Image

L'amusie ou la surdité musicale, qu'est-ce que c'est ?

L’amusie est une maladie soit génétique soit congénitale culturelle ou provoquée par une lésion cérébrale qui touche 4% de la population mondiale. Paradoxalement, on parle de surdité musicale, alors même que l’appareil auditif du patient peut fonctionner parfaitement : la cause du trouble est uniquement cérébrale. Il existe différents types d’amusie en fonction de la région cérébrale touchée mais dans tous les cas, il s’agit d’un problème permanent qui se traduit par une inaptitude musicale. Cette déficience auditive ne touche qu’une partie du cortex et n’altère en général pas les autres fonctions cérébrales de l’individu. C’est pourquoi elle est parfois assimilée à des déficiences comme la dyslexie ou la dysphasie.

Différents types de surdité

On généralise l’amusie congénitale à la surdité musicale mais il existe en réalité différents types de surdité :

  • La surdité tonale ou amusie totale : Le patient n’est pas capable d’entendre les sons à une certaine hauteur. Il peut ainsi rater toute une série de sons ou avoir une écoute saccagée.
  • La surdité rythmique : le patient a du mal à identifier le rythme et la tonalité d’une musique même s’il peut entendre sa mélodie
  • La surdité musicale ou amélodie : l’individu ne perçoit plus la musique, il entend très bien les bruits et des sons mais il rencontre des problèmes avec la vitesse d’exécution de certains passages. La dystimbrie et la simultagnosie sont des cas distincts d’amusie et décrivent des situations où le patient va entendre que des bruits à la place des morceaux musicaux ou des situations où il va scinder tout ce qu’il entend en sons distincts.

Cette déficience auditive est imputable à certaines régions cérébrales

L’incapacité à reconnaître un profil vient d’une trop faible concentration de substance blanche dans le Gyrus Frontal Inférieur Droit. Contrairement à cette affection complètement localisée dans l’hémisphère droit du lobe temporal, les troubles à différencier des notes distantes de moins d’un ton viennent de différentes régions du cerveau et sont par conséquent moins radicaux. Chez les personnes normales, cette capacité fait principalement appel à l’hémisphère gauche et à des systèmes sous-corticaux dans les ganglions de la base et du cervelet.

Il faut savoir que beaucoup de personnes atteintes par l’amusie l’ignorent. Si vous voulez, il existe des tests auditifs gratuits qui en demandant au patient d’écouter des mélodies et de reconnaitre les similitudes et les différences permettent d’établir un premier bilan médical. 

Source : Wikipédia

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, Ruben débute en tant qu'audio dans le centre auditif VivaSon République, à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui l'intéresse le plus et décide d'approfondir ses connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, il a fait de la mesure in vivo sa spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie, Ruben Krief assure une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre ses connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Qu'est-ce que l'hypoacousie ?
L’hypoacousie est une perte d'audition partielle au contraire du cophose ou de l'acousie qui désignent une surdité totale. L'hypoacousie peut survenir à tout âge.
En savoir +
L'amusie ou la surdité musicale, qu'est-ce que c'est ?
L’amusie est une maladie soit génétique soit congénitale culturelle ou provoquée par une lésion cérébrale qui touche 4% de la population mondiale. Paradoxalement, on parle...
En savoir +
Que faire en cas de traumatisme sonore ?
Un traumatisme sonore est un trouble de l'audition qui atteint l'oreille interne, entrainant une destruction partielle des cellules ciliées et qui se traduit par une perte d'audition. C'est un accident de santé qui peut engendrer une surdité définitive, même légère, suite à une exposition à un bruit excessif.
En savoir +
Sourd et malentendant, quelle différence ?
Dans le langage courant, il existe de nombreuses façons d’exprimer la perte d’audition. La désignation des personnes via les termes “sourd” ou “malentendant”, peut porter à confusion. Si ces deux termes évoquent bien la déficience auditive, il n’en sont pas moins différents et malheureusement fortement connotés.
En savoir +
Comment récupérer d’une perte d’audition temporaire ?
La perte d’audition est souvent temporaire dans un cas de surdité soudaine. Découvrez nos conseils pour récupérer au mieux ses capacités auditives suite à une surdité brusque.
En savoir +
Comment améliorer son audition ?
Une fois perdue, l’audition ne peut pas être rétablie. Les cellules sensorielles n’étant pas remplaçables. Il existe cependant des aides techniques qui permettent de corriger l’audition ainsi que des activités permettant d’améliorer par la suite ses capacités de compréhension. La prise en charge précoce des problèmes d'audition, ainsi que leur prévention via une bonne hygiène de vie est aussi primordial.
En savoir +

Déposer un commentaire

Contactez-nous
Veuillez remplir vos coordonnées pour envoyer ce message.
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.