Otite barotraumatique : les risques d'un séjour en altitude ou de la plongée pour vos oreilles
Otite barotraumatique : les risques d'un séjour en altitude ou de la plongée pour vos oreilles

Otite barotraumatique : les risques d'un séjour en altitude ou de la plongée pour vos oreilles

19-01-2017 - Bien-être Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Contenu modifié le 08/04/2022

Les changements de pression, un risque pour nos oreilles

Se rendre à la montagne implique de prendre de la hauteur et ce n’est pas sans incidence sur l’organisme. Le fait de prendre de l’altitude diminue le taux d’oxygène dans l’air, la pression atmosphérique est donc plus faible. Ce phénomène peut causer divers troubles auditifs. La trompe d’Eustache, qui relie l’oreille moyenne à la gorge et les fosses nasales (ce qui explique le possible mal aux oreilles lorsque l’on est enrhumé), sert à régulariser les changements de pressions relatifs aux variations d'altitude. Elle permet donc à l’oreille d’équilibrer et d’égaliser la pression afin d’éviter toute dégradation du tympan.

Un changement d’altitude rapide ne laissera pas à la trompe d’Eustache le temps de faire son travail et le risque de détérioration du tympan sera plus élevé. Cette situation s’appel un barotraumatisme auriculaire c'est-à-dire que la trompe d’Eustache se bloque et n’arrive plus à réguler. Cela peut provoquer des douleurs, une surdité, la sensation d’avoir les oreilles bouchées ou encore un déséquilibre ou une désorientation. Bien souvent le trouble disparaît de lui-même, mais dans certains cas celui-ci persiste. Si l’encombrement dure plus de quelques heures, il est fortement conseillé de consulter un médecin.

Des activités à risque

Les activités les plus à risques et connues sont la plongée sous-marine et des activités à la montagne nécessitant une descente rapide du dénivelé. Le plus dangereux restant une plongée en profondeur non maitrisée.

Symptômes d'une otite barotraumatique

Le barotraumatisme se manifeste lors d'un changement brusque et rapide de déniveler occasionnant une variation importante de la pression atmosphérique. Il peut se manifester par différents symptômes plus ou moins violents selon sa gravité :

  • Une douleur vive ou syncopale à l'oreille
  • Une perte d'audition soudaine
  • Une sensation d'oreille bouchée
  • Une perforation du tympan
  • Dans certains cas, des symptômes vestibulaires : vertiges, perte d'équilibre, nausées

Dans les cas les plus sévères, l'otoscopie peut révéler :

  • Une rougeur du manche du marteau de l'oreille moyenne
  • Une rougeur hémorragique
  • Une perforation du tympan avec saignement

Dans les cas les plus rares, il se peut que l'oreille interne soit touchée, pouvant entrainer des séquelles définitives au système auditif :

  • Une hémorragie au niveau de l'oreille interne
  • Une rupture des cavités de l'oreille interne, laissant du liquide s'échapper

Traitement d'un barotraumatisme

Dans les cas les plus bénins (congestion du tympan, rougeurs...) les effets de l'otite barotraumatique s'estompent au bout de plusieurs jours. Des antalgiques sont généralement prescris pour soulager la douleur.

Dans les cas plus sévères, le traitement est adapté en fonction du cas spécifique :

  • Des décongestionnant ou bien des corticoïdes
  • En cas d'une lésion importante du tympan, une tympanoplastie peut être opérée, notamment dans des cas de récidive de la perforation
  • En cas de saignements et / ou d'épanchement de liquide derrière le tympan, des antibiotiques peuvent être prescrits
  • Des interventions chirurgicales peuvent également être envisagées pour les cas les plus graves comme le drainage de liquide de l'oreille moyenne (tympanotomie)

Comment prévenir un barotraumatisme ?

La première chose à prendre en considération est la vitesse à laquelle vous changez d’altitude et alors de pression atmosphérique. Ainsi, il est important de prendre de la hauteur lentement et progressivement. Si vous n’avez pas la possibilité de maîtriser la vitesse à laquelle vous vous déplacez, vous pouvez :

  • Vous équipez de bouchons spécifiques
  • Mâcher un chewing-gum
  • Déglutir
  • Bâiller
  • Utiliser la méthode de Valsalva, qui consiste à se boucher le nez, fermer la bouche et souffler jusqu’à sentir un léger claquement dans ses oreilles (dont nous avions fait référence dans notre article sur les risques de la plongée sous-marine)

Si vous êtes enrhumé ou que vos voix respiratoires ORL sont obstruées (voix nasales, sinus, trompes d'eustaches), il est vivement déconseillé de plonger ou de descendre rapidement un dénivelé.

Ces astuces qui permettent une meilleure circulation de l’air vous permettront de mieux supporter l’altitude. Si vous êtes équipés d’un appareil auditif, il n’y a normalement pas de contre-indication concernant un séjour à la montagne, mais il est fortement conseillé de consulter votre médecin préalablement.

Otite moyenne, aigue ou séreuse : l'altitude et la plongée contre-indiqués

En cas d'otite moyenne ou encore d'otite avec épanchement de liquide, le risque de perforation du tympan et d'hémorragie augmente à cause d'une forte pression dans l'oreille moyenne. Prendre l'avion en cas d'otite moyenne est également contre-indiqué, notamment pour les plus jeunes enfants et bébé.

Prendre l'altitude avec Bébé, nos conseils

Lors de la montée en altitude, pensez à faire régulièrement des pauses. Les plus jeunes n'ayant pas le reflexe de déglutir, ils sont davantage exposés aux changements de pression atmosphérique. Aussi préférez une station à moyenne altitude, tant pour les changements de pression que la température.

Sources et références

Otologie Dr Albert Mudry, Le barotraumatisme de l’oreille, en ligne, consulté le 08/11/2021

Passeport Santé, Barotraumatisme, en ligne, consulté le 08/11/2021

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Actualités sur la même thématique

Les dernières actualités

Image
Auracast, la nouvelle expérience audio connectée Bluetooth
22-07-2022 - Technologie Par HADJDAJ Audioprothésiste et responsable audiologie

Auracast, la nouvelle technologie de transmission audio Bluetooth

C’est une petite révolution dans le monde de la connectivité et de l’audition : Auracast est une nouvelle fonctionnalité Bluetooth qui facilite le partage et la diffusion de sources audio. Elle permet à un transmetteur audio de diffuser du son vers un nombre illimité de récepteurs équipés du Bluetooth, situé dans un certain rayon. Parmi ces récepteurs, les aides auditives et les implants cochléaires.
Image
Thérapie génique pour retrouver l'audition : Où en est la recherche ?
09-05-2022 - Médecine et progrès Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Thérapie génique pour retrouver l'audition : Où en est la recherche ?

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), en lien avec la startup Frequency Therapeutics travaillent sur un nouveau traitement : une thérapie génique pour régénérer les cellules sensorielles. Cette approche pourrait en effet freiner le déclin auditif et restaurer l’audition en recréant les cellules auditives perdues. Cela éviterait à de nombreux patients d’avoir recours à un implant auditif.