Les protections individuelles contre le bruit (PICB)

Crédit Photo : Hamburger Morgenpost

Le capital auditif peut s’imager tel un réservoir sur lequel nous prenons des réserves tout au long de notre vie. Comme le reste du corps, le système auditif vieillit, et cela est bien normal, cependant il est possible de se prémunir des bruits excessifs et de ralentir ce vieillissement. Ainsi, pour éviter de devoir porter un appareil auditif prématurément, les protections individuelles contre le bruit (PICB) sont un moyen efficace de créer un rempart contre les ondes sonores les plus agressives dans certaines situations (concerts, travaux de chantier, bricolage, avion).

Se protéger du bruit est une nécessité dans certaines situations

Les études scientifiques le prouvent : notre environnement, dans les sociétés occidentales, est de plus en plus bruyant. Les risques d’altération du système auditif et de surdité sont de plus en plus élevés, on le voit notamment avec l’augmentation du nombre d’acouphènes et le caractère de plus en plus précoce du développement de presbyacousie (troubles auditifs dus au vieillissement de l’oreille). Si, lorsque l’état de surdité est constaté (par un audioprothésiste ou un médecin ORL), la seule solution pour rétablir l’ouïe est le recours aux appareils auditifs, il est également possible, et fortement recommandé, de se protéger du bruit en amont, notamment grâce aux protections individuelles contre le bruit

Le système auditif des êtres humains, en effet, n’est pas pourvu d’un mécanisme défensif naturel contre le bruit suffisant pour faire face aux volumes et aux fréquences sonores qui font aujourd’hui notre quotidien. Seul le réflexe stapédien constitue une défense, ce qui correspond à une contraction des muscles tympaniques lorsque l’intensité des ondes sonores devient trop forte. Ainsi, lors de certaines occasions en particuliers, il est impératif d’utiliser des protections complémentaires afin de diminuer les risques de surdité à court ou long terme.

Les protections individuelles contre le bruit

La catégorie des PICB (protections individuelles contre le bruit) regroupe tous les dispositifs de protection que chaque personne peut utiliser indépendamment des normes et dispositifs collectifs qui sont, ou non, déjà mis en place. Les solutions collectives, sur les lieux de travail ou dans les salles de concert, sont les plus efficaces, cependant les normes légales ne sont pas toujours respectées et sont parfois insuffisamment restrictives pour préserver nos tympans.

Dans ce cas, les PICB sont un dernier recours : leur principe est de former un obstacle à l’accès des ondes sonores dans l’appareil auditif. On trouve deux types principaux de PICB : les protecteurs à coquilles qui englobent le pavillon de l’oreille (casques), et les bouchons d’oreilles qui obstruent le conduit auditif.

Une protection individuelle contre le bruit adaptée au bruit auquel on est soumis, et portée correctement durant toute la période de l’exposition au bruit, permet un affaiblissement important du bruit. Il est donc primordial de connaitre le niveau du bruit auquel on va être exposé pour choisir une protection en conséquence. Votre médecin ORL ou votre audioprothésiste est en mesure de vous conseiller à ce sujet, selon votre capital auditif et votre éventuel port d’appareils auditifs.

Publié le
De plus en plus technologiques, les aides auditives sont aussi de plus en plus séduisantes. Le magazine Inc. a désigné Starkey comme lauréat de son concours.

22/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Starkey félicité pour son produit Halo 2

La prothèse auditive est une technologie qui, parmi d’autres aujourd’hui, amplifie les capacités humaines. Elle répond au désir médical de compenser des faiblesses auditives pour améliorer le quotidien des personnes touchées, mais se dote progressivement de toujours plus d’avantages en suivant les progrès techniques de notre époque. Peu à peu, l'appareil auditif augmente ainsi son capital séduction.

Lire l'article
Bruit, cotons-tiges, eau : apprenez à préserver votre audition

05/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

Quelques gestes pour ménager ses oreilles

Au quotidien, notre environnement extérieur se révèle le plus souvent être très agressif pour notre système auditif. Or, une simple lésion, même minime, peut entraîner de lourdes conséquences à long terme, et nécessiter le recours aux appareils auditifs de manière  permanente. En effet, le bruit, l’eau et les différences de pressions atmosphériques sont autant de facteurs susceptibles de fragiliser notre audition. Il est donc important de savoir comment s’adapter et surtout comment se protéger en fonction des différentes situations rencontrées, quelques petits gestes simples pourraient contribuer à retarder le recours aux appareils auditifs.

 

Lire l'article