L'audition des adolescents en danger

23-02-2017 - Prévention auditive Par Marcel Ben Soussan

De récentes études révèlent que les adolescents ont le plus de risques de développer des troubles visuels et auditifs que le reste de la population.

Opinon Way, qui a réalisé l’enquête pour l’Observatoire groupe Optic 2000, vient de publier ses recherches sur l’audition des adolescents. Les adolescents âgés de 13 à 18 ans seraient les plus touchés. Cela s’explique par une surexposition aux bruits sonores lors de la journée. Les adolescents utiliseraient en moyenne 6 vecteurs de sons et d’images dans le foyer : télévision, ordinateur, téléphone, tablette, lecteur MP3, chaîne hifi. Ils passeraient en moyenne 6 heures par jour à les utiliser. Cette consommation à outrance a un impact considérable sur l’ouïe. Rappelons qu’à partir de 85 décibels, une écoute devient dangereuse. La durée d’écoute a également son rôle dans la dégradation de l’audition. Mais cela n’empêche pas les adolescents d’écouter de la musique, puisqu’ils passent en moyenne 9 heures par semaine le faire.

Ces pratiques addictives causent des problèmes de sommeil, de concentration, de fatigue visuelle mais aussi de bourdonnements dans les oreilles. Ainsi ¼ des jeunes a déjà ressenti des sifflements ou des douleurs à cause du bruit ou de l’écoute trop forte de musique.

D’après Thierry Van Den Abbeele, chef du service d’ORL de l’Hôpital Universitaire Robert,  « Cette exposition aux sons forts a des conséquences immédiates sous la forme d’altérations temporaires des seuils auditifs, mais peut aussi se manifester avec délai par des pertes auditives devenues permanentes voire des presbyacousies précoces ». Alors comment limiter les risques auditifs chez les adolescents ? Seulement 25% des adolescents sont conscients de ces dangers et seuls 56% suivent les recommandations de leurs parents. Pourtant, pour ne pas se retrouver avec un appareil auditif rapidement, il est nécessaire de changer ses habitudes.

Ainsi, il n’y pas à pas de recette secrète pour protéger ses oreilles, il est recommandé de baisser le volume, réduire la durée d’exposition et s’éloigner des sources sonores (lors de concerts par exemple, ou porter des bouchons). De plus, de simples bourdonnements ou sifflements ne doivent pas être pris à la légère, parlez-en à votre médecin.

Source : Observatoire Groupe Optic 2000  

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Actualités sur la même thématique

Les dernières actualités

Image
Appareils auditifs Phonak Lumity
24-10-2022 - Nouveautés et comparatifs d'appareils auditifs Par Aurélie HADJADJ

Phonak Lumity : la nouvelle plateforme du fabricant suisse qui va illuminer vos coversations

Phonak vient de présenter Audéo Lumity, une nouvelle plateforme technologique avec trois aides auditives rechargeables. La promesse de cette gamme ? Améliorer la compréhension de la parole dans le bruit et réduire l’effort l’écoute, avec une amélioration de ses technologies phares ainsi qu’un nouveau concept pour optimiser la compréhension : SmartSpeech™.
Image
Auracast, la nouvelle expérience audio connectée Bluetooth
22-07-2022 - Etudes et Recherche Par Aurélie HADJADJ

Auracast, la nouvelle technologie de transmission audio Bluetooth

C’est une petite révolution dans le monde de la connectivité et de l’audition : Auracast est une nouvelle fonctionnalité Bluetooth qui facilite le partage et la diffusion de sources audio. Elle permet à un transmetteur audio de diffuser du son vers un nombre illimité de récepteurs équipés du Bluetooth, situé dans un certain rayon. Parmi ces récepteurs, les aides auditives et les implants cochléaires.