Les troubles de l'audition peuvent provoquer la démence sénile | VivaSon
Accueil » Actualites » Les troubles de l'audition peuvent provoquer la démence sénile

Les troubles de l'audition peuvent provoquer la démence sénile

29-01-19  -  Médecine et progrès  - 

La déficience auditive est une affection qui touche la majorité de la population et qui est très présente chez les personnes âgées. En plus des difficultés à communiquer, à entendre les sons environnements et les vertiges ou problèmes d’équilibre, la surdité peut entraîner des troubles cérébraux ou de la démence sénile. Le port d’un appareil auditif peut éviter cette dégradation en chaîne. Des recherches ont montré que ces deux troubles n’avaient pas de cause pathologique commune telle que la pression sanguine. Mais quel est donc le lien entre surdité et démence ?

Surcharge psychique

D’après Arthur Wingfield, professeur de neurosciences à l’université de Brandeis, les individus possédant des défaillances auditives ont besoin de plus d’efforts et de concentration pour assumer les habitudes de vie des autres. Leur cerveau est constamment sollicité pour déchiffrer les sons au détriment de leur mémorisation ou de celle de la situation.

Cerveau endommagé

Une deuxième hypothèse serait que la surdité abîmerait la structure du cerveau d’une manière à provoquer des troubles cognitifs. Après quelques recherches et grâce à de l’imagerie médicale, des chercheurs ont découvert que les  personnes âgées souffrant de problèmes d’audition possédaient moins de cellules grises dans les aires liées à l’ouïe. Cette concentration anormalement faible est due à un manque de stimulation des cellules en question qui finissent par défaillir.

Grace à des aides auditives, le patient pourrait stimuler les zones de son cerveau peu utilisées pour sauvegarder ses capacités cognitives.

Isolation sociale

Un autre facteur important de la surdité est l’isolation sociale. Il devient de plus en plus difficile pour les patients de communiquer avec les autres. Toute forme de socialisation ou de sortie demande un effort considérable aussi bien physique que mental.

La psychologue Kathleen Pichora-Fuller de l’université de Toronto est convaincue que le traitement de la surdité grâce aux implants ou aux appareils auditifs permettent aussi d’améliorer la communication, la santé cognitive et le bien être des patients. Des recherches prévues avant 2020 devraient permettre d’apporter plus d’explications et de confirmer ces premières théories.

Source : AARP

LES ACTUALITÉS SIMILAIRES

07-02

07-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Vivre avec des acouphènes n’est pas une chose facile. En effet, la présence de bourdonnements et de sifflements dans les oreilles peut vite être incommodante et irritante. ...

06-02

06-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Recevoir un chien guide relève du parcours du combattant. D’abord par ce que le dressage est long et compliqué. Ensuite parce qu’il y a peu de structures encadrent les ...

06-02

06-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Après dix-huit longs mois passés à combattre des acouphènes qu’il décrit semblable à « un Boeing 747 au décollage », le comédien Frédéric Deban raconte dans...

08-02

08-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Nos oreilles nous permettent d’entendre les sons, mais pas seulement. Elles ont bien d’autres fonctions, dont celle de nous faire tenir debout ! En effet, dans l’oreille ...