Un collectif contre la restriction sonore dans les lieux publics

Un collectif contre la restriction sonore dans les lieux publics

Simon Noh on Unsplash

Un collectif s’érige contre le décret 2017-1244 du 7 août 2017 de restriction sonore dans les lieux publics. Le 9 octobre dernier une demande d’annulation du décret a été déposée par le président de la Chambre syndicale des lieux musicaux, festifs et nocturne (ex-CSCAD), Aurélien Dubois. Elle vise à annuler cette réforme et à ouvrir des discussions publiques.

 

Le bruit, les nuisances sonores sont un vrai fléau moderne touchant tout le monde. Les répercussions sur la santé sont colossales et les pouvoirs publics tentent depuis quelques années de sensibiliser l’opinion. Que ce soit au travail ou dans les lieux publics le seuil limite reconnu est de 80 décibels pendant 8 heures. Or sur certains chantiers, dans les lieux musicaux, dans les salles de sport même il est beaucoup plus important. Si le trouble auditif ressenti n’est pas douloureux, ne pas le traiter modifie la façon de vivre. Moins stimulé par les bruits, la vie sociale, le cerveau s’organise autrement. L’activité cérébrale diminue et le vieillissement du cerveau s’accélère. 6 millions de personnes présentent des troubles auditifs en France. Il est donc important que des mesures soient prises pour atténuer les risques de surdité.

 

Pour autant, les signataires de cette pétition comme Jack Lang, Jean-Michel Jarre, Laurent Garnier, Le Rex Club, Solydays, Hellfest, Les Nuits sonores, Techno parade , l’Umih…, jugent cette mesure démesurée. Ce décret serait une atteinte à la créativité musicale française. Pire il représenterait la fin de certains lieux publics. Frappés par ce décret les lieux musicaux, festifs et nocturnes, qu’ils soient ouverts  ou couverts devraient baisser le niveau sonore des spectacles, concerts et autres soirées musicales. Leur fréquentation pourrait s’effondrer. Les gérants seraient de plus obligés de se conformer à d’autres règles et aménagement comme des PLV d’information et de prévention, des salles de repos. Ceci ne serait pas sans coût et difficile à supporter financièrement et techniquement pour les plus petites structures.

 

Le débat sur le bruit et les répercussions sur l’audition n’a pas fini  de se faire entendre.

 

Source : Libération

Publié le
La douleur auditive est une souffrance s’approchant de la normalité dans une société technologique et rapide où nos sens sont mis à rude épreuve.

30/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

La douleur auditive : un phénomène de plus en plus banal

Surdité, surdité, surdité. Nous aurions beau répéter ce mot, certains ne pourraient pas l’entendre. Par chance, nombre de solutions existent aujourd’hui afin de venir en aide à ceux privés d’une bonne audition. L’appareil auditif, du fait de la recherche scientifique, est un objet d’innovation et une source de performances renouvelées. Cependant, ce mal sévère qu’est la surdité n’est pas le seul qui touche notre société, moderne et de plus en plus technologique.

Lire l'article
C’est bien connu, écouter de la musique ou entendre des sons de volume trop élevé peut dégrader sensiblement notre audition. Cependant, savons-nous réellement mesurer les risques ou détecter dans les faits les situations dangereuses ?

08/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Des habitudes à risque pour la jeunesse

La musique est un plaisir répandu, c’est un fait. Et comme pour toute chose qui concerne le plaisir, l’intensité est bien souvent recherchée. Certains diront bien-sûr qu’apprécier la musique tient davantage à la qualité plutôt qu’à la puissance sonore, et ils n’auront pas tort. Ceci dit, particulièrement chez les plus jeunes d’entre nous, les volumes élevés font partie intégrante de l’expérience musicale et cela peut présenter quelques dangers.

Lire l'article
Dans notre laboratoire VivaSon, des études sont menées afin d’améliorer toujours plus notre savoir-faire. Nous vous présentons une de ces études.

19/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une étude VivaSon en laboratoire en lien avec la presbyacousie et l’audition dans le bruit

L’adaptation des appareils auditifs aux spécificités de chaque patient est essentielle. C’est cette pertinence de diagnostic qui conditionne la récupération d’une audition de qualité. Dans nos laboratoires VivaSon, une étude a récemment été menée afin d’améliorer toujours plus notre savoir-faire. Cette étude concerne les patients souffrant de presbyacousie, et cherche à optimiser leur expérience sonore au quotidien.

Lire l'article