Des enfants nés sans nerf auditif entendent grâce à un implant

Découvrez comment des enfants sourds de naissance peuvent entendre grâce à un implant cérébral.

Quatre enfants nés sans nerf auditif devraient prochainement recouvrer l’audition grâce à une nouvelle technique d’implant auditif.

enfant-implant-auditif

Auguste Majkowski, trois ans, un des quatre petits sourds de naissance, à avoir bénéficié du nouvel implant.

Photo : Children Hospital Los Angeles and Keck Medicine of USC.

Le procédé rend possible la connexion directe  aux neurones en court-circuitant le nerf auditif, au contraire des habituels implants « cochléaires. » placés dans l’oreille interne. Déjà utilisé pour des personnes atteintes d’une maladie génétique, marquée par une baisse de l’acuité auditive, cet implant est placé dans le tronc cérébral, relais  entre cerveau et la moelle épinière.

Un micro capte le bruit ambiant. Cet implant du tronc cérébral le transforme en signal et le transmet à un capteur sous la peau puis, dans un deuxième temps, au tronc cérébral.

« Ces enfants vont mettre du temps avant d’apprendre à interpréter ce qu’ils ressentent comme un son à travers ce dispositif. Tous nos participants à l’étude progressent aussi vite qu’on peut l’espérer. Nous sommes optimistes », a estimé le Dr

Laurie Eisenberg, l’un des chercheurs de l’Université de Californie du Sud à l’origine de cette implantation.

Et de poursuivre : « avec un entraînement intensif et le soutien de leur famille, ces enfants seront un jour capables de parler au téléphone. » L’expérience des chercheurs californiens doit se développer sur trois ans et réunir dix enfants de 2 à 5 ans.

Publié le
Lorsque vous écoutez votre voix dans un enregistrement, celle-ci peut vous sembler peu familière, et c'est tout à fait normal !

26/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Pourquoi n’aimons nous pas notre voix ?

Il vous est sans doute déjà arrivé d’entendre votre voix dans un enregistrement audio ou vidéo. Si elle vous a semblé étrange et peu familière, vous n’êtes pas le seul dans ce cas, car ce phénomène a une explication scientifique.

Lire l'article