser les chances de récupération, on conseille généralement de suivre un protocole de prise en charge d'urgence dans les 5 jours. Aux premiers symptômes, n'hésitez pas à consulter un médecin ORL ou bien directement un service hospitalier. Le pronostic est également lié à l'âge. Plus le patient est jeune, plus il a de chance de maximiser la récupération de ses capacités d'audition.

Je n'entend plus : Surdité temporaire, consultez un spécialiste en urgence

Une surdité brusque n'est pas nécessairement une fatalité si elle est prise en charge sans attendre. Vous devez consulter un médecin ORL ou vous rendre aux urgences si le délais pour obtenir un rendez-vous est trop long.

Récupérer d'une surdité temporair

Correction de la surdité via des appareils auditifs en cas d'échec du traitement médical et l'installation d'une perte d'audition handicapante

Lorsque la personne atteinte prend conscience de cette perte auditive, la première idée venant à l’esprit est de devoir porter un appareil auditif.

Porter une aide auditive est effectivement la meilleure solution en cas de perte auditive. Néanmoins, la perte subite d’audition n’entraîne pas une surdité définitive aussi le port d’une prothèse n’a pas lieu.

Aussi, il est conseillé de consulter le plus rapidement un médecin ou un ORL. Celui-ci vous prescrira sûrement un traitement à base de corticoïdes. Comme les causes peuvent être diverses, le traitement proposé sera assurément administré au cas par cas. De plus, dans la plupart des cas, les personnes atteintes retrouvent une audition normale.

Seulement, si après le traitement, la perte sensorielle est définitive et handicapante, le médecin ORL pourra prescrire au patient un appareillage auditif et l'orienter vers un audioprothésiste pour s'équiper.

Prévention de la surdité brusque

Le port de protections auditives dans les milieux trop bruyants

Dans une étude de 250 cas de traumatismes sonores aigus réalisée en 1994 [4], 81% des cas sont intervenus sans le port de protections auditives individuelles adaptées. Pour prévenir les risques traumatiques liés au bruit, il est indispensable de s'équiper de protections auditives dans les milieux bruyants à risque (concert, milieu professionnel bruyant comme le btp etc.).

Alimentation et hygiène de vie

Plusieurs recommandations peuvent être formulées pour prévenir l'apparition d'une perte d'audition soudaine :

  • Pratiquer une activité physique régulière
  • Adopter un régime alimentaire varié, notamment riche en anti-oxydants pour diminuer les risques de stress oxydatif des cellules de l'oreille interne et privilégier une bonne circulation sanguine
  • Eviter l'alcool et le tabac qui provoques des troubles vasculaires
  • Eviter les médicaments ototoxiques, demandez conseil à votre médecin en cas de traitement

Sources et références

[1] Bernal Sprekelsen M, Hormann K, Lamparter U. [Sudden deafness and stress. A retrospective analysis] Acta Otorrinolaringologica Espanola. 1990 Mar-Apr;41(2):93-95.

[2] Nadour K, Chihani M, Darouassi Y, et al. Surdité brusque: étude rétrospective à propos de 36 cas [Sudden hearing loss: a retrospective study about 36 cases]. Pan Afr Med J. 2014;19:399. Published 2014 Dec 22. doi:10.11604/pamj.2014.19.399.3677

[3] Justine Le Guen, J. L. G. (2019, juin). La surdité aiguë idiopathique : modalités de prise en charge (des urgences au caisson hyperbare) (Thèse). http://bibnum.univ-lyon1.fr/nuxeo/nxfile/default/a9447a54-b7a9-4f20-8bf4-54e9ea2f0713/blobholder:0/THm_2019_LE_GUEN_Justine.pdf?mimetype=application/pdf

[4] Suc B, Poulet M, Asperge A, Vix J, Barberot JP, Doucet F. Évolution clinique des traumatismes sonores aigus. Bilan d’une étude de 250 cas. Ann Oto-laryngol. 1994;111(4):319-24

Bucodes Surdifrance, Surdité brusque, une urgence médicale, en ligne, consulté le 28/10/2020

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, Ruben débute en tant qu'audio dans le centre auditif VivaSon République, à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui l'intéresse le plus et décide d'approfondir ses connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, il a fait de la mesure in vivo sa spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie, Ruben Krief assure une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre ses connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Qu'est-ce que l'hypoacousie ?
L’hypoacousie est une perte d'audition partielle au contraire du cophose ou de l'acousie qui désignent une surdité totale. L'hypoacousie peut survenir à tout âge.
En savoir +
Comment retrouver l’audition naturellement ?
Suivez le guide et découvrez avec VivaSon quelques astuces pour compenser efficacement votre perte d’audition à l’aide de  pratiques physiques et d’exercices sonores.
En savoir +
Comment améliorer son audition ?
Une fois perdue, l’audition ne peut pas être rétablie. Les cellules sensorielles n’étant pas remplaçables. Il existe cependant des aides techniques qui permettent de corriger l’audition ainsi que des activités permettant d’améliorer par la suite ses capacités de compréhension. La prise en charge précoce des problèmes d'audition, ainsi que leur prévention via une bonne hygiène de vie est aussi primordial.
En savoir +
Que faire en cas de traumatisme sonore ?
Un traumatisme sonore est un trouble de l'audition qui atteint l'oreille interne, entrainant une destruction partielle des cellules ciliées et qui se traduit par une perte d'audition. C'est un accident de santé qui peut engendrer une surdité définitive, même légère, suite à une exposition à un bruit excessif.
En savoir +
Comment récupérer d’une perte d’audition temporaire ?
La perte d’audition est souvent temporaire dans un cas de surdité soudaine. Découvrez nos conseils pour récupérer au mieux ses capacités auditives suite à une surdité brusque.
En savoir +
Sourd et malentendant, quelle différence ?
Dans le langage courant, il existe de nombreuses façons d’exprimer la perte d’audition. La désignation des personnes via les termes “sourd” ou “malentendant”, peut porter à confusion. Si ces deux termes évoquent bien la déficience auditive, il n’en sont pas moins différents et malheureusement fortement connotés.
En savoir +
L'amusie ou la surdité musicale, qu'est-ce que c'est ?
L’amusie est une maladie soit génétique soit congénitale culturelle ou provoquée par une lésion cérébrale qui touche 4% de la population mondiale. Paradoxalement, on parle...
En savoir +

Déposer un commentaire

Contactez-nous
Veuillez remplir vos coordonnées pour envoyer ce message.
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.