L’audition des fœtus en danger, comment la protéger ?

L'audition des fœtus en danger, comment la protéger ? - VivaSon

Crédit Photo : Akademia palmers

Saviez-vous que l’audition de votre enfant pouvait être en danger avant même que celui-ci naisse ? Comment cela peut-il être possible et comment protéger son audition ?

Explications

Les fonctions auditives du fœtus se développent généralement au bout de 6 à 7 mois de grossesse. En premier lieu, les sons relatifs à la maman sont entendus, comme sa respiration, sa digestion et les battements de son cœur. Il a été découvert que le fœtus est réceptif au son de la voix de sa mère mais. Il perçoit également, au bout de 32 semaines les voix extérieures, notamment celle du père. Ces sons captés sont extrêmement important pour le développement futur du fœtus, notamment pour son apprentissage.

Exposition excessive : risques

Néanmoins, l’exposition au bruit par la maman influe considérablement sur le développement du fœtus.  Des études ont récemment prouvé que les sons de basses fréquences (qui ne sont pas atténuées par le ventre de la femme enceinte) peuvent impacter l’évolution du fœtus. D’après l’Institut National de Santé Publique du Québec (INSP), 27% des fœtus ayant été exposés au bruit ont des risques d’insuffisance de poids. Egalement, ils ont en moyenne un poids plus léger de 2,5 kg à la naissance contrairement aux fœtus non exposés qui font généralement 3 kg. De plus, les fœtus exposés ont plus de risques de naître prématurément.

Recommandations VivaSon

Bien qu’il existe des solutions contre la perte auditive et la surdité, comme le port d’un appareil auditif, il est possible d’atténuer les effets du bruit sur le fœtus avant la naissance afin de limiter les risques. Ainsi, il est recommandé de ne pas stimuler le fœtus de manière excessive. De favoriser les endroits calmes et si cela n’est pas possible de limiter le temps d’exposition au bruit. Egalement, sachez que tous les nouveau-nés sont dépistés à la naissance. Néanmoins, même après la naissance, il est essentiel de prendre soin de l’audition des enfants. Les canaux auditifs étant à maturation entre 4 et 8 ans, protéger l’audition est assurément important.

 

Source : Audition Conseil

Publié le
Les musiciens présentent des risques accrus de déficience auditive. Audition Solidarité mène des campagnes de prévention et informe les musiciens.

13/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

La prévention auditive est essentielle et Audition Solidarité montre son investissement

Audition Solidarité est une association travaillant depuis des années à l’amélioration du bien-être auditif en France et à l’étranger. Toute cause touchant à l’audition est sensiblement de l’intérêt de cette association. Les musiciens sont particulièrement exposés aux troubles auditifs et Audition Solidarité s’attaque bien sûr à ce problème. Sur le long terme, les appareils auditifs ne peuvent être l’unique solution, prévenir est ainsi une démarche essentielle pour les musiciens.

Lire l'article
Certaines personnes sont capables de s’accommoder de leurs acouphènes plus aisément que d’autres. Notre cerveau tient une place centrale dans ce phénomène.

23/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’utilisation de notre cerveau affecte nos acouphènes

Le cerveau reçoit et interprète quantité de signaux qu’il délivre finalement à notre conscience. Cette gêne particulièrement handicapante que représente les acouphènes est elle aussi soumise au travail interprétatif du cerveau. Ainsi, au-delà des seules déficiences physiques, c’est aussi le fonctionnement cérébral qui est contributeur de la nature et de l’intensité des acouphènes dont souffre tant d’individus. Une étude récente nous en dit plus.

Lire l'article