Image
L'organe de corti : définition et fonction

L’organe de Corti : un rôle clé dans le système auditif

Contenu modifié le 12/05/2022

L’oreille est un organe du son et de l’audition très complexe. Chaque partie, membrane, canal, cellule ou nerf remplit une fonction clairement identifiée et indispensable pour une bonne audition. Saviez-vous que l’oreille se compose de multiples éléments, à l’anatomie très élaborée et indispensables pour une parfaite audition ? C’est le cas de l’organe de Corti. C’est seulement en 1854 que l’anatomiste italien, Alfonso Corti décrit de façon détaillée la structure et le fonctionnement de cet organe sensoriel et nerveux de l’oreille interne. Caché au cœur de la cochlée, l’organe de Corti se présente comme l’élément clé du système terminal auditif. Il joue, grâce à ses cellules ciliées et son environnement liquide, un rôle déterminant dans la transmission et la transformation des vibrations sonores.

Avant de décrypter, l’action spécifique de l’organe de Corti, découvrez avec VivaSon le cheminement d’un son de sa captation à l’arrivée au cerveau.

Le parcours du son dans le système auditif

L’oreille comprend trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Ces 3 parties sont complémentaires pour la transmission des ondes sonores. De façon très schématique, l’oreille externe a pour mission de capter les sons et de les transmettre à l’oreille moyenne par le conduit auditif. Ces sons font vibrer le tympan de l’oreille moyenne. Grâce à la chaîne des 3 osselets, ils sont ensuite transmis de façon mécanique vers l’oreille interne et plus précisément vers la cochlée puis l’organe de Corti. Que deviennent ces vibrations une fois dans l’oreille interne ?

Image
Schéma du système auditif Humain
Schéma du système auditif humain

La cochlée

La cochlée représente la partie auditive de l’oreille interne. Elle est facilement identifiable, car son conduit s’enroule en forme de spirale d’où elle tire son nom, cochlée, le coquillage en grec. À la différence du vestibule qui joue, quant à lui, le rôle de l’équilibration dans le fonctionnement de l’oreille interne, la cochlée est l’organe de l’audition. Son rôle est simple : transformer les vibrations sonores en messages nerveux. Elle réalise cette transformation grâce à des cellules sensorielles. Les cellules ciliées se situent dans l’organe de Corti.

Image
Schéma de la cochlée et position de l'organe de Corti
Schéma d'une coupe de la cochlée pour comprendre son anatomie et la position de l'organe de corti

L’anatomie de l’organe de Corti

Au sein de la cochlée, l’organe de Corti se situe entre le canal cochléaire et la rampe tympanique et la rampe vestibulaire. Sa structure s’appuie sur la membrane basilaire. L’organe de Corti se compose de cellules sensori-nerveuses qui nécessitent des supports, un tunnel, des structures internes et la présence de fluides (périlymphe et endolymphe). Cependant, la fonction de l’organe de Corti est en totalité assurée par les cellules ciliées (Cce et Cci). Ces cellules sensorielles internes, tapissées de structures filamenteuses, sont de deux types :

  • Les cellules ciliées externes (CCe) surmontées de stéréocils (disposés en W). Ces cils baignent dans l’endolymphe de la membrane tectoriale.
  • La cellule ciliée interne (CCI) en forme de poire qui renferme les stéréocils internes (disposés en ligne) est solidement fixée sur la cellule de Deiters en contact avec la périlymphe.

Ces cellules externes et internes réagissent, se contractent selon la vibration des différentes membranes et transforment les ondes sonores en signaux électriques. Les fibres nerveuses qui véhiculent ces signaux, entrent et sortent de l’organe de Corti par l'habenula perforata qui transperce la membrane basilaire.

Image
Schéma de l'organe de corti
Anatomie de l'organe de corti 

Comment l’organe de Corti influence-t-il notre audition ?

La circulation des ondes sonores dans l’organe de Corti

Quelles sont les étapes du passage des ondes sonores dans l’organe de Corti et leur transformation en messages nerveux ?

  • Les vibrations sonores transportées par la périlymphe font vibrer la membrane basilaire ;
  • Les stéréocils des CCE sont déplacés à l’horizontale ;
  • Les cellules ciliées externes se contractent et ce phénomène amplifie les vibrations ;
  • La CCI est stimulée à son tour par le contact des membranes ;
  • Le contact entre la CCI et le nerf auditif est activé ;
  • Le son est transformé en message nerveux ;
  • Le message est envoyé aux neurones cochléaires.

La dernière étape correspond à la transmission de ces messages nerveux au cerveau grâce au nerf auditif.

L’endommagement de l’oreille interne et de l’organe de Corti

Les surdités neuro-sensorielles ou surdités de perception liées à l’oreille interne peuvent être d’ordre génétique ou acquises. En grande majorité, ces pathologies sont liées à la cochlée et beaucoup plus rarement au cerveau auditif. Elles peuvent être la cause d’hypoacousie. Dans ce type de surdité neuro-sensorielle, on observe généralement des lésions des cellules ciliées (Cce et Cci) de l’organe de Corti ou bien des lésions du nerf auditif. Par exemple, des cellules ciliées endommagées ne peuvent être remplacées.

Vous détenez désormais toutes les clés pour comprendre la propagation du son à travers les différents organes de l’oreille et la transformation d’une onde sonore en message nerveux transmis au cerveau et leur rôle dans la perception des sons et des bruits. En cas de suspicion d’atteinte auditive, effectuer un bilan auditif avec VivaSon, c’est vous assurer d’un diagnostic précis de votre surdité. Prenez rendez-vous, nos audioprothésistes experts ont des solutions.

Sources et références

Maayoufi, S., Hamouda, F., & Djebien, S. (2017). Organe de Corti. Morphologie101(335), 250-251.

Cochlea.eu, Cochlée : généralités, en ligne, consulté le 03/05/2022

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, Ruben débute en tant qu'audio dans le centre auditif VivaSon République, à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui l'intéresse le plus et décide d'approfondir ses connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, il a fait de la mesure in vivo sa spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie, Ruben Krief assure une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre ses connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Comment nettoyer ses oreilles ? Avoir les bons gestes !
Avoir les bons gestes pour nettoyer ses oreilles est important pour prévenir des infections et toute atteinte du conduit auditif, du tympan ou du pavillon de l'oreille. Contrairement à ce qu'on peut penser, il ne faut pas se nettoyer systématiquement l'oreille et encore moins utiliser un coton-tige.
En savoir +
Protections auditives pour musicien
L’audition est un bien fragile qui nécessite la plus haute attention. Si vous êtes musicien, vous devez prendre soin de vos oreilles en vous protégeant au maximum pour éviter...
En savoir +

Déposer un commentaire