Des casques audio pour maîtriser son environnement sonore

Le casque Nura s'adapte à l'oreille se son utilisateur. Crédit Photo : Les Echos

Dans un monde de plus en plus bruyant où les appareils auditifs deviennent nécessaires de plus en plus tôt, les entrepreneurs ne manquent pas d’idée pour permettre aux utilisateurs de contrôler leur environnement sonore. Aujourd’hui, cap sur de nouveaux casques et écouteurs qui isolent des bruits extérieurs, et font plus encore …

Des casques et des écouteurs qui isolent des bruits extérieurs

Les professionnels de l’audition le répètent souvent : notre environnement est de plus en plus bruyant. Ville, circulation, loisirs … la population est davantage exposée à toutes sortes de nuisances sonores par rapport à quelques dizaines d’années auparavant, on le voit notamment à travers la demande d’appareils auditifs qui se fait de plus en plus tôt. Face à ce constat, les entrepreneurs ne tarissent pas d’idées et inventent des écouteurs et des casques audio aux spécificités étonnantes.

Par exemple, l’entreprise Plugfones s’adresse principalement aux personnes dont la profession implique des conditions auditives gênantes voire dangereuses. Les ouvriers, pompiers et agriculteurs pourront, grâce à l’invention de la start-up, écouter de la musique ou des enregistrements tout en étant totalement isolés des bruits extérieurs, même à fort volume.

Ripplebuds, basée à San Francisco, propose des écouteurs et un kit main libre qui permettent d’avoir une conversation téléphonique dans la rue ou les transports en commun. L’utilisateur n’est pas dérangeant par les bruits de moteur, les discussions autour de lui … Grâce à un assistant personnel intelligent (comme Cortana ou Siri), les écouteurs Ripplebud rendent plus clair le son de la voix de l’utilisateur pour que son interlocuteur entende correctement. Ainsi, plus besoin de crier au téléphone !

De nouvelles technologies permettent de moduler son environnement sonore

Plu fort encore, certains casques ou écouteurs audio disposent d’une technologie capable de moduler l’environnement sonore. Les appareils auditifs nouvelle génération proposent des services comparables, puisqu’ils fonctionnent avec des algorithmes qui identifient les sons et amplifient ceux considérés comme intéressants : la voix humaine la plus proche par exemple.

Pour leur part, les écouteurs Nuheara effectuent une balance entre les sons du monde environnant et ceux transmis par les écouteurs. Ainsi, il est possible d’écouter de la musique dans la rue sans que les bruits extérieurs soient gênants, mais sans les occulter complètement. Cette technologie est idéale pour écouter de la musique en faisant du vélo, par exemple : la musique est claire, mais on ne risque pas de se subir un accident avec une voiture qu’on n’aurait pas entendu arriver.

Enfin, la start-up Nura, qui lance une campagne de financement sur Kickstarter, innove avec un produit hybride, entre le casque audio et les écouteurs. Celui intègre une technologie unique qui mesure automatiquement l’audition de l’utilisateur et s’adapte alors à celle-ci. Ainsi,  les écouteurs Nura délivrent le son parfait pour les amateurs de musique.

Source : Les Echos

Publié le
Widex, spécialiste des appareils auditifs, vient tout juste de fêter à Paris son 60ème anniversaire. Le groupe danois affiche à l’occasion son désir d’innovation.

09/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Widex vient de célébrer ses 60 ans à Paris et affiche son désir d’innovation

Widex, spécialiste des appareils auditifs, vient tout juste de fêter à Paris son 60ème anniversaire. C’est en ce début de septembre et au cours de deux journées de célébration que le groupe danois a présenté ses nouveaux axes stratégiques. Dans un cadre prestigieux, les dirigeants ont insisté sur l’attachement du groupe à l’innovation et à la qualité.

Lire l'article
Communiquer par écrit lorsqu’on utilise le langage des signes, cela peut ne pas être toujours naturel. Avec l’application Five, la messagerie s’adapte aux signes.

30/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une nouvelle application utilisant le langage des signes pour communiquer

Le langage des signes est une opportunité d’expression pour ceux privés d’élocution et d’une bonne audition. Son principe est bien connu de tous quoique partiellement répandu chez ceux ne souffrant pas du même handicap. Aujourd’hui, le SMS est banalisé et les applications de communication prolifèrent, mais a-t-on pensé à une application utilisant le langage des signes pour composer des messages ? Ce n’était pas le cas avant Five.

Lire l'article