Accueil » Actualites » Amplificateurs auditifs vendus en pharmacie : pas de remboursement de prévu !
Amplificateurs auditifs vendus en pharmacie : pas de remboursement de prévu !

Amplificateurs auditifs vendus en pharmacie : pas de remboursement de prévu !

13-03-19  -  Amplificateurs d'écoute et assistants d'écoute  -  VivaSon

L’Unsaf, le Syndicat des Audioprothésistes met en garde ses adhérents. Les aides à l’écoute vendues en pharmacie ne sont en aucun cas remboursées par l’assurance maladie. Et ce, malgré ce que certaines affiches ou publicités peu limpides peuvent laisser croire.

Ayant été alerté de faits de publicités mensongères, l’Unsaf rappelle que l’assurance maladie  rembourse, sur prescription médicale uniquement, les prothèses auditives et leurs accessoires. Les prothèses auditives ne sont prises en charge que sur prescription médicale et à condition qu'elles appartiennent à une catégorie inscrite sur la liste des produits et prestations (LPP) remboursables par l'assurance maladie. La prise en charge n’est possible que lorsqu’elle est accompagnée d’un devis de l’ORL ou de l’audioprothésiste. Les prothèses sont remboursées à 60 % sur la base de tarifs officiels, fixés par la LPP, variables selon l’âge et handicap de l’assuré.

Avant l'achat d'un appareil auditif, l'audioprothésiste procède à des prestations préalables (examen, test, essai) afin, notamment d'évaluer le trouble et de proposer l’appareil le plus adapté au patient. Il procède ensuite à  différentes mesures (audition, tolérance aux sons forts, compréhension...). Ces prestations apparaissent dans le devis normalisé et peuvent être remises séparément avec les informations indispensables à l’identification du devis.

Ce devis inclut également l’achat des accessoires nécessaires au fonctionnement de l’audioprothèse (piles, embout auriculaire, coque...) ainsi que les séances avec le spécialiste. Afin d’avoir la qualité d’écoute la plus optimale des séances de réglages seront nécessaires avant et après l’appareillage. Il faudra compter des rendez-vous aux 3e, 6e et 12emois après la pose de l’audioprothèse, puis un suivi biannuel selon les besoins. Les aides à l’écoute vendues en pharmacie ne nécessitent aucun test avec un spécialiste. Elles sont préréglées et sont en libre-service. Ce ne sont pas des appareils adaptés au cas du patient comme les prothèses. Il s’agit plutôt d’aide pour troubles auditifs mineurs qui apporteront un léger mieux.

En cas de trouble et avant toute décision d’auto médicamentation il est vivement conseillé de prendre rendez-vous avec un audioprothésiste. Diplômé d’état ce spécialiste de l’audition testera gratuitement votre ouïe et vous accompagnera afin de trouver la meilleure alternative possible.

Source : ouiemagazine.net

LES ACTUALITÉS SIMILAIRES

11-03

11-03-19  -  Amplificateurs d'écoute et assistants d'écoute  -  VivaSon

Enfin, les nouveaux appareils auditifs peuvent se connecter à distance aux équipements comme à la télévision ou au téléphone. Egalement, ils peuvent être presque invisibles...

05-03

05-03-19  -  Amplificateurs d'écoute et assistants d'écoute  -  VivaSon

La perte auditive ne peut être auto-diagnostiquée ou traitée à moindre coût. Alors que l'amplificateur sonore peut sembler extrêmement attrayants pour résoudre un problème ...

05-03

05-03-19  -  Amplificateurs d'écoute et assistants d'écoute  -  VivaSon

Dans un précédent article, nous avions commenté l’autorisation de commercialiser les assistants d’écoute en pharmacie, et nous en avions notamment profité pour affirmer ...

05-03

05-03-19  -  Amplificateurs d'écoute et assistants d'écoute  -  VivaSon

Les amplificateurs auditifs ou assistants d'écoute sont souvent considérés à tort comme des solutions auditives low-cost. Ces appareils sont utiles afin de mieux entendre ...

Économisez 500€
par appareil

Ecart de prix constaté par huissier entre VivaSon et ses concurrents. Profitez des prix les plus bas de France

PRENDRE RENDEZ-VOUS