SUBPAC, la nouvelle façon de ressentir la musique
SUBPAC, la nouvelle façon de ressentir la musique

SUBPAC, la nouvelle façon de ressentir la musique

16-03-2017 - Technologie Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Les personnes atteintes d’importants troubles auditifs ont beaucoup de difficultés à apprécier le son de la musique. Simplement parce que celui-ci est de plus en plus inaudible et l’oreille n’arrive guère à extraire que de légers bruits pas toujours agréables.

Subpac, un sac à dos innovant pour ressentir physiquement les basses fréquences

La musique ayant des bienfaits apaisants et bénéfiques sur le corps humain, de nombreuses personnes cherchent à retrouver ses avantages. C’est pourquoi il existe désormais des technologies permettant de ressentir la musique par le biais de vibrations.

La nouvelle invention "Subpac" permet de ressentir les plus basses fréquences et ce, où que vous soyez ! Ce sac à dos révolutionnaire démultiplie les sensations et offre une expérience unique totalement immersive. Développé depuis 2013, par Sarosh Khwaja et Andrew Kilpatrick. Ces deux prodigieux concepteurs croient que la musique et les vibrations sonores approfondissent les connexions, affecte physiquement, mentalement et émotionnellement de manière positive et significative les personnes qui l’écoutent. Cette nouvelle technologie fait résonner le corps avec la musique.

Pouvant se porter en sac et se décliner en chaise pour vous accompagner dans chacune de vos destinations. Equipé de puissants subwoofers (haut-parleur destiné à la reproduction des fréquences sonores les plus basses du spectre audio), le Subpac transmet les basses en immersion sensorielle à l’identique d’une salle de concert.

Des usages variés : production musicale, cinéma, jeux vidéo...

Fortement apprécié des amateurs de jeux vidéo, passionnés de musique et amoureux de réalité virtuelle, Subpac est un vrai bijou pour les oreilles. Il permet également de ressentir physiquement les sons. Idéal alors pour les personnes qui ne peuvent pas entendre. Subpac soulage les tympans en combinant subwoofers avec solutions d'insonorisation et de réduction de bruit.

Subpac existe actuellement en deux modèles. Le Subpac M2 est équipé d’un système audio tactile portable pour scène et rue. Subpac  S2, lui se porte aussi bien sac à dos qu’en accessoire sur sa chaise. Cependant, pour pouvoir profiter d’une telle expérience sensitive, il faudra débourser 389 € pour le M2 et 359 € pour le S2. Accessoires disponibles sur de nombreux sites d’e-commerce et le site officiel de la marque.

Source : Subpac

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Actualités sur la même thématique

Image
27-05-2019 - Technologie Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Des appareils auditifs bientôt nativement compatibles avec les smartphones Android

Les appareils auditifs sans-fil modernes peuvent se connecter à votre smartphone pour écouter de la musique ou encore recevoir vos appels téléphoniques, le tout sans accessoire intermédiaire. Cette connexion directe entre prothèse et téléphone était jusqu’à présent réservée aux appareils de la marque Apple, avec des aides auditives dites MFI (“Made for iPhone”).

Les dernières actualités

Image
Thérapie génique pour retrouver l'audition : Où en est la recherche ?
09-05-2022 - Médecine et progrès Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Thérapie génique pour retrouver l'audition : Où en est la recherche ?

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), en lien avec la startup Frequency Therapeutics travaillent sur un nouveau traitement : une thérapie génique pour régénérer les cellules sensorielles. Cette approche pourrait en effet freiner le déclin auditif et restaurer l’audition en recréant les cellules auditives perdues. Cela éviterait à de nombreux patients d’avoir recours à un implant auditif.