Manger du poisson permettrait de lutter contre la baisse auditive

Crédit Photo : Manger méditérranéen

Diverses enquêtes ont ainsi démontré que le poisson, riche en oméga 3, pourrait avoir une influence positive sur l’audition. 

Au-delà de 60 ans, la déficience auditive devient un fait extrêmement courant, qu’elle soit sévère ou non. En effet, le nombre de personnes ayant recours aux appareils auditifs est de plus en plus important. C’est pourquoi les chercheurs s’activent de plus en plus en vue de réduire au maximum ce risque. Les conseils comme « s’exposer le moins possible au bruit » reviennent assez souvent mais sont malheureusement plus facile à dire qu’à appliquer puisque, de fait, l’environnement qui nous entoure est toujours bruyant ! Alors à moins de rester enfermé chez soit toute sa vie, il vaudrait mieux trouver des moyens plus abordables et réalisables !

Diverses enquêtes ont ainsi démontré que le poisson, riche en oméga 3, pourrait avoir une influence positive sur l’audition. En effet, parmi elles, une étude australienne faite sur une période de cinq ans a mis en évidence que l’audition de plus de 3000 hommes et femmes étaient mieux préservée s’ils mangeaient du poisson deux fois par semaine ! D’autres chercheurs américains affirment même clairement que « les résultats prouvent que des modifications diététiques peuvent aider à réduire le risque de perte d’audition. ». Cela permettrait d’améliorer la microcirculation de l’oreille interne. De plus, les bienfaits du poisson auraient un rôle anti-inflammatoire très intéressant pour le système auditif.

L’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) souligne également qu’il serait bien de prendre deux portions de poisson par semaine dont une de type « grasse », comme le saumon ou le hareng par exemple. Toutefois, il ne faut pas non plus abuser de cet aliment et en prendre tous les jours dans la mesure où même si à petite dose le poisson est bon pour la santé, il concentre malgré tout des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens nocifs.

Bien évidement, les bienfaits du poisson restent également valables pour tous ceux qui portent déjà un appareil auditif. Mais il ne faut cependant pas négliger les bonnes habitudes à prendre dans un but de prévention de la surdité, à commencer par baisser le son de ses écouteurs ! 

Publié le
L’otite avec effusion est une maladie extrêmement courante chez les jeunes enfants. Sans gravité si elle est traitée correctement, il faut y être attentif.

22/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’otite avec effusion, qu’est-ce que c’est ?

L’otite avec effusion, aussi appelée otite avec épanchement, est une maladie extrêmement courante chez les jeunes enfants. Il faut y être attentif car, peu douloureuse, l’enfant ne s’en plaint pas dans la majorité des cas. Sans danger si elle est traitée rapidement, elle peut provoquer des dommages du système auditif si l’on passe à côté, dans les cas les plus graves une surdité relevant du port d’un appareil auditif.

 

Lire l'article

25/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

La pollution sonore

La pollution sonore, un phénomène de plus en plus préoccupant, serait à l'origine de la mort de 10 000 personne chaque année.

Lire l'article
Les acouphènes touchent plus de 5 millions de personnes et sont très inconfortables. Nous revenons aujourd’hui sur plusieurs causes de ce handicap auditif.

06/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Acouphènes : des causes diverses pour un phénomène commun

Allant du sifflement au bourdonnement, les acouphènes sont des sensations auditives qui ne sont pas causées par un bruit extérieur. Pouvant survenir brutalement, elles sont très inconfortables pour les 5 millions de personnes qui en seraient atteintes, et touchent parfois les personnes porteuses d'appareils auditifs. Nous revenons aujourd’hui sur plusieurs causes de ce handicap auditif.

Lire l'article