Sorties en discothèque : n’oubliez pas de protéger vos oreilles !

13-07-2016 - Prévention auditive Par Ben Soussan Audioprothésiste et responsable audiologie

Des discothèques peu respectueuses des réglementations

En février, nous évoquions les troubles auditifs auxquels étaient exposés les musiciens. En effet dans un orchestre symphonique, le niveau sonore atteint généralement 105 décibels. Depuis 1998, un décret limite le niveau sonore des boites de nuit à 105 décibels. Cependant, l'agence régionale de santé d'Ile-de-France en association avec la préfecture de police de Paris et un observatoire du bruit, Bruitparif, créé par le conseil régional, avait publié en 2010 une étude alarmante sur le niveau sonore des boites de nuit franciliennes. En effet, sur l’ensemble des discothèques testées, très peu respectaient les réglementations. Le niveau sonore dépassait parfois les 110 décibels (équivalent au passage d’un train), exposant les clients à un risque auditif important, surtout s'ils ne portaient pas de bouchons d'oreilles. Les troubles auditifs peuvent être temporaires (acouphènes, sifflements…) ou définitifs. Une seule exposition peut suffire à détruire les cellules auditives.

Pensez aux protections auditives

Si vous comptez vous rendre en discothèque, il est important de protéger votre audition. Voici quelques conseils.

  • Tout d’abord, limitez vos sorties en boite de nuit au maximum.
  • Ne vous y rendez pas plus de 3 fois par semaine.
  • Quand vous y êtes, ne restez pas près des enceintes, et si possible faites des pauses régulières dans des zones moins bruyantes.
  • Le port de bouchons d’oreilles est également fortement conseillé.

Malheureusement, seulement 8 % des jeunes de moins de 25 ans portent des bouchons dans les discothèques. Et seulement 13 % d'entre eux se sont vus proposer des bouchons par les professionnels de la nuit. Vous pouvez acheter des bouchons jetables à remplacer à chaque utilisation, ou des modèles plus haut de gamme réutilisables qui altèrent beaucoup moins le rendu sonore. Certains modèles de bouchons d’oreille sont livrés avec un fil à passer autour du coup qui vous permet de les laisser pendre (comme des écouteurs) pour les remettre ensuite rapidement. Pour ce qui est des écouteurs, ne les utilisez surtout pas comme protection auditive de substitution. En effet, essayer de couvrir un bruit toxique à l'aide d'écouteurs peut avoir un effet opposé. Prudence est mère de sûreté, alors si vous faites la fête cet été, n'oubliez pas vos protections auditives. De nombreux fabricants d’audioprothèses proposent des protections auditives sur-mesure.

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

Déposer un commentaire

Les dernières actualités

Contactez-nous
Veuillez remplir vos coordonnées pour envoyer ce message.
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.