Le Syndicat National des Audioprothésistes publie ses propositions pour la Grande conférence de la santé

Crédit Photo : What is up ?

Le jeudi 11 février 2016, la Grande conférence de la santé rassemblera les professionnels du secteur, libéraux ou hospitaliers, et le Gouvernement, afin d'élaborer un plan prévisionnel des réformes à venir pour la formation et l'exercice des métiers de la santé.

La Grande Conférence de la santé, qui a pour but la concertation des professionnels de santé et des ministres en charge de la santé et de l’enseignement supérieur de recherche, est une première en France, et ce grâce à l’initiative du Premier ministre Manuel Valls. L’évènement a nécessité une préparation de 6 mois sous forme de débats publics, il se tiendra le jeudi 11 février 2016 et devra déboucher sur l’élaboration d’un plan pour le Gouvernement sur la formation et l’exercice professionnel du domaine de la santé.

A cette occasion, l’Unsaf (Syndicat national des audioprothésistes) a fait partager ses propositions, portant essentiellement sur la formation initiale des audioprothésistes, qui devrait être allongée et approfondie. En effet, l’Unsaf, considérant la diminution du nombre de médecin ORL exerçant et l’augmentation de la population atteinte de troubles auditifs,  estime nécessaire une « réingénierie de la profession d’audioprothésiste »  Celle-ci permettrait d’éviter l’amplification du phénomène déjà présent d’allongement des délais de consultation, une plus grande réactivité et donc un meilleur confort pour les patients.

Concrètement, la profession d’audioprothésiste nécessiterait un grade Master (Bac +5) à l’université. Grâce à un programme étendu, comprenant par exemple la formation à l’audiométrie objective (dépistage de la surdité), aux technologies implantées, à la prévention, les audioprothésistes seraient capables par exemple, de renouveler les appareils périodiquement sans prescription médicale. Ces mesures apparaissent évidentes à l’Unsaf afin de répondre et d’anticiper la hausse du besoin en aides auditives, qui selon des études récentes évitent le sur-déclin cognitif. D’autant plus que ces éventuelles réformes permettraient de s’aligner sur d’autres pays de l’Union Européenne, comme l’Allemagne.

Source : Ouïe Magzine

Publié le

10/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

La 19ème Journée Nationale de l’Audition

La date d’aujourd’hui, le 10 mars, est celle de la 19ème Journée Nationale de l’Audition, qui s’intéresse cette année aux nuisances sonores dans notre environnement quotidien et à leur impact sanitaire et social, notamment la hausse de la demande en appareils auditifs.

Lire l'article

20/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’association Journée Nationale de l’Audition propose des outils de communication et de prévention destinés aux jeunes

L’arrivée du printemps est synonyme de  fête de la musique, de festivals, de concerts, et d’occasions de sortir en discothèque … Autant de festivités agréables que de risques d’agresser son système auditif. Pour cette raison, l’association de la Journée Nationale de l’Audition propose dès maintenant des packs de prévention  pédagogiques tout particulièrement destinés aux jeunes.

 

Lire l'article

22/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

16e Journée Nationale de l’Audition

Après avoir reçu la visite de près de 250 000 personnes l’année dernière, la 16e Journée Nationale de l'Audition se tiendra partout en France le 14 mars prochain. Cet événement majeur dans le monde de l’audition réunit chaque année audioprothésistes, mutuelles, écoles…....

Lire l'article