Bien préparer son voyage lorsque l’on est malentendant

Bien préparer son voyage lorsque l’on est malentendant

Crédit Photo: Toa Heftiba on Unsplash

Lorsque l’on porte des prothèses auditives, voyager loin et longtemps peut s’avérer problématique. Pour éviter tout drame, voici quelques conseils à mettre en place quelques jours, voire semaines avant votre voyage.

Prendre rendez-vous avec son audioprothésiste afin qu’il contrôle vos aides auditives.

Un petit check up de vos appareils et de votre audition est plus que conseillé si vous voyagez loin et longtemps. Ce serait dommage de gâcher vos vacances ou un séminaire de travail à cause d’une panne. Votre audioprothésiste vous connaît et connaît vos appareils, il procédera aux contrôles, réglages et ajustement avant votre départ.

Pensez à protéger vos appareils surtout en cas de séjour long dans un pays humide et chaud

Même si les prothèses auditives ont beaucoup évolué ces dernières années, elles n’en restent pas moins fragiles et doivent être maniées avec précaution.  Trop de chaleur et d’humidité peuvent altérer leurs performances et aider à développer des bactéries. N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre audioprothésiste pour conserver et nettoyer au mieux vos appareils. Il vous proposera sans doute un kit de déshydratation pour permettre à vos appareils de dormir au sec !

Piles

N’oubliez pas de prendre le bon stock de piles. En milieu chaud et humide elles se déchargent plus vite. Pensez alors à les conserver dans une boîte hermétique. Il serait dommage d’avoir une excursion gâchée ou séminaire annulé à cause de vos piles. Très pratique munissez-vous absolument des chargeurs qui déshumidifient vos appareils pendant la charge.

Baignade

Vos aides auditives sont conçues pour résister à l’humidité. Il est préférable de les retirer si vous vous baignez dans la mer, l’eau salée accélère l’oxydation. Mieux vaut éviter de mettre la tête sous l’eau dans ce cas.  Si vos prothèses tombent à l’eau, il faut immédiatement enlever les piles, les rincer et bien sécher le tout.

Abstenez-vous de plonger trop profondément, l’eau exerce une pression sur les oreilles. Pensez à porter des bouchons, ils diminuent le risque de formation de bouchons en cérumen. Le sable dans les oreilles est également à éviter.

Bonnes vacances et/ou bon voyage !

Source : Saif

Publié le
Dans notre laboratoire VivaSon, des études sont menées afin d’améliorer toujours plus notre savoir-faire. Nous vous présentons une de ces études.

19/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une étude VivaSon en laboratoire en lien avec la presbyacousie et l’audition dans le bruit

L’adaptation des appareils auditifs aux spécificités de chaque patient est essentielle. C’est cette pertinence de diagnostic qui conditionne la récupération d’une audition de qualité. Dans nos laboratoires VivaSon, une étude a récemment été menée afin d’améliorer toujours plus notre savoir-faire. Cette étude concerne les patients souffrant de presbyacousie, et cherche à optimiser leur expérience sonore au quotidien.

Lire l'article
La toxicité du bruit au travail pointée du doigt par l’association JNA. Les coûts humains et financiers sont importants et incitent au changement.

24/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

La toxicité du bruit au travail pointée du doigt par l’association JNA

Si notre cerveau fait du monde extérieur un ensemble compréhensible d’objets et de phénomènes, ce sont nos sens qui nous ouvrent sur notre environnement. Au travail, notre rapport à l’environnement est tout à fait spécifique et dépend largement de l’organisation pour laquelle nous travaillons.  Si le bruit ambiant est parfois la cause d’une dégradation de l’audition et génère le besoin d’un appareil auditif, celui-ci peut aussi nous affecter d’autres manières.

Lire l'article

09/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Misophonie, la torture par les sons. Quels traitements ?

Avez-vous déjà ressenti de l’agacement face aux sons émis par les autres lorsqu’ils mangent, reniflent, font craquer les doigts ou quand vous les voyez faire des petits gestes répétitifs comme secouer leurs jambes ou leurs  pieds ? Si c’est le cas, vous souffrez peut-être de misophonie. Nous vous en avions déjà parlé ici, aujourd'hui nous en savons un peu plus.

Lire l'article