Acouphènes : des causes diverses pour un phénomène commun

Crédit Photo : Haberler

Allant du sifflement au bourdonnement, les acouphènes sont des sensations auditives qui ne sont pas causées par un bruit extérieur. Pouvant survenir brutalement, elles sont très inconfortables pour les 5 millions de personnes qui en seraient atteintes, et touchent parfois les personnes porteuses d'appareils auditifs. Nous revenons aujourd’hui sur plusieurs causes de ce handicap auditif.

Un traumatisme acoustique

La première cause d’acouphènes est généralement liée à l’écoute de musique à très fort volume. Il n’est pas rare de trouver sur des forums de santé des personnes se plaignant d’une sensation d’oreille bouchée et de sifflements dans les oreilles après un concert. Il est donc conseillé de protéger vos oreilles et de ne jamais se placer près des enceintes si vous voulez éviter les acouphènes !

La presbyacousie

Correspondant à une perte auditive normale liée au vieillissement, la presbyacousie s’accompagne parfois d’acouphènes. Sa survenue peut être accélérée par des expositions répétées à des niveaux sonores élevés. Elle survient habituellement après 50 ans.

Un bouchon de cérumen

Les acouphènes peuvent également être liés à un problème pathologique au niveau du conduit auditif externe. Le bouchon de cérumen est l’un des plus courants. C’est un problème bénin qui peut être résolu grâce à un spray spécifique que vous pouvez vous procurer en pharmacie. Si le problème persiste, il est nécessaire de consulter un ORL. Il pourra procéder au retrait de ce bouchon sans risquer d’endommager votre tympan.

Une otite

L’otite est une inflammation de l’oreille qui se développe dans une petite cavité osseuse derrière le tympan. Elle est souvent la cause de douleurs, et parfois d’acouphènes à cause du liquide présent dans l’oreille.

Certains médicaments toxiques pour l’oreille

Parmi les effets secondaires mentionnés sur les notices de médicaments, on retrouve parfois les troubles auditifs. C’est notamment le cas des  antibiotiques aminosides ou des sels de platine (médicaments anti cancer). Une forte dose d’aspirine (2-3 grammes par jour) et d’anti-inflammatoires peuvent également provoquer des effets secondaires au niveau de l’audition. Ils sont parfois la source d’acouphènes. Si vous y êtes confronté suite à la prise de médicaments, parlez-en à votre médecin.

L’hypertension intracrânienne

De plus si vous êtes sujet aux acouphènes, couplées à des maux de tête et des vomissements, votre médecin vérifiera sans doute qu’il ne s’agit pas d’hypertension intracrânienne bénigne.  L’examen consistera généralement en un scanner cérébral et une artériographie.

Ne mettez surtout jamais de coton tige dans votre oreille si vous souffrez d’acouphènes. Vous risqueriez d’aggraver le phénomène et d’abîmer votre tympan.*

Source : Ameli-santé

Publié le

04/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Gênes auditives : pourquoi faut-il agir vite ?

Beaucoup de personnes ont tendance à nier leur perte auditive et à ne pas se soigner. Pourtant, une prise en charge rapide permet de retrouver son audition très aisément, et d'évider les conséquences d'un trouble auditif aggravé, comme la dépression.

Lire l'article
Les musiciens, constamment exposés au bruit musical, sont particulièrement touchés par les troubles auditifs, notamment les acouphènes.

12/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les troubles auditifs chez les musiciens

Nous aimons tous écouter de la musique et fredonner nos morceaux favoris, qui pourrait imaginer, dans ce contexte, que la musique devienne un danger pour ceux dont elle est la passion. En effet, les musiciens, constamment exposés au bruit musical, sont particulièrement touchés par les troubles auditifs.

Lire l'article