Du 5 au 7 avril se tiendra le Congrès national des audioprothésistes

Dernières nouveautés technologiques en matière d’audition, projets de loi, évolution du marché : tout ce qui traite du domaine de l’audition sera abordé durant ce congrès

Du 5 au 7 avril se tiendra le Congrès national des audioprothésistes, à l’initiative du syndicat national des audioprothésistes (Unsaf).

Rassemblant non seulement des audioprothésistes, mais aussi des professeurs et des spécialistes de l’audition, le congrès national des audioprothésistes se tient au CNIT Paris-La Défense jusqu’à samedi.

Dernières nouveautés technologiques en matière d’audition, projets de loi, évolution du marché : tout ce qui traite du domaine de l’audition sera abordé durant ce congrès ponctué par différentes conférences, animations, démonstrations et échanges.

Le Congrès poursuivra également pour la troisième année consécutive sa réflexion autour du rôle du cerveau dans la réhabilitation auditive en abordant le thème :

> “De l’aide auditive au cerveau! Que nous offre la technique pour améliorer le service audioprothétique rendu? Année 3”.

> « Interprétation des synergies observées lors d’un appareillage bimodal »,

> « Utilisation clinique des Potentiels évoqués auditifs à latence longue »,

> « Voir pour mieux entendre : quelques enjeux de la multi sensorialité dans la perception de la parole »…

sont autant de thèmes supplémentaires qui seront abordés lors de conférences durant ces trois jours de congrès.

Publié le
Le récent sondage GFK révèle une sous-estimation sévère des risques liées à l’audition lors du vieillissement. Les efforts de prévention semblent essentiels.

08/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

La perte auditive sous-estimée d’après un sondage GFK

Le vieillissement s’accompagne de préoccupations courantes. Que ce soit problème de vue, réduction des capacités intellectuelles, diminution de l’autonomie ou bien d’autres encore, nous avons tous notre propre idée des risques liés au vieillissement. Un sondage GFK classe ces préoccupations et révèle une sous-estimation de la perte auditive.

Lire l'article
Avec sa nouvelle campagne publicitaire, Sonalto suscite de sérieuses critiques. L’amalgame entre assistants d’écoute et aides auditives n’est pas tolérable.

31/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une erreur marketing dans la campagne publicitaire de Sonalto

Avec sa nouvelle campagne publicitaire, Sonalto suscite les critiques. Si la vente en pharmacie d’assistants d’écoute est censée faciliter l’accès aux soins auditifs, ces appareils auditifs n’en reste pas moins une solution de moindre qualité en comparaison avec les aides auditives. L’on ne devrait en effet confondre ces appareils. C’est pourtant ce que vient de faire Sonalto dans sa nouvelle campagne, volontairement ou non.

Lire l'article