Les nouveautés Phonak du mois d’avril

Naida V et Sky V sont les noms des nouveaux appareils audfitifs Phonak, tous deux dotés de la technologie sans fil Roger.

Crédit Photo : L'Express

Le progrès technologique dans le monde de l’audition est de plus en plus rapide. Quarante ans auparavant, les appareils auditifs nécessitaient une batterie qu’on devait porter dans sa poche. Aujourd’hui, les innovations incrémentales se succèdent pour améliorer le confort des patients. Ce mois-ci, nous vous présentons les nouveautés du fabricant d’audioprothèses Phonak.

Naida V et Sky V, deux modèles d’appareils auditifs de dernière génération

C’est lors du Congrès des audioprothésistes 2016 qui avait lieu il y a un mois au Palais des Congrès que la marque suisse Phonak a dévoilé pour la première fois les deux modèles de prothèses auditives aujourd’hui disponibles sur le marché.

Le premier modèle, nommé Naida V, appartient à la gamme d’appareils auditifs Naida. Réputés pour leur puissance, ces appareils sont adaptés aux troubles auditifs les plus sévères. La particularité du Naida V tient dans sa capacité à améliorer l’audition des sons à la fréquence la plus haute (les plus aigus) grâce à l’algorithme Sound Recover 2, développé par Phonak, qui compresse les fréquences. Plus fins et légers que les versions précédentes, ils n’en restent pas moins extrêmement résistants  avec leur armature en fibre de verre, qui les rend hermétiques à la poussière mais aussi à l’eau. Pour satisfaire les besoins d’un maximum de patients, l’appareil auditif Naida V est décliné sous quatre degrés de performance (adaptable en fonction du degré de la perte auditive) et, soit en contour classique, soit en micro-contour.

Sky V est la seconde nouveauté de Phonak, spécialement étudié pour les jeunes malentendants. En effet, le fabricant a doté cet appareil auditif du système d’exploitation AutoSense Sky, optimisé pour aider au développement de l’enfant. Cette technologie permet une reconnaissance des cris quasiment 40% plus précises que le permettent les autres systèmes. Ainsi, les appareils auditifs Sky V sont particulièrement adaptés aux cours de récréation agités ou aux salles de classe bruyantes. Egalement pourvu de l’algorithme Sound Recover, les prothèses Sky V permettront aux enfants atteints de surdité de se concentrer, même dans des milieux cacophoniques. De plus, un voyant positionné sur l’appareil permet d’indiquer aux parents ou aux responsables de l’enfant sison appareillage fonctionne.

Roger, la nouvelle technologie sans fil de Phonak

Roger est le nom de la nouvelle technologie sans fil proposée par Phonak, qui permet de connecter ses appareils auditifs à plusieurs accessoires conçus pour faciliter la vie et l’intégration des malentendants. Par exemple, la Roger Table Mic est un microphone (sous forme de petite tablette) qui permet d’extraire la parole lors de réunions, en petit ou grand comité. Placée sur la table de réunion et programmable à distance grâce à une télécommande, elle permet au malentendant de suivre la réunion comme les autres, sans désagrément,  sur son lieu de travail.

Pour les jeunes malentendants, Phonak propose désormais des produits « spécial salle de classe » : un micro à main, un chargeur, un hub multimédia et un microphone doté d’un écran tactile. Ces outils, utilisés par l’enfant pour par son enseignant,  permettent de faciliter l’apprentissage à l’école, de dépasser les troubles auditifs et augmentent la participation de l’enfant. De plus, ces accessoires sont compatibles avec d’autres marques d’appareils auditifs et d’implants.

 

Source: Ouïe Magazine

Publié le
Nuisances auditives, les grandes villes y sont pour quelque chose - vivason

22/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Déficience auditive, l’endroit où vous vivez y est peut-être pour quelque chose

Vous souhaitez protéger votre audition ? Évitez les grandes villes

Travaux, circulation, sonneries de téléphones, musique dans les magasins, manifestations…les grandes villes regorgent de bruits en tous genres. Le calme y est quasi inexistant.  Le bruit est tellement présent que notre oreille s’y habitue et notre esprit n’y prête même plus attention.

Lire l'article