La pollution sonore

Crédit Photo : Top Santé

La pollution sonore, un phénomène de plus en plus préoccupant, serait à l'origine de la mort de 10 000 personne chaque année.

Diverses études témoignent de la gravité de la situation. En effet, bien que les Etats-Unis occupent toujours la première place parmi les pays les plus bruyants, la France les suit de près avec la troisième position.  Plus de 27% des villes françaises sont touchées par ce phénomène grandissant de « pollution sonore » ! Paris se voit même décerner la place de ville la plus bruyante de France et se place numéro deux derrière  Naples dans le classement européen !

Mais quelles sont donc les causes de cette intensité sonore excessive et omniprésente ? La réponse est simple : c’est le quotidien même des grandes métropoles qui se trouve à l’origine d’une telle pollution sonore.
1. La densité et la diversité importante des transports en commun est malgré sa nécessité une première cause de cette nuisance sonore; en effet quand se ne sont pas les bus, les tramways ou les trains les métros viennent ajouter leur participation à la nuisance sonore.
2. On peut également incriminer tous les travaux publics nécessaires pour entretenir les infrastructures d’une ville telles que les routes et les bâtiments.  Les travaux de rénovation, de nettoyage, de rafraîchissement ou de réaménagement sont très fréquents car avec la pollution et l’utilisation, les infrastructures s’abîment et se salissent plus rapidement qu’en zone rurale.
3. Enfin, la densité de population fait qu’il y a beaucoup plus d’animation et de vie dans les villes. Les conversations dans les rues ou en terrasse et les sonneries de téléphones créent un genre de brouhaha constant dont on s’accommode très vite. En plus du bruit qui accompagne le passage des passants, l’utilisation de voiture ou de vélo contribue à la dose de bruit.

Les conséquences néfastes de ce phénomène sont très souvent sous-estimées. En effet, insomnies, maux de tête et AVC sont des problèmes récurrents chez les personnes trop souvent exposées à une importante sonorité. De plus, d’après France TV Info, une telle pollution sonore est responsable de la mort de 10 000 personnes chaque année !
Pour vous protéger, essayer de reposer vos oreilles quand vous êtes chez vous, au travail ou le week end. Planifiez des sorties dans des endroits calmes et apaisants.

 

 

Publié le
Le danger des troubles auditifs non-traités

15/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le danger des troubles auditifs non-traités

C’est au cours de la 38ème édition du congrès des audioprothésistes qu’Hélène Amieva, professeur en neurosciences et en neuropharmacologie, a abordé les résultats préliminaires de ses dernières recherches. Etudiant l’impact des troubles auditifs sur l’individu au-delà de la simple perte de l’audition, ces recherches pourraient bien donner un argument de poids en faveur du port d’audioprothèses.

Lire l'article
De nombreuses discothèques ne respectent pas les réglementations en matière de volume sonore. Si vous sortez cet été, pensez aux bouchons d'oreilles !

13/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Sorties en discothèque : n’oubliez pas de protéger vos oreilles !

Peut-être aurez-vous vu le film de Michael Dowse It's All Gone Pete Tong (2004), retraçant l’histoire de Frankie Wilde, DJ surdoué et star d’Ibiza qui voit sa vie basculer lorsqu’il se retrouve atteint de surdité. Après une période d’abattement il se ressaisit, et son grand retour en tant que DJ sourd connait un immense succès. Si vous êtes vous-même DJ ou que vous envisagez de sortir en discothèque cet été, il est important de prendre des précautions pour ne pas subir le même sort que Frankie Wilde.

Lire l'article