Image
Aides financières pour financer l'achat de ses appareils auditifs

Aides financières pour l'achat de mes appareils auditifs

Contenu mis à jour le 23/06/2022

Pour beaucoup de patients, il est difficile de financer son appareillage lorsqu'on a une perte d'audition tant le prix des appareils auditifs est souvent prohibitif. Il existe pourtant différentes aides financières et dispositifs, qui selon votre situation, facilitent le financement de votre appareillage.

VivaSon vous présente dans cet article les différentes aides possibles pour l'acquisition de votre appareil auditif.

Le remboursement des prothèses auditives par la sécurité sociale et les mutuelles

Les appareils auditifs font partie de la LPP (liste des produits et prestations) de la sécurité sociale et sont donc pris en charge.

Prise en charge des appareils auditifs par l'assurance maladie au 1er janvier 2021

Pour les personnes majeures, l’Assurance maladie prend en charge depuis 2002 une partie du montant de vos appareils auditifs. Aujourd'hui, le remboursement est de 240 € par oreille à 60% de la base de remboursement et 400 € à 100%. Toutefois, sachez que la sécurité sociale ne rembourse pas les accessoires.

La réforme 100% santé : un meilleur remboursement des appareils auditifs

Le remboursement des prothèses auditives par la sécurité sociale a évolué depuis le 1er janvier 2021 avec la réforme du reste à charge zéro (100% Santé) portée par le gouvernement : celle-ci augmente la base de remboursement de la sécurité sociale. À ce jour, la base de remboursement s'élève à 400 €, soit pour le régime général (60%), une prise en charge de 240 € par oreille.

Quels sont les appareils auditifs remboursés à 100% ?

Depuis le 1er Janvier 2021, les appareils auditifs de classe 1 sont intégralement remboursés. Leur prix a été plafonné progressivement entre 2019 et 2021, pour atteindre un prix limite de vente (PLV) de 950 €. Si votre complémentaire santé propose un contrat dit responsable, elle complètera le remboursement de l'assurance maladie pour atteindre zéro euro de reste à charge.

Comment obtenir un appareil auditif gratuit en 2021 ?

Pour acquérir un appareil auditif gratuit, vous devez en amont de votre consultation chez un audioprothésiste, obtenir une prescription médicale de votre médecin ORLou de votre médecin généraliste. Votre choix devra également se porter vers un appareil auditif de classe 1, car ces équipements d'entrée de gamme sont les seuls qui sont systématiquement intégralement remboursés.

Les caractéristiques du panier de soins 100% santé (classe 1)

Les aides auditives de classe 1 répondent à plusieurs critères de qualité et doivent présenter à minima les caractéristiques suivantes :

  • une amplification sonore minimum de 30 dB ;
  • 12 canaux de réglage à minima ;
  • disposer d’au moins trois de ces options : un système anti-acouphènes, une connectivité sans fil, une directivité microphonique adaptative, une bande passante élargie ≥ 6 000 Hz, un réducteur de bruit du vent, une fonction d'apprentissage de sonie, une synchronisation binaurale et un système anti-réverbération.

Comment obtenir la prise en charge de l'assurance maladie ?

Pour bénéficier de la prise en charge de votre caisse d'assurance maladie, vous devez :

  • obtenir un devis normalisé auprès d'un audioprothésiste ;
  • faire valoir une prescription médicale de votre médecin traitant ou ORL ;
  • une fois la facture émise à l'assurance maladie par l'audioprothésiste, vous pouvez percevoir le remboursement.

La complémentaire solidaire (ex CMU-C)

Depuis Janvier 2019, la complémentaire santé solidaire, remplace l'ex CMU et ACS. Ses bénéficiaires peuvent prétendre à une prise en charge particulière de leur appareillage. La CSS prend en charge effectivement l'intégralité des équipements si le prix des appareils proposés au patient bénéficiaire ne dépasse pas les 800 € par oreille pour un adulte et 1400 € pour les moins de 20ans.

Le remboursement de la mutuelle : le complément de l'assurance maladie

Selon le contrat, les complémentaires santé prennent aussi en charge une partie des frais de votre appareillage auditif. Contactez votre mutuelle pour plus de renseignements. Vous pouvez consulter la page des remboursements des mutuelles pour vous aider à choisir une complémentaire santé qui rembourse bien les appareils auditifs.

La prestation de compensation du handicap (PCH) pour son appareillage auditif

La prestation de compensation du handicap est une aide à demander à la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Le dossier est à trouver sur place ou directement sur internet. Pour faire votre demande de PCH, vous aurez besoin d’un audiogramme tonal et vocal réalisé avec et sans aides auditives. Celui-ci sera consulté pour attester de votre situation de handicap. Par ailleurs, sachez que vous pouvez réaliser ces tests auditifs chez VivaSon, sur rendez-vous, et ce, gratuitement.

Cependant, plusieurs conditions sont requises pour prétendre à la PCH :

  • Conditions d’âge : le demandeur doit avoir entre 20 et 75 ans. Le handicap doit également avoir été reconnu avant 60 ans ;
  • Conditions liées au handicap : il faut que soient reconnues une difficulté absolue ou deux difficultés graves dans les actes essentiels de la vie.

Comment demander une aide de PCH pour ses appareils auditifs ?

Pour demander une aide PCH pour vos appareils auditifs, vous pouvez :

  1. formuler un dossier de demande de PCH à votre MDPH ou bien sur son site internet ;
  2. compléter le dossier avec : un certificat médical attestant de vos troubles d'audition, une attestation de prise en charge de votre mutuelle, d'un ou plusieurs devis obtenus auprès d'un audioprothésiste;
  3. après la réception et l’étude de votre dossier, la MDPH vous communique un plan de compensation précisant les modalités de prise en charge possible pour votre cas.
  4. Vous devez y répondre dans les 15 jours pour donner votre avis et vos commentaires. Suite à cela, votre dossier est pris en charge par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) qui rendra son verdict dans les 4 mois suivants.

Vous trouverez sur le site de la CNSA un guide d'accès aux aides techniques récapitulant les aides disponibles et les démarches nécessaires, dont la demande de PCH.

L'AGEFIPH (Association de Gestion des Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées)

Pour bénéficier d’une aide financière de L'AGEFIPH pour votre appareillage auditif, vous devez être travailleur, salarié dans le privé, commercial, profession libérale ou artisan. Vous devez au préalable faire une demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé :

  • vous pouvez faire la demande de reconnaissance d'invalidité en tant que travailleur handicapé en même temps qu’une demande de PCH ;
  • le montant de l’aide financière accordée par L'AGEFIPH a comme plafonnement la moitié de la facture, sans pour autant dépasser 700 € par prothèse auditive (1400 € pour une stéréophonie), et ce, pendant 4 ans ;
  • toute demande de financement auprès de L'AGEFIPH doit être effectuée avant l’achat de vos prothèses auditives ;
  • pour faire une demande, vous devez remplir un dossier d'intervention AGEFIPH qui sera ensuite transmis à la délégation régionale dont vous dépendez ;

Sachez que l'aide de l'AGEFIPH est cumulable avec le remboursement de la sécurité sociale et de la mutuelle.

LeFIPHFP (Fond pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique)

Le FIPHFP est l’équivalent de L'AGEFIPH pour les salariés du secteur public. L’organisme finance lui aussi des aides techniques comme les appareils auditifs en cas de situation de handicap reconnue. Le financement est plafonné à 1600 € sur 3 ans, sur le reste à charge, après déduction des remboursements de la sécurité sociale et de la mutuelle.

L’OETH(l'Obligation d'Emploi des Travailleurs Handicapés)

À l'instar de L'AGEFIPH, l'Obligation d'Emploi des Travailleurs Handicapés (OETH) est également un organisme collecteur dont vous pouvez dépendre vis-à-vis de votre employeur. Vous pouvez, si c’est le cas, effectuer une demande d’aide au financement de vos appareils auditifs. Laprise en charge plafonnée à 800 € par prothèse, et ce, en complément des aides de tiers : sécurité sociale, mutuelle, prestation de compensation du handicap de la MDPH.

Crédit d’impôt dans le cadre d’une activité professionnelle

Sachez qu’il est possible de déduire la moitié de votre reste à charge de vos revenus déclarés dans le cadre d’une activité professionnelle, si vous optez pour l’option « frais réels » lors de la déclaration de vos revenus. En effet, pour profiter de cette déduction fiscale, il faudra justifier l’utilité des aides auditives pour votre activité.

Aides complémentaires pour les enfants et les retraités

Pour l’appareillage auditif d’un enfant, il est possible de faire des demandes spécifiques auprès de la MDPH ainsi qu’à la DDASS (Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale).

Enfin, pour les personnes à la retraite qui n’ont pas la CMU, il est possible de faire une demande auprès de l’assurance maladie pour obtenir une allocation supplémentaire. Pour cela, vous devez vous adresser au service d’action sociale de votre mairie.

La déficience auditive et la surdité sont des troubles qui ne doivent pas être négligés. Quelle que soit votre situation, VivaSon vous accompagne dans votre démarche d'appareillage auditif pour vous apporter une solution qui convient à vos attentes et votre budget. Nos audioprothésistes vous accueillent gratuitement dans tous nos centres auditifs en France pour vous conseiller.

L'ASPA : Allocation de Solidarité aux Personnes Agées pour aider les personnes retraitées

L'allocation de solidarité aux personnes âgées est une aide financière mensuelle qui peut être distribuée aux personnes retraitées ayant de faibles revenus. Sous conditions d'âge, de lieu de résidence et de ressources, elle est versée par votre caisse de retraite. Vous pouvez en faire la demande à votre caisse d’assurance vieillesse.

Le microcrédit social : un crédit spécial à faible taux pour les personnes en dehors du système bancaire

Saviez-vous que vous pouvez financer vos appareils auditifs grâce au microcrédit social ? Le microcrédit social ou personnel est une aide financière de prêt destinée aux personnes ne pouvant pas se tourner vers le système bancaire classique à cause de revenus trop faibles, une situation professionnelle précaire ou encore une absence de garantie. Le microcrédit n’est pas seulement destiné aux demandeurs d’emploi ou aux bénéficiaires de minimas sociaux, il s’adresse aussi à ceux qui n’ont pas la confiance des banques pour obtenir un prêt.

L’emprunt du microcrédit peut aller de 300 € à 8000 €et le remboursement peut s’effectuer sur une durée maximale de sept ans, et ce, avec un taux intéressant entre 1,5% et 4% généralement. Par ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de frais de dossier pour la demande de ce prêt.

Le but du microcrédit est d’accorder un prêt aux personnes ayant un projet personnel qui améliorera la situation de l'emprunteur. Par exemple, ce crédit peut être utilisé pour :

  • l’achat de biens et de services ;
  • financer le permis de conduire ;
  • suivre une formation professionnelle ;
  • financer des soins de santé.

Par ailleurs, sachez que ce microcrédit social peut servir à financer vos appareils auditifs. Pour cela, tournez vos vers des associations locales ou nationales afin d’en faire la demande.

Les surcomplémentaires : l’assurance santé en complément de sa mutuelle santé !

Les surcomplémentaires sont un bon moyen découvrir le reste à charge pour vos appareils auditifs. En effet, le remboursement des frais liés à la santé s’effectue par niveaux :

  • la sécurité sociale intervient en premier lieu;
  • votre complémentaire santé prend en charge une partie ou la totalité du reste à payer ;
  • la surcomplémentaire intervient lorsque la mutuelle ne couvre pas l’entièreté du financement.

Leur rôle est donc de compléter ce que votre mutuelle santé ne peut pas prendre en charge. Les surcomplémentaires sont donc des offres sur-mesure qui augmentent votre protection en fonction de votre besoin de remboursement pour des appareils auditifs. Contrairement aux appareils auditifs de classe 1 rentrant dans le dispositif RAC 0, les appareils de classe2 ne sont pas remboursés à 100% par la sécurité sociale. Si ces appareils sont plus performants, ils sont aussi moins bien couverts par certaines mutuelles santé, car ce sont des dispositifs dont le prix peut être librement fixé parles professionnels et audioprothésistes. Il convient alors de se tourner vers une surcomplémentaire pour couvrir ces frais de santé.

Par ailleurs, siles surcomplémentaires sont souvent souscrites par des personnes couvertes par une mutuelle santé obligatoire d’entreprise, sachez que toute personne peut souscrire à une surcomplémentaire. Il convient d’en faire la demande auprès de votre assureur ou auprès d’une autre mutuelle.

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Pourquoi les appareils auditifs sont-ils si chers ?
Le prix des appareils auditifs a longtemps été un frein pour les patients souffrant de perte auditive. La mise en place d’un appareil auditif est pourtant le remède le plus efficace à ce jour pour pallier ces baisses de l’audition.
En savoir +
Où acheter un appareil auditif moins cher ?
Le prix des appareils auditifs a considérablement été révolutionné depuis la mise en place de la réforme 100% santé. Les capacités auditives des patients atteints de surdité peuvent désormais être mieux soignées grâce à un appareil auditif au prix plus accessible. Chez VivaSon, nous vous garantissons une aide auditive moins chère que chez nos concurrents.
En savoir +
Appareil auditif, quel est le meilleur rapport qualité / prix ?
Les prothèses et aides auditives se répartissent en trois gammes de prix depuis la réforme 100% santé. Chez VivaSon, nous proposons toutes nos gammes de prothèses auditives à un prix compétitif, de l’entrée de gamme aux appareils auditifs les plus performants.
En savoir +
Appareils auditifs haut de gamme, quel intérêt ?
Toutes les marques d’appareils auditifs proposent des gammes déclinées en plusieurs niveaux de performance pour répondre au budget et aux attentes des patients. Les appareils auditifs haut de gamme sont les aides auditives les plus performantes. Ils assurent un traitement du signal le plus abouti et précis, avec les dernières innovations intégrées à la prothèse auditive, pour un confort d’écoute inégalé.
En savoir +
Acheter un appareil auditif d’occasion, est-ce possible ?
Certains malentendants se tournent vers le marché de l’occasion pour acheter une prothèse auditive moins chère au vu des prix pratiqués en audioprothèse. Or, acheter un ...
En savoir +

Déposer un commentaire