Surdité : tous les bébés seront systématiquement dépistés

Un arrêté concernant la surdité des bébés vient d’être publié au Journal officiel : d’ici environ deux ans, les enfants seront systématiquement dépistés à leur naissance.

Un arrêté concernant la surdité des nouveaux nés vient d’être publié au Journal officiel : d’ici environ deux ans, les enfants seront systématiquement dépistés à leur naissance.

L’objectif de cette démarche est bien entendu de déceler dès les premiers jours les surdités, plus ou moins sévères chez les enfants et de pouvoir agir en conséquence.

A ce jour, des dépistages de surdité sont réalisés vers 18 mois environ, ce qui est déjà tard pour des enfants souffrant de perte auditive. En effet, cette dernière peut avoir des conséquences irrémédiables sur leur acquisition du langage et leur développement.

Dans deux ans, les nouveaux-nés seront donc soumis à une évaluation de leur audition en deux étapes. D’une part un test indolore réalisé dès les premiers jours à la maternité. Si l’équipe médicale a alors un doute sur un risque de surdité, un second test plus poussé sera réalisé avant le troisième mois du bébé dans un centre spécialisé.

S’il s’avère que l’enfant souffre réellement de surdité, il sera alors possible pour les parents de se renseigner sur les appareillages appropriés et d’être conseillés et informés au mieux pour accompagner leur enfant dans son développement en prenant en compte ce handicap.

Ce dépistage précoce fait l’objet de polémiques, notamment du coté de la Fédération nationale des sourds de France, qui souhaite préserver la place de la langue des signes.

Publié le
Synesthésie : quand les sens se confondent

29/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

La synesthésie, ou quand les sens se confondent

Entendre les couleurs, voir la musique, goûter les sons ? Certaines personnes sont capables de telles étrangetés, on les appelle les synesthètes. Atteints d’une anomalie neurologique, ils associent deux ou plusieurs de leurs sens. Voici quelques explications sur ce phénomène dont la source est méconnue et qui est pourtant authentique et reconnu scientifiquement.

 

Lire l'article
Misophonie : quand les sons deviennent un enfer

08/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La misophonie ou la haine des sons

Vous vous hérissez lorsque quelqu’un froisse du papier d’aluminium, vous ne supportez pas le bruit d’une craie sur un  tableau noir ou le son de la mastication des autres vous exaspère ? Il est tout à fait normal de ne pas apprécier certains sons, mais lorsque l’agacement se transforme en haine impossible à surmonter, on parle de misophonie. Ce trouble neuropsychiatrique se caractérise par une véritable aversion pour certains sons, extrêmement dérangeant dans le quotidien des individus touchés.  

 

Lire l'article