Sports aquatique et audition
Sports aquatique et audition

Sports aquatique et audition : attention aux risques pour vos oreilles

18-09-2017 - Prévention auditive Par Marcel Ben Soussan

De plus en plus de gens s’adonnent à la pratique des sports d’eau. Mais pratiquer une activité aquatique peut s’avérer dangereux pour nos oreilles.

Autrefois réservés à une élite, la voile ou les sports de glisse se sont beaucoup démocratisés. Les littoraux sont plus accessibles, et plus vite, grâce aux trains à grande vitesse et aux vols low cost qui se sont multipliés. Des plans d’eau naturels ou artificiels ont été aménagés, des clubs de sports nautiques ont été créés. Il n’est donc pas rare pour un citadin de pratiquer de manière récurrente un sport de glisse. Outre la natation et le surf, l’avènement de nouvelles activités d’eau comme le kitesurf ont créé un engouement nouveau.

La pratique de sports aquatiques et nautique, un potentiel danger pour vos oreilles

Les sports aquatiques ont donc de plus en plus d’adeptes. Mais savez-vous que la pratique de sports d’eau peut être problématique pour notre audition ?

L'exostose ou "l'oreille du surfeur"

L’accumulation répétée d’eau et de vent génère une infection du canal auditif appelé « oreille de surfeur ». Souvent constatée chez les surfeurs cette infection produit des excroissances osseuses du canal auditif externe. De manière générale cette exostose est bénigne. Mais répétées ces excroissances deviennent importantes et génèrent des otites récurrentes voire une surdité.

Les exostoses ne sont pas douloureuses et les symptômes presque inexistants. Le canal auditif se bouche peu à peu jusqu’à ne plus voir le tympan Afin d’éviter cela et de risquer des troubles auditifs majeurs, il est donc recommandé de porter des bouchons d’oreilles. Souvent gênées par ces bouchons dans la pratique de leur sport, certaines personnes refusent d’en porter. Ils ne seraient pas confortables et provoqueraient une perte de l’équilibre.

L’huile d’amande douce apparaît alors comme une option plus naturelle. Hydrophobe, posée avant chaque session, elle limitera l’eau dans les oreilles. Si malgré tout vous constatez des otites répétées et une surdité naissance, consultez votre audioprothésiste sans plus attendre. Si l’exostose est constatée une petite intervention sera alors nécessaire pour dégager l’oreille de ces excroissances.

Source : Dominique Garcia – Over Blog

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Actualités sur la même thématique

Les dernières actualités

Image
Appareils auditifs Phonak Lumity
24-10-2022 - Nouveautés et comparatifs d'appareils auditifs Par Aurélie HADJADJ

Phonak Lumity : la nouvelle plateforme du fabricant suisse qui va illuminer vos coversations

Phonak vient de présenter Audéo Lumity, une nouvelle plateforme technologique avec trois aides auditives rechargeables. La promesse de cette gamme ? Améliorer la compréhension de la parole dans le bruit et réduire l’effort l’écoute, avec une amélioration de ses technologies phares ainsi qu’un nouveau concept pour optimiser la compréhension : SmartSpeech™.
Image
Auracast, la nouvelle expérience audio connectée Bluetooth
22-07-2022 - Etudes et Recherche Par Aurélie HADJADJ

Auracast, la nouvelle technologie de transmission audio Bluetooth

C’est une petite révolution dans le monde de la connectivité et de l’audition : Auracast est une nouvelle fonctionnalité Bluetooth qui facilite le partage et la diffusion de sources audio. Elle permet à un transmetteur audio de diffuser du son vers un nombre illimité de récepteurs équipés du Bluetooth, situé dans un certain rayon. Parmi ces récepteurs, les aides auditives et les implants cochléaires.