Notre guide d’achat pour choisir votre appareil auditif

Vous avez besoin d’aide pour choisir votre appareil auditif ? Vous êtes perdu face aux différents types d’appareils sur le marché ? Vous ne savez pas exactement sur quels critères sélectionner le meilleur modèle ou encore si tous les appareils sont éligibles à un remboursement de votre mutuelle ? Vivason vous aide à y voir plus clair.

Vous souffrez d’une perte de l’audition et vous souhaitez vous équiper d’un appareil auditif ? Difficile de faire le bon choix parmi la multitude d’offres sur le marché ! Appareil auditif à pile ou rechargeable, de classe I ou de classe II… acheter votre appareillage dépendra de nombreux critères comme le prix, votre degré de perte auditive ou encore les seuils de remboursement de votre complémentaire santé.

Choisir un appareil auditif ne se fait pas sans une longue réflexion en amont. Découvrez avec VivaSon comment choisir l’aide auditive la plus adaptée à vos besoins et parcourez nos meilleurs modèles avec notre guide d’achat complet pour sélectionner le bon appareil auditif.

Quels sont les meilleurs modèles d’appareils auditifs du marché ?

Les meilleurs appareils auditifs du marché sont ceux faisant partie de notre gamme Excellence. Véritables bijoux de technologie, il s'agit des prothèses les plus performantes dans un environnement bruyant. Munies des plus récentes innovations, ces aides auditives ne lésinent pas pour autant sur le confort d’écoute et possèdent les meilleures fonctionnalités pour corriger la perte d’audition dont vous souffrez. Découvrez la nouvelle génération d’appareil auditif de la marque Signia X, Resound Linx Quattro ou encore Starkey Livio AI, des marques haut de gamme reconnues mondialement.

  LINX QR 9-61 PURE CHARGE & GO 7X MOMENT 440 RIC 312
Prix 1195€ 1195€ 1195€
Marque Resound Signia Widex
Type Micro-contour RIC Micro-contour RIC Micro-contour RIC
Perte auditive Légère à sévère Légère à sévère Légère à sévère
Micro-processeur Quattro Xperience Moment
Nb de canaux de réglage 17 20 15
Nb de canaux de traitement 17 48 15
Communication binaurale      
Réducteur de bruit      
Emergence de la parole dans le bruit      
Bande passante 17 KHz 24 KHz 10 KHz
Rechargeable      
Streaming audio Made for iPhone Made for iPhone Made for iPhone
Réglage à distance      
Etancheité IP 68 IP 68 IP 68

Choisir son appareil auditif : quels critères prendre en compte ?

Si choisir sa prothèse auditive n’est qu’une étape dans le parcours de soin pour corriger une perte d’audition, de nombreux critères sont pourtant essentiels pour orienter votre choix comme :

  • Les différentes formes d'appareil : intra-auriculaire ou contour d'oreille ;
  • La classe de l’appareil : classe I ou classe II ;
  • La technologie de l'appareil : les options, l’autonomie, etc. ;
  • La gamme de prix et les différentes options de prise en charge ;
  • Le degré de perte auditive.

Vivason vous propose un tour d’horizon de ces différents critères pour vous guider dans votre achat.

Choisir son appareil auditif en fonction des différentes formes : intra-auriculaire, contour d’oreille RIC ou BTE?

Saviez-vous qu’il existe différentes formes d’appareils auditifs ? Les formes d’appareils auditifs dépendent de critères variés qui répondent à des exigences d'esthétisme, d'ergonomie, mais qui sont aussi fonction du degré de perte d'audition et des options souhaitées. Par exemple, il n’existe pas d'appareil intra-auriculaire rechargeable ou avec option de streaming audio direct. De plus, si l’appareil auditif intra-auriculaire est plus discret qu’un appareil auditif de contour d’oreille de type BTE, il sera sans doute moins puissant.

On peut compter trois formes d'appareils auditifs différentes en fonction des degrés de perte auditive :

  • Les appareils intra-auriculaires : parmi eux, nous retrouvons les intra-auriculaires invisibles IIC pour des pertes légères, les intra CIC pour une perte légère à moyenne et les Intra Conque (ITC / ITE) pour une perte légère à sévère ;
  • Les micro-contours d’oreille RIC pour des pertes auditives légères à sévères ;
  • Les contours d’oreille BTE pour des pertes auditives légères à profondes pour les modèles les plus puissants (modèles SP / UP).

Découvrez notre tableau comparatif des différentes formes d’appareils auditifs

 

L'intra-auriculaire, l'appareil auditif invisible

Le micro-contour d'oreille RIC

Le contour d'oreille BTE

Description Il s'agit des solutions les plus discrètes. Moulées sur-mesure à votre conduit auditif, ces prothèses peuvent être totalement invisibles. Ils sont discrets et confortables. Ces aides auditives sont les plus polyvalentes. Alliant discrétion, performance audiologique et connectivité. Ils sont très discrets par rapport aux contours classiques et offrent une large plage d'amplification. Ils sont aujourd'hui les modèles d'appareils auditifs les plus vendus. Il s'agit d'une solution idéale pour les pertes d'audition légère sur les aigus, avec une configuration ouverte (dôme). Ce sont les appareils les plus puissants et les plus robustes. Ils sont ergonomiques et permettent d'appareiller les pertes d'audition les plus sévères, voir profondes pour les modèles dits "Super Power". Le contour d'oreille BTE offre plus de possibilités d'amplification, que ce soit sur les aigus ou les basses fréquences. Ils sont néanmoins plus volumineux que les autres types d'appareils, les rendant peu discrets. Ils sont généralement adaptés avec un coude qui est relié à un écouteur et un embout moulé sur-mesure.
Perte auditive légère à moyenne Légère à sévère Légère à profonde
Avantages
  • Discrets
  • confortables
  • écoute naturelle grâce à l'effet du pavillon de l'oreille et l'amplification du conduit auditif (cavité résiduelle)
  • confortables
  • discrets, nombreuses options
  • pas d'effet d'occlusion de l'oreille avec un appareillage ouvert (dômes)
  • sont moins sensibles au bruit du vent
  • puissants
  • robustes
  • ergonomiques
  • nombreuses options (connectivité, rechargeable)
  • bobine à induction quasi systématique (fonction "Telecoil" ou "position T")
  • faciles à entretenir notamment avec des embouts sur-mesure
  • longue autonomie (piles 13 ou 675)
Inconvénients
  •  fragiles
  • difficiles à manipuler, notamment pour changer les piles qui sont toute petites
  • pas adapté à toutes les pertes auditives
  • sujet à l'accumulation de cérumen
  • sensasion d'occlusion de l'oreille qui peut être désagréable au début
  • autonomie réduite du fait de leur petite taille (piles 10 généralement)
  • absence de microphones directionnels les rendant moins efficaces sur la détection de l'environnement et la réduction du bruit à 360°
  • n'est pas adapté pour les pertes d'audition les plus importantes (profondes)
  • visibilité
  • sensation d'occlusion de l'oreille avec un embout sur-mesure au début qui peut gêner l'utilisateur, notamment avec la résonance de sa propre voix

Quelle est la meilleure classe d’appareil auditif ?

La réponse à cette question dépend de votre budget ainsi que de votre degré de perte d'audition. Il existe depuis le 1er janvier 2019, deux nouvelles classes d'appareils auditifs qui se substituent à la nomenclature précédente (classes A, B, C et D). Les prothèses auditives de classe I sont des appareils qui offrent une correction standard. Il s'agit d'un équipement d'entrée de gamme idéal pour un primo-appareillage si l'aspect financier est un frein. Acheter ce type d’appareil auditif sera toujours plus bénéfique pour votre audition et votre confort qu'un assistant d'écoute.

Si vous avez des besoins spécifiques et des difficultés de compréhension en milieu bruyant ou en groupe, il sera nécessaire de porter votre choix sur un appareillage de classe II.

Combien coûte un appareil auditif ?

Le prix d’un appareil auditif peut varier de 950 € pour des appareils en entrée de gamme à plus de 2000 € pour des appareils très haut de gamme. Chez Vivason, notre gamme Excellence ne dépasse pas les 1195 € pour une solution optimale adaptée à votre budget. Il faut cependant distinguer le prix d’un appareil auditif et le coût réellement payé une fois la dépense prise en charge par l’assurance maladie et les complémentaires santé.

Image
Nouvelle classification des appareils auditifs avec le 100% Santé

La classe 1 : l’appareil auditif remboursé à 100%

S’équiper de prothèses sans rien payer ? C’est possible grâce à la réforme 100% Santé entrée en vigueur progressivement depuis janvier 2019.

Cette réforme qui s’est achevée en janvier 2021 vise à améliorer et faciliter l’accès aux soins à tous. Les prix de certains appareils ont ainsi été plafonnés et les plafonds de remboursement de la sécurité sociale et des mutuelles augmentés pour atteindre le zéro reste à charge pour les patients.

Le panier de soins 100% Santé est composé d'appareils auditifs de classe I qui répondent à certains critères de qualité et sont intégralement remboursés. Ces équipements assurent les fonctions essentielles d'une aide auditive numérique, doivent proposer une amplification sonore minimum de 30 dB et disposer a minima de 12 canaux de réglage.

Ils sont par ailleurs obligatoirement tenus de proposer trois fonctionnalités parmi lesquelles :

  • une connectivité sans fil ;
  • un système anti-acouphènes ;
  • une directivité microphonique adaptative ;
  • un réducteur de bruit du vent ;
  • une synchronisation binaurale ;
  • une bande passante élargie ≥ 6 000 Hz ;
  • une fonction d'apprentissage de sonie ;
  • un système anti-réverbération.

Pour tout comprendre de la réforme du reste à charge zéro, découvrez notre infographie.

La classe 2 : une prise en charge variable de votre prothèse auditive

Les prothèses auditives de classe II sont des appareils auditifs haut de gamme dont les prix sont librement fixés par l’audioprothésiste. Ils assurent davantage de fonctions et sont plus performants, notamment dans le bruit. Ils proposent jusqu’à 48 canaux de réglages et des technologies plus avancées comme les capteurs de mouvements. Le remboursement est, quant à lui, différent de la gamme I et il peut y avoir un reste à charge. Établir un devis en amont auprès de votre complémentaire santé peut s’avérer utile pour vous éviter les déconvenues. VivaSon peut même vous accompagner dans cette démarche : contactez-nous pour plus de renseignements !

Quelles sont les aides financières pour votre appareil auditif ?

Si les équipements que nous proposons chez VivaSon sont pris en charge par la sécurité sociale et les mutuelles, il existe également d'autres aides financières qui peuvent intervenir pour amortir le financement parfois lourd d’un appareillage. Vous pouvez par exemple vous renseigner sur la prestation de compensation du handicap (PCH).

L'Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées (AGEFIPH) est également en mesure de vous octroyer une aide. Rendez-vous sur le site dédié pour tout renseignement complémentaire.

Choisir son appareil auditif en fonction des degrés de perte auditive

Il existe autant de degrés de perte auditive que de réglages prothétiques possibles. L’avantage de consulter un audioprothésiste réside dans le fait que ce dernier peut adapter et personnaliser votre appareillage à votre atteinte auditive. Comment déterminer l’appareil fait pour vous ? Le résultat de votre test auditif, matérialisé par un audiogramme, permet de mettre en exergue les fréquences atteintes dans votre défaillance auditive.

Ce résultat déterminera l’étendue de votre perte d’audition, mesurée en décibels (dB) :

  • Les personnes ayant une audition normale peuvent percevoir des sons faibles de 0 à 25 décibels ;
  • Les personnes atteintes d’une perte d’audition légère à modérée entendent des sons relativement bas : de 25 à 60 dB ;
  • Dans le cas d’une perte sévère, la personne ne peut percevoir aucun son en dessous de 60 dB et a des difficultés à entendre les discours forts ;
  • La perte auditive profonde rend difficiles l'audition et la compréhension, même avec une amplification. Les sons inférieurs à 80 dB ne sont pas perçus.

Pour une surdité de légère à profonde, les modèles contours d'oreille BTE sont recommandés. Les micro-contours RIC sont davantage adaptés à une surdité de légère à moyenne et même sévère dans la plupart des cas. En revanche, s'ils ne suffisent pas, le modèle contour d'oreille BTE est alors préconisé. Dans les cas les plus graves et si une prothèse traditionnelle ne donne aucun résultat probant, le patient peut alors envisager le recours aux implants cochléaires par intervention chirurgicale.

Quelles sont les différentes options possibles pour un appareil auditif ?

Bien souvent, les différences de prix entre appareils auditifs sont liées aux fonctionnalités que ces derniers peuvent proposer. Les différents appareils auditifs chez VivaSon se répartissent en trois gammes : Excellence (Classe 2), Dynamique (Clase 2) ou Classe 1. Si les trois possèdent une technologie commune d’amplification sonore, elles diffèrent en termes de performances, mais également de fonctionnalités. On retrouve par exemple sur le marché des appareils auditifs à piles ou rechargeables. La différence réside dans le confort d'utilisation et dans un gain d’autonomie.

Par ailleurs, de plus en plus de prothèses auditives sont munies du bluetooth, permettant une connectivité à vos appareils électroniques comme le smartphone ou la télévision, souvent complétée par une application téléchargeable. Parmi les aides auditives proposées, la plupart fonctionnent avec des masqueurs d'acouphènes.

Les options dépendront aussi du type d’appareil auditif choisi et de sa classe : un appareil intra-auriculaire ne disposera par exemple pas de toutes les fonctionnalités sans-fil dont sont dotées les appareils avec contours d’oreilles. La fonctionnalité rechargeable n’est quant à elle disponible que pour les appareils de classe II.

Comment fonctionne un appareil auditif ?

Le fonctionnement d’un appareil auditif est relativement simple. Il dispose d'un ou plusieurs microphones pour capter les sons qui vous entourent. Le signal est ensuite transmis au processeur qui va réaliser différents traitements personnalisés pour faciliter la compréhension de la parole tels que la réduction du bruit, l’amplification de la parole, la prévention du risque de Larsen ou la compression fréquentielle. L'appareil adapte ensuite les réglages pour optimiser la compréhension dans chaque situation détectée.

Image
Schéma d'une prothèse auditive et son fonctionnement
Schéma d'un appareil auditif et ses différentes pièces et fonctions

Quelles technologies sont déployées pour corriger l’audition ?

  • Les ajustements en temps réel de vos prothèses sont rendus possibles grâce à différentes technologies comme :
  • La synchronisation binaurale : la communication interaurale permet un échange constant d'informations, via la technologie sans fil, entre deux appareils auditifs dans le cas d'un appareillage stéréophonique. Cette synchronisation permet d'affiner le traitement du signal, notamment grâce aux différences interaurales perçues par les microphones directionnels. Cela permet d'améliorer la spatialisation et de faciliter la localisation sonore ;
  • La compression fréquentielle : la bande passante de sortie des appareils auditifs est limitée. En général, elle ne dépasse pas les 10 KHz, tandis que l'oreille humaine normale peut percevoir jusqu'à 20 KHz. Avec une perte auditive, on constate généralement que les fréquences les plus aiguës sont les plus touchées. La transposition fréquentielle permet de déplacer ces fréquences inaudibles par la personne malentendante sur une plage fréquentielle traitée et diffusée par l'appareil ;
  • L'anti-larsen : la proximité d'un microphone et d'un haut-parleur peut générer un sifflement appelé larsen. Les appareils auditifs numériques sont tous équipés d'un anti-larsen qui prévient l'apparition de ces sifflements ;
  • L’amplification de la parole dans le bruit : grâce aux microphones directionnels et à des algorithmes de détection de la parole, les appareils auditifs numériques peuvent amplifier la voix de votre interlocuteur ;
  • Les réductions des bruits du vent et des bruits impulsionnels : ces fonctions permettent respectivement de réduire l'effet du vent lorsque vous êtes en extérieur ainsi que les bruits forts et impulsionnels comme le claquement d'une porte ou un bruit de chantier ;
  • Le générateur de bruit : il permet de mettre en place une thérapie de masquage des acouphènes en cas de sifflements d'oreilles ;
  • La bobine à induction : La bobine T n’est pas vraiment une option, mais une position présente ou non dans les réglages de l'audioprothésiste. Elle permet de recevoir le son dans les salles de cinéma ou de concert équipées via la prothèse pour un confort d’écoute sans bruits parasites.

Combien de temps porter votre prothèse auditive ?

Pour vous acclimater le plus rapidement possible à votre aide auditive, il est recommandé de la porter au minimum sept à huit heures par jour. Une utilisation trop peu fréquente a peu de chance de réussite. En revanche, la multiplication des stimulis liés au port de l’appareillage peut parfois fatiguer plus qu’à l’accoutumée durant les premiers jours. Si cette fatigue perdure, n’hésitez pas à en parler à votre audioprothésiste lors de la visite de contrôle.

Comment entretenir votre appareil auditif pour optimiser ses performances ?

La durée de vie de vos appareils auditifs passe également par un entretien minutieux. Ces appareils technologiques très sophistiqués sont en contact avec l’humidité et le cérumen présents dans vos oreilles et nécessitent donc un nettoyage régulier et précis. Les performances n’en seront que meilleures ! Pour nettoyer votre appareil auditif efficacement, il est recommandé d'utiliser des produits spécifiques comme des sprays, des brosses ou des serviettes nettoyantes. Vous retrouverez ces produits d'entretien chez Vivason.

En revanche, ces accessoires d’entretien ne sont pas pris en charge par les mutuelles ni par la sécurité sociale. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi confier le nettoyage de vos appareils auditifs à votre audioprothésiste afin d'effectuer un nettoyage en profondeur. Ces derniers possèdent des aspirateurs avec des accessoires spécialisés qui peuvent retirer délicatement le cérumen des zones difficiles à atteindre.

Prenez rendez-vous avec VivaSon pour votre bilan auditif gratuit

Prenez rendez-vous dans l’un de nos centres auditifs en France pour bénéficier d’un bilan auditif gratuit. L’un de nos audioprothésistes experts diplômés d’Etat vous offrira ses meilleurs conseils dans un choix d’équipement adapté à votre perte d'audition et vos besoins. Acheter ses prothèses auditives à prix compétitif tout en bénéficiant d’un suivi personnalisé et de qualité, c'est possible avec VivaSon !

Choisir des prothèses auditives chez Vivason, c’est aussi faire le choix d’un accompagnement personnalisé ! Être pris en charge par un audioprothésiste de confiance est très important car des rendez-vous de suivi réguliers sont inclus dans la garantie de votre achat : deux à trois visites par an. N’hésitez pas à regarder en amont les avis donnés sur Internet : cela vous permettra de faire un choix éclairé pour une prise en charge optimale !

97% de nos patients seraient prêts à recommander Vivason à leurs proches. Alors, n’attendez plus !

Pour en savoir plus sur l’appareil auditif

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.