Corrélation entre carence en fer et perte auditive

Corrélation entre carence en fer et perte auditive

Crédit photo : JD Mason on Unsplash

Des chercheurs américains s’interrogent  sur la corrélation entre anémie ferriprive et déficience auditive

L’anémie se caractérise par une baisse du la quantité de globules rouges dans le sang ou de leur teneur en hémoglobine. Les principaux symptômes, lorsqu’il y en a, sont la fatigue, un teint pâle et un essoufflement plus prononcé à l’effort. L’anémie ferriprive survient en raison d’une carence en fer.

Un panel de plus de 300 000 personnes a été étudié entre 2011 et 2015. Il se constituait de personnes dont l’âge oscillait entre 21 et 90 ans, et dont la moyenne d’âge était de 50 ans. 56.6% du panel était féminin. Certaines personnes souffraient de troubles anémiques, d’autres pas. Les résultats de cette étude ont montré que les patients atteints de carence en fer présentaient des troubles de l’audition. Une personne qui fait de l’anémie ferriprive aurait donc beaucoup plus de risques de développer des troubles de l’audition qu’une personne qui ne souffrirait pas de carence en fer.  Les résultats sont frappants pour certaines déficiences auditives. Par exemple les anémiques auraient 80% plus de risques de souffrir de surdité de perception et 240% plus de risque d’être atteints de surdité de transmission.

Les causes ne sont pas mentionnées mais le lien est prouvé. Si vous souffrez d’anémie ferriprive, vérifiez votre audition. Nos audioprothésistes vous attendent dans les centres VivaSon pour un bilan auditif gratuit.

 

 

Source : Hear it

 

Publié le

02/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le cholestéatome

Nommé pour la première fois comme « carie de l’oreille » en 1683, le cholestéatome est une maladie de l’oreille qui peut s’apparenter à une tumeur à cause de son caractère dégénérescent mais qui n’en est pas une.

Lire l'article