L’audition des fœtus en danger, comment la protéger ?

L'audition des fœtus en danger, comment la protéger ? - VivaSon

Crédit Photo : Akademia palmers

Saviez-vous que l’audition de votre enfant pouvait être en danger avant même que celui-ci naisse ? Comment cela peut-il être possible et comment protéger son audition ?

Explications

Les fonctions auditives du fœtus se développent généralement au bout de 6 à 7 mois de grossesse. En premier lieu, les sons relatifs à la maman sont entendus, comme sa respiration, sa digestion et les battements de son cœur. Il a été découvert que le fœtus est réceptif au son de la voix de sa mère mais. Il perçoit également, au bout de 32 semaines les voix extérieures, notamment celle du père. Ces sons captés sont extrêmement important pour le développement futur du fœtus, notamment pour son apprentissage.

Exposition excessive : risques

Néanmoins, l’exposition au bruit par la maman influe considérablement sur le développement du fœtus.  Des études ont récemment prouvé que les sons de basses fréquences (qui ne sont pas atténuées par le ventre de la femme enceinte) peuvent impacter l’évolution du fœtus. D’après l’Institut National de Santé Publique du Québec (INSP), 27% des fœtus ayant été exposés au bruit ont des risques d’insuffisance de poids. Egalement, ils ont en moyenne un poids plus léger de 2,5 kg à la naissance contrairement aux fœtus non exposés qui font généralement 3 kg. De plus, les fœtus exposés ont plus de risques de naître prématurément.

Recommandations VivaSon

Bien qu’il existe des solutions contre la perte auditive et la surdité, comme le port d’un appareil auditif, il est possible d’atténuer les effets du bruit sur le fœtus avant la naissance afin de limiter les risques. Ainsi, il est recommandé de ne pas stimuler le fœtus de manière excessive. De favoriser les endroits calmes et si cela n’est pas possible de limiter le temps d’exposition au bruit. Egalement, sachez que tous les nouveau-nés sont dépistés à la naissance. Néanmoins, même après la naissance, il est essentiel de prendre soin de l’audition des enfants. Les canaux auditifs étant à maturation entre 4 et 8 ans, protéger l’audition est assurément important.

 

Source : Audition Conseil

Publié le
Crédit photo : Thaiyogacenter

17/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Maladie de Ménière

La maladie ou syndrome de Ménière est une maladie chronique qui touche l’oreille interne. Elle se caractérise par une perte de l’équilibre et une baisse de l’audition. Celle-ci touche principalement les femmes et se développe généralement passé 30 ans.

Lire l'article
De nombreuses discothèques ne respectent pas les réglementations en matière de volume sonore. Si vous sortez cet été, pensez aux bouchons d'oreilles !

13/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Sorties en discothèque : n’oubliez pas de protéger vos oreilles !

Peut-être aurez-vous vu le film de Michael Dowse It's All Gone Pete Tong (2004), retraçant l’histoire de Frankie Wilde, DJ surdoué et star d’Ibiza qui voit sa vie basculer lorsqu’il se retrouve atteint de surdité. Après une période d’abattement il se ressaisit, et son grand retour en tant que DJ sourd connait un immense succès. Si vous êtes vous-même DJ ou que vous envisagez de sortir en discothèque cet été, il est important de prendre des précautions pour ne pas subir le même sort que Frankie Wilde.

Lire l'article
Les personnes âgées ayant des difficultés à comprendre les conversations n'ont peut-être pas de trouble auditif mais une activité cérébrale différente Vivason

10/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Activité cérébrale divergente ou déficience auditive, pourquoi les seniors nous font répéter plusieurs fois ?

Il existe une explication à la raison pour laquelle vous avez besoin de faire répéter plusieurs fois votre interlocuteur. Cela ne résulterait pas forcément de votre audition. Des spécialistes ont découvert que les 61-71 ans avaient une activité cérébrale divergente qui rend la compréhension plus compliquée dans des milieux bruyants, et ce indépendamment de la qualité de l’audition.

Lire l'article