Le groupe Sonova progresse mais manque ses objectifs annuels

26-05-2016 - Événement Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Ses objectifs pour 2015-2016 manqués, l’action Sonova perd de sa valeur

Mercredi 18 mai, le titre du groupe Sonova baissait de presque 8%, passant de 138, 70 francs suisses à 128 francs suisses. En effet, les résultats du fabricant suisse d’appareils auditifs pour l’exercice 2015-2016 furent annoncé la veille par le directeur du groupe : ceux-ci étaient légèrement inférieurs aux objectifs, pourtant revus à la baisse.

Selon Lukas Braunschweiler, Président Directeur général, et Robert Spoerry, président du Conseil d’Administration, cette petite contre-performance s’explique de manière raisonnable par une surestimation de la croissance des activités d’implants clochéaires sur le continent américain. De plus, l’entreprise Costco, habituellement cliente de Sonova, décidait cette année de ne distribuer plus que ses propres produits à des prix très concurrentiels.

Sonova, un groupe qui reste néanmoins prédominant sur le marché des appareils auditifs

Depuis le 19 mai, le cours de l’action remonte progressivement (aux alentours de 132 francs suisses aujourd’hui), ce qui montre que la chute brutale du titre ne signifiait en aucun cas une véritable fragilité de la firme. En effet, malgré des résultats en-deçà des attentes, Sonova enregistre tout de même cette année une croissance de 5,8% de son chiffre d’affaire et une croissance organique de 2,2%. De plus, l’acquisition de l’entreprise Hansaton renforce encore davantage sa position sur le marché de l’appareil auditif.

Fabricant d’aides auditives depuis 1947, Sonova (anciennement Phonak) est un véritable spécialiste de la conception et la fabrication de solutions auditives, qui œuvre à la fois sur le segment des appareils auditives et sur celui des implants cochléaires. Le domaine d’activité des audioprothèses est le plus dynamique pour la société puisqu’il constitue plus de 90% de la totalité des ventes (soit 1, 73 milliard d’euros). Sonova est très actif dans les zones européennes, africaines et au Moyen-Orient et se développe également aux Etats-Unis, et plus lentement dans le reste du continent américain, et en Asie. En France, c’est un acteur principal du monde de l’audition car les ventes du groupe dépassent la moyenne pour le marché.

Employant quasiment 11000 personnes dans le monde,  le groupe Sonova, qui vient d’annoncer la nouvelle acquisition d’AudioNova, reste une entreprise solide avec un bel avenir dans le monde de l’audition.

Source : Les Echos et Edp Audio

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Actualités sur la même thématique

Les dernières actualités

Image
Auracast, la nouvelle expérience audio connectée Bluetooth
22-07-2022 - Technologie Par HADJDAJ Audioprothésiste et responsable audiologie

Auracast, la nouvelle technologie de transmission audio Bluetooth

C’est une petite révolution dans le monde de la connectivité et de l’audition : Auracast est une nouvelle fonctionnalité Bluetooth qui facilite le partage et la diffusion de sources audio. Elle permet à un transmetteur audio de diffuser du son vers un nombre illimité de récepteurs équipés du Bluetooth, situé dans un certain rayon. Parmi ces récepteurs, les aides auditives et les implants cochléaires.
Image
Thérapie génique pour retrouver l'audition : Où en est la recherche ?
09-05-2022 - Médecine et progrès Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Thérapie génique pour retrouver l'audition : Où en est la recherche ?

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), en lien avec la startup Frequency Therapeutics travaillent sur un nouveau traitement : une thérapie génique pour régénérer les cellules sensorielles. Cette approche pourrait en effet freiner le déclin auditif et restaurer l’audition en recréant les cellules auditives perdues. Cela éviterait à de nombreux patients d’avoir recours à un implant auditif.