Oticon Agil

Oticon Agil est une gamme d’appareils auditifs qui facilite la compréhension du son et le suivi des conversations. C’est une aide auditive conçue pour donner aux malentendants davantage d’énergie pour faire face aux situations complexes. Cet appareil conserve la dynamique naturelle des sons et donne  au cerveau davantage de sons qu’il peut reconnaître et traiter.

 

Publié le
Otometrics rejoindra normalement le groupe américain Natus Medical fin 2016. Un partenariat stratégique en faveur des technologies d’avenir.

10/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

Otometrics rejoint le groupe américain Natus Medical

Otometrics est un fabricant d’équipements dans le domaine de l’audition qui participe à l’échelle mondiale. Proposant des produits allant de l’adaptation d’appareils auditifs aux outils de diagnostic, ce dernier appartenait au groupe GN. Rejoignant désormais le groupe américain Natus Medical, Otometrics obtient une position de choix sur le marché.

Lire l'article
L. s’emmêle réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires, afin de changer le regard que les gens portent sur la différence.

23/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Des bijoux d’appareil auditif et d’implant cochléaire

Au sein de l’association L. s’emmêle qu’elle a créée en 2015, Delphine réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires. Grâce à des ornements élégants ou amusants, cette maman devenue sourde à l’âge de 23 ans entend bien changer le regard que les gens portent sur la différence.

Lire l'article
Mercredi 27 juin, le Conseil d’Etat a rendu une décision qui n’est pas sans importance dans le domaine de l’audition.

01/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Démocratisation des soins auditifs ? Pas exactement

Mercredi 27 juin, le Conseil d’Etat a rendu une décision qui n’est pas sans importance dans le domaine de l’audition et des appareils auditifs. Les pharmacies sont désormais libres de vendre des assistants d’écoute, initialement réservés aux audioprothésistes ; c’est l’aboutissement d’une réflexion rejetant finalement les requêtes de l’UNSAF et du CNA, opposés à cette initiative. L’on pourrait être tenté de parler de démocratisation, mais ne nous hâtons pas trop.

Lire l'article