Le désir de bien entendre ne devrait pas être inférieur à l’envie de bien voir

21-06-2018 - Appareillage auditif et audioprothèse Par Marcel Ben Soussan

L’importance d’entendre

Aujourd’hui, surveiller la qualité de son audition et s’équiper d’appareils auditifs n’est pas encore un réflexe. L’audition est-elle un sens moins important que la vue ? Une étude menée par les Journées Nationales de l’Audition tend à démontrer le contraire. D’après cette étude réalisée en octobre dernier, 77% des seniors âgés de 50 à 64 ans admettent que l’envie de « bien entendre » est tout aussi grande que l’envie de « bien voir ».

Une étude sur le désir de « bien entendre »

Au cours de nos précédents articles, nous avons insisté sur l’importance de la prévention. Bien entendre est une pierre angulaire de la santé des individus. Une mauvaise audition perturbe la communication. On comprend de travers, on est moins à l’aise dans un milieu bruyant. Cela conduit à s’isoler et peut même mener à un état dépressif. Par ailleurs, des liens entre une mauvaise audition et la maladie d’Alzheimer ont été prouvés, et une mauvaise audition augmenterait le risque de maladie d’Alzheimer par 2,48*. Quand on entend moins bien, le cerveau perd l’habitude de décoder les informations et peut augmenter le risque de troubles cognitifs. L’étude JNA confirme le désir de bien entendre. L’hésitation à s’appareiller tient largement à des aprioris et des inquiétudes pourtant faciles à dissiper. 8% de la population interrogée affirme même désirer davantage « bien entendre ». Sur le long terme, ce sera le travail de prévention et d’information qui changera les attitudes pour l’ensemble de la société. Soigner son audition devrait légitiment être un acte aussi spontané que celui de soigner sa vue.

Sauter le pas et s’appareiller

La presbyacousie vient progressivement, de façon pernicieuse et encourage parfois à trouver des solutions alternatives, comme d’augmenter le volume sonore de la télévision ou de faire répéter ses interlocuteurs par exemple. La perte de qualité de vie est pourtant réelle. Aussi, il est essentiel de s’équiper suffisamment tôt pour protéger sa santé sur le long terme. Les doutes et les aprioris relatifs à l’achat d’aides auditives ne tiennent pas compte des récents progrès faits dans le domaine de l’audition : miniaturisation, qualité du son, finesse et précision des réglages. Une fois le pas sauté, on constate la satisfaction des patients qui apprécient d’entendre clairement et de redécouvrir des sons oubliés grâce à leurs appareils auditifs. L’interview de Louis, 65 ans, sur le site « Senior mais pas trop » est d’ailleurs tout à fait révélatrice. Vous trouverez dans cet article l’avis d’un de nos audioprothésistes sur le sujet.

*Etude Acoudem du GRAP Groupe de Recherche Alzheimer Presbyacousie

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Actualités sur la même thématique

Image
27-05-2019 - Appareillage auditif et audioprothèse Par Marcel Ben Soussan

Des appareils auditifs bientôt nativement compatibles avec les smartphones Android

Les appareils auditifs sans-fil modernes peuvent se connecter à votre smartphone pour écouter de la musique ou encore recevoir vos appels téléphoniques, le tout sans accessoire intermédiaire. Cette connexion directe entre prothèse et téléphone était jusqu’à présent réservée aux appareils de la marque Apple, avec des aides auditives dites MFI (“Made for iPhone”).

Les dernières actualités

Image
Appareils auditifs Phonak Lumity
24-10-2022 - Nouveautés et comparatifs d'appareils auditifs Par Aurélie HADJADJ

Phonak Lumity : la nouvelle plateforme du fabricant suisse qui va illuminer vos coversations

Phonak vient de présenter Audéo Lumity, une nouvelle plateforme technologique avec trois aides auditives rechargeables. La promesse de cette gamme ? Améliorer la compréhension de la parole dans le bruit et réduire l’effort l’écoute, avec une amélioration de ses technologies phares ainsi qu’un nouveau concept pour optimiser la compréhension : SmartSpeech™.
Image
Auracast, la nouvelle expérience audio connectée Bluetooth
22-07-2022 - Etudes et Recherche Par Aurélie HADJADJ

Auracast, la nouvelle technologie de transmission audio Bluetooth

C’est une petite révolution dans le monde de la connectivité et de l’audition : Auracast est une nouvelle fonctionnalité Bluetooth qui facilite le partage et la diffusion de sources audio. Elle permet à un transmetteur audio de diffuser du son vers un nombre illimité de récepteurs équipés du Bluetooth, situé dans un certain rayon. Parmi ces récepteurs, les aides auditives et les implants cochléaires.