Image

Qu'est-ce que l'hypoacousie ?

Contenu mis à jour le 17/01/2022

L'hypoacousie désigne une baisse partielle de l'audition. Elle peut avoir des causes diverses comme le vieillissement des cellules dues à l’âge (presbyacousie) ou encore l’exposition prolongée à des sons dont le volume dépasse les 85 décibels. Elle peut être définitive comme temporaire. Découvrez avec VivaSon tout ce que vous devez savoir de l'hypoacousie.

Définition

L’hypoacousie est une perte d'audition partielle au contraire du cophose ou de l'acousie qui désignent une surdité totale. L'hypoacousie peut survenir à tout âge et touche généralement une seule oreille. Cependant, il arrive que certaines personnes ressentent cette gêne au niveau des deux oreilles. L'hypoacousie ne doit pas être confondue avec l'hyperacousie qui désigne une hyper sensibilité aux sons.

Les types d'hypoacousie

L’hypoacousie de perception (ou surdité neurosensorielle)

La perte d'audition de perception Il s’agit d’une mauvaise perception des sons alors que la transmission elle n’est pas défectueuse. C’est l’organe de la cochlée (situé dans l’oreille interne) qui est atteint ou les fibres nerveuses du nerf auditif. Les causes de cette surdité sont diverses. Il peut s’agir de la presbyacousie, de la maladie de Ménière, de la prise de médicaments ototoxiques ou d’une fracture du rocher. Elle généralement définitive mais peut se corriger via l'appareillage auditif ou dans les cas les plus profond, l'implant cochléaire.

Quelles sont les causes possibles d'une Hypoacousie de perception ?

  • La presbyacousie liée au vieillissement (le plus répandue)
  • Des traumatises sonores (aigu ou chroniques)
  • L'ototoxicité de certains médicaments
  • Barotraumatisme (changements de pression)
  • Un dysfonctionnement du nerf auditif
  • Le résultat d'une infection (propagation d'une otite moyenne aigue, cholestéatome, méningite...)
  • Un dysfonctionnements des voies auditives cérébrales
  • Un neurinome de l'acoustique
  • Plus rare, une cause vasculaire

L’hypoacousie de transmission

L'hypoacousie de transmission impacte directement le conduit auditif externe. Ainsi le son ne parvient pas jusqu’au tympan. Cela peut-être dû à un bouchon de cérumen ou une otite obstruant le passage des vibrations sonores.

Quelle est l'origine de la surdité de transmission ?

L'hypoacousie de transmission peut avoir diverses origines physiques ou pathologiques. Parmi les plus répandues :

  • Le bouchon de cérumen ou toute obstruction du conduit auditif externe
  • L'otospongiose (une atteinte des osselets de l'oreille moyenne)
  • Une malformation du conduit auditif externe ou de l'oreille moyenne
  • Une atteinte de la membrane tympanique (Ex : tympan percé)
  • Une infection de l'oreille externe ou moyenne (Otite externe aigue, otite moyenne, congestion des trompes d'eustache
  • L'obstruction ou la congestion des trompes d'eustache

Hypoacousie Mixte

l'hypoacousie mixte désigne un mélange de surdité de perception et de transmission. Par exemple, une perte de conduction due à une Otospongiose, associée à une perte d'audition neurosensorielle existante.

hypoacousie bilatérale ou perte d'audition d'une seule oreille

L'hypoacousie peut se déclarer sur une oreille ou bien les deux. Le plus souvent, on constate qu'elle est bilatérale.

L'hypoacousie brutale ou soudaine

Une hypoacousie peut se déclarer subitement. Généralement due à une infection comme la labyrinthite ou une otite, elle est généralement passagère et disparait lorsque un traitement est suivi pour en soigner la cause. Attention toutefois, si vous constater une baisse subite de votre audition, consultez sans tarder pour en identifier la cause et maximiser vos chances de rémission. Certaines atteintes du système auditif entraînant une surdité brusque peuvent entrainer une perte définitive.

L'hypoacousie de l'enfant

La baisse d'audition peut survenir à n'importe quel âge. Chez l'enfant et Bébé, elle peut être d'origine congénitale ou acquise. L'enjeu est de pouvoir la détecter au plus tôt pour envisager un appareillage auditif afin de garantir l'apprentissage de la langue et l'épanouissement de l'enfant.

Hypoacousie et acouphènes

Les acouphènes sont des sifflements ou bourdonnement entendus seulement par le patient. Ils peuvent grandement impacter la qualité de vie selon leur intensité et s'ils ne sont pas pris en charge. On constate par ailleurs qu'ils accompagnent très souvent les hypoacousies liées au vieillissement.

Les causes les plus fréquentes d'une hypoacousie

De nombreuses causes sont possibles pour expliquer l'apparition d'une hypoacousie :

  • La presbyacousie (perte d'audition liée à l'âge)
  • L'exposition au bruit (traumatisme sonore)
  • La prise de médicaments ototoxiques
  • Une origine congénitale
  • Une infection de l'oreille comme une otite
  • Un problème de conduction du son (otospongiose, bouchon de cérumen, présence d'un corps étranger dans l'oreille...)
  • Une atteinte l'organe de corti (oreille interne)
  • Perforation du tympan

Symptômes : Quel sont les signes d'une baisse d'audition ?

L'hypoacousie peu prendre différentes formes mais les symptômes sont les mêmes :

  • Difficultés pour participer à des conversation, notamment dans le bruit
  • Tendance à parler plus fort et à augmenter le son de ses appareils (télévision, téléphone...)
  • Se fatigue plus vite, notamment dans le bruit
  • D'autres symptômes peuvent accompagner la perte d'audition : hyperacousie, acouphènes, fièvre, sensation d'oreille cotonneuse, vertiges..

Diagnostic de l'hypoacousie

Consultation d'un médecin ORL ou d'un audioprothésiste

La première chose à faire est de consulter un médecin ORL ou bien un audioprothésiste. La consultation d'un spécialiste va permettre d'établir un diagnostic et de déterminer les causes de l'hypoacousie. Lors de ce premier contact, le médecin ORL observe vos conduits auditifs (otoscopie) et tente de comprendre les causes de votre trouble de l'audition. Il effectue ensuite un test auditif tonal et vocal. Le traitement envisagé dépend ensuite des causes identifiées. D'autres examens peuvent être nécessaires si l'ORL suspecte une pathologie particulière, comme une otospongiose par exemple.

Dans certains cas, il est possible de retrouver ses capacités d'audition via un traitement adapté. Par exemple en cas de bouchon de cérumen, il suffit d'extraire le bouchon pour retrouver l'audition perdue. En cas d'infection, une otite par exemple, un traitement médicamenteux sera prescris.

Le test auditif

Pour diagnostiquer une perte d'audition, une audiométrie tonale et vocale est réalisée. Cet examen aussi appelé communément test auditif, permet de mesurer les seuils d'audition du patient sur les fréquences essentielles à la compréhension de la parole. Pour chaque fréquence étudiée, un son est diffusée à une certaine intensité exprimée en décibel (dB). L'intensité est ensuite augmentée progressivement jusqu'à ce que le patient signale qu'il est audible. Chaque seuil d'audition est indiqué sur un graphique (l'audiogramme tonal) qui permet de visualiser le degré de perte auditive.

Quel traitement ? Comment la soigner ?

Le port d'appareils auditifs pour l'hypoacousie

Dans le cas où l'hypoacousie est définitive, avec une destruction partielle des cellules sensorielles (cellules ciliées de l'oreille interne), le port d'un appareil auditif est indiqué. L'appareillage permet de corriger la perte d'audition et de comprendre la parole.

Différents types d'appareils auditifs existent : les contours d'oreille BTE, les micro-contour d'oreille et les intra-auriculaires. De nombreuses options sont également proposées comme un chargeur, une connectivité avec son téléphone ou encore la possibilité d'effectuer des réglages à distance.

Chez VivaSon, nous accompagnons les personnes malentendantes dans leur processus d'appareillage et proposons des prix avantageux, compris entre 350€ et 1195€ pour la gamme excellence. N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un audioprothésiste pour plus d'information ainsi qu'un bian auditif gratuit et sans engagement.

Quels résultats attendre d'une hypoacousie appareillée ?

Plus l'hypoacousie définitive est prise en charge tôt après le diagnostic, plus les résultats en matière de compréhension et de préservation de ses capacités auditives seront significatif. L'appareillage auditif permet de corriger la perte d'audition grâce à l'amplification des appareils mais ils doivent être équipés au plus tôt et quotidiennement pour aider le cerveau à mieux comprendre la parole.

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, Ruben débute en tant qu'audio dans le centre auditif VivaSon République, à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui l'intéresse le plus et décide d'approfondir ses connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, il a fait de la mesure in vivo sa spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie, Ruben Krief assure une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre ses connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Qu'est-ce que l'hypoacousie ?
L’hypoacousie est une perte d'audition partielle au contraire du cophose ou de l'acousie qui désignent une surdité totale. L'hypoacousie peut survenir à tout âge.
En savoir +
Comment retrouver l’audition naturellement ?
Suivez le guide et découvrez avec VivaSon quelques astuces pour compenser efficacement votre perte d’audition à l’aide de  pratiques physiques et d’exercices sonores.
En savoir +
Comment améliorer son audition ?
Une fois perdue, l’audition ne peut pas être rétablie. Les cellules sensorielles n’étant pas remplaçables. Il existe cependant des aides techniques qui permettent de corriger l’audition ainsi que des activités permettant d’améliorer par la suite ses capacités de compréhension. La prise en charge précoce des problèmes d'audition, ainsi que leur prévention via une bonne hygiène de vie est aussi primordial.
En savoir +
Que faire en cas de traumatisme sonore ?
Un traumatisme sonore est un trouble de l'audition qui atteint l'oreille interne, entrainant une destruction partielle des cellules ciliées et qui se traduit par une perte d'audition. C'est un accident de santé qui peut engendrer une surdité définitive, même légère, suite à une exposition à un bruit excessif.
En savoir +
Comment récupérer d’une perte d’audition temporaire ?
La perte d’audition est souvent temporaire dans un cas de surdité soudaine. Découvrez nos conseils pour récupérer au mieux ses capacités auditives suite à une surdité brusque.
En savoir +
Sourd et malentendant, quelle différence ?
Dans le langage courant, il existe de nombreuses façons d’exprimer la perte d’audition. La désignation des personnes via les termes “sourd” ou “malentendant”, peut porter à confusion. Si ces deux termes évoquent bien la déficience auditive, il n’en sont pas moins différents et malheureusement fortement connotés.
En savoir +
L'amusie ou la surdité musicale, qu'est-ce que c'est ?
L’amusie est une maladie soit génétique soit congénitale culturelle ou provoquée par une lésion cérébrale qui touche 4% de la population mondiale. Paradoxalement, on parle...
En savoir +

Déposer un commentaire

Vos commentaires

Comment

Bonjour j’ai des acouphènes avec hypoacousie oreille droite j’aurais souhaité savoir s’il éxistait un médicament pour soulager mes acouphènes merci pour votre réponse

Comment

Bonjour,

Pour répondre à votre question, il n'existe pas de traitement médicamenteux pour soulager ses acouphènes, notamment accompagnés d'une hypoacousie. Il existe néanmoins des solutions de prise en charge. Celle-ci est généralement pluridisciplinaire. Chez VivaSon nous proposons notamment le port d'appareils auditifs.

Si l'acouphène est accompagné d'une hypoacousie, l'amplification de l'appareil auditif permet de diminuer l'intensité perçue de vos sifflements car les sons environnant peuvent à nouveau les masquer.

Il y a aussi des stratégies de génération de bruit (TRT) qui permettent de vous aider à vous défocaliser de vos acouphènes. N'hésitez pas à prendre rendez-vous dans l'un de nos centres auditifs pour en savoir plus, toute consultation est gratuite et sans engagement.

Cordialement,

Aurélien

VivaSon