Chaque appareil auditif remboursés de 450 euros au minimum

Crédit Photo : Santé Pratique Paris

D’après l’Agence France Presse, un projet de décret serait en cours, qui prévoit le remboursement minimum de 450 euros par audioprothèse pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Cette mesure serait un pas en avant pour la démocratisation de l’appareil auditif, une revendication forte des professionnels de l’audition, audioprothésistes et médecins, et ce depuis de longues années.

Une mesure pour les contrats labellisés seniors

C’est l’Agence France Presse qui a révélé l’information, qui concernerait les contrats santé labellisés « seniors ». Cette mesure, inscrite au budget 2016 de l’Assurance maladie, est passé dans la loi par décret le 27 avril dernier, dans le but d’assurer aux citoyens les plus âgés des remboursements de santé avec un rapport qualité-prix qui leur conviendrait de manière optimale.

Ainsi, le fond de couverture maladie universelle (CMU) est chargé de délivrer ces labels selon trois niveaux de garantie différents : simple, intermédiaire et complète. Le principe de ces contrats ? L’Etat fixe aux assureurs et mutualistes un cahier des charges à suivre, avec principalement un panier de soins qui comprend des plafonds ou planchers de remboursement et un tarif maximal. Les assureurs labellisés reçoivent, en échange, un crédit d’impôt égal à 1% de la taxe CMU.

Concernant les personnes atteintes de surdité, cette mesure fut une réelle bonne nouvelle car cela annonçait clairement une augmentation de la prise en charge des appareils auditifs, relativement faible aujourd’hui.

De 450 euros à 750 euros pris en charge par audioprothèse au minium

Selon nos sources, les futurs remboursements minimums des appareils auditifs pour les contrats labellisés seront ajustés suivant les trois niveaux de prise en charge définis par décret. Ainsi, les patients ayant souscrit un contrat de niveau simple se verront rembourser au minimum 450 euros par audioprothèse achetée. Les patients ayant souscris un contrat complet pourront eux se faire rembourser 750 euros par audioprothèse chez n’importe quel audioprothésiste, c’est-à-dire 1500 euros pour un appareillage complet.

Le coût de souscription des contrats labellisés seniors dépend de l’âge des patients. Pour les personnes âgées de 65 à 69 ans, le prix du contrat irait de 52 à 77 euros. Pour celles de 80 à 84 ans, il irait de 60 à 105 euros, toujours selon le niveau de de garantie choisi par le patient.

Publié le
La toute nouvelle agence nationale de santé publique intitulée Santé Publique France s’est vu nommer son président le 29 juillet dernier.

18/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Un nouveau président pour l’agence Santé Publique France

La toute nouvelle agence nationale de santé publique intitulée Santé Publique France s’est vu nommer son président le 29 juillet dernier. C’est le professeur Lionel Collet qui est désormais en charge de cette fonction, par ailleurs docteur en médecine et en biologie humaine. Cette agence est le fruit de la fusion de trois organismes dans un effort de coordination simplifiée et d’efficacité grandie. En médecine, cela peut sauver des vies.

Lire l'article
Le gouvernement prend enfin des mesures pour améliorer l’accès aux soins auditifs ! Les arguments des acteurs de l’audition sont entendus.

05/12

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le gouvernement prend enfin des mesures pour améliorer l’accès aux soins auditifs

Cela fait déjà plusieurs années que le milieu de l’audition insiste sur les bienfaits du port d’un appareil auditif. Des études scientifiques ont étayé et confirmé ces affirmations de manière non-équivoque, si bien que récemment, l’audition semblait injustement pénalisée malgré sa contribution à la santé collective. Après de grands efforts militants et de prévention, le gouvernement présente enfin des mesures pour améliorer l’accès aux soins auditifs.

Lire l'article