Image

Bouchon de cérumen, qu’est-ce que c’est et comment se déboucher l’oreille ?

Contenu mis à jour le 04/06/2021

La création de cérumen dans le conduit auditif est un phénomène physiologique naturel. Cette cire a une fonction de protection mais son accumulation peut engendrer l'apparition d’un bouchon de cérumen. Ce bouchon peut entraîner une perte auditive, un acouphène voir une inflammation du conduit.

Le cérumen, qu'est-ce que c’est et à quoi sert-il ?

Le cérumen est une substance sécrétée par les glandes sébacées. Son rôle est triple :

  • Protéger les parois du conduit auditif externe
  • Empêcher l'insertion de corps étrangers, d'humidité et autres agressions extérieures dans le conduit auditif
  • Eliminer les pathogènes et bactéries, grâce à ses propriétés antibactériennes et son Ph élevé

L’oreille évacue naturellement la cire humaine, au fur et à mesure de sa création par le tympan. Sa production varie selon les individus.

Comment se forme un bouchon de cérumen ?

L’oreille est un système qui se nettoie tout seul. Le cérumen est naturellement expulsé de l’oreille. Cependant, il peut arriver que son accumulation génère un bouchon de cire, plus ou moins épais et compacte.

Plusieurs causes peuvent expliquer l’apparition d’un bouchon d’oreille :

  • Une production de cérumen anormale
  • L’utilisation répété de cotons-tiges qui concentre le cérumen accumulé dans le conduit auditif qui durcit ensuite
  • La présence d’eau dans le conduit auditif
  • La présence de nombreux poils dans le conduit auditif
  • Un conduit auditif très étroit
  • Le port d’un appareil auditif qui gêne l’extraction naturelle du cérumen

Comment déboucher son oreille ? Quelles méthodes privilégier pour l'extraction d'un bouchon ?

Plusieurs solutions existent en cas de bouchon d'oreilles. Vous pouvez notamment consulter un médecin ORL ou bien un médecin traitant. Vous pouvez également tenter de le faire vous même, avec de l'eau tiède et une poire effilée, mais attention, il ne faut pas s'obstiner ni utiliser de méthodes controversées, au risque d'aggraver le problème ou d'endommager votre conduit auditif ou votre tympan.

Extraire un bouchon avec une poire effilée

Vous pouvez vous procurer une poire à lavement auriculaire en pharmacie. Il suffit ensuite d’y verser de l’eau tiède ou bien une autre solution nettoyante (solution céruménolytique, solution saline…) et d’injecter le liquide dans le conduit auditif. Vous devriez ensuite pouvoir retirer les fragments de cérumen la tête penchée sur le côté. Il convient néanmoins d'être prudent, de ne pas exercer une pression trop importante sur la poire et ne pas relâcher la pression tant que la poire n'est pas vide.

Utiliser un spray céruménolytique

Le produits céruménolytiques peuvent dissoudre le cérumen et faciliter son extraction. Ces produits peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance. Vous pouvez également tenter de dissoudre la cire avec du sérum physiologique.

Eviter l’utilisation de coton tige pour enlever un bouchon de cérumen

L’utilisation du coton-tiges est à proscrire en cas de bouchon d’oreille. En effet, ils ne font qu’empirer la chose, compressant encore plus le bouchon. Il faut également éviter d’utiliser tout autre objet pointu comme une aiguille ou autre pour éviter une perforation du tympan.

Les bougies d'oreille, une solution dangereuse à écarter

La bougie d'oreille, connue sous le nom de Chandelle ou Bougie Hopie, est une technique depuis longtemps décriée par les spécialistes de santé. Néanmoins, c'est une technique de nettoyage des oreilles qui revient à la mode, notamment via des influenceurs sur les réseaux sociaux qui en font la promotion. Cette technique est à proscrire car elle comporte un risque de brulure et serait inefficace.

Autre solution à éviter : l'huile d'olive dans le conduit auditif

Autre méthode à fuir : l'huile d'olive. Ce remède de grand-mère est à éviter également. Il consiste à introduire de l'huile d'olive dans le conduit auditif pour ramollir le cérumen.

Extraire le bouchon de cérumen chez un médecin : quand faut-il consulter ?

Si vous n’avez pas réussi à extraire le bouchon de cérumen, vous devez consulter un médecin généraliste ou ORL pour qu’il s’en charge. Le spécialiste pourra alors procéder à un curetage ou bien une irrigation. Le principe est simple, de l’eau tiède est versée dans le conduit auditif en vue de ramollir le cérumen et le décoller de la paroi du conduit auditif.

Afin d'être sûr que le bouchon n’entraîne aucune complication et qu’il n’entraine aucune autre pathologie (lésions du conduit auditif, otite externe, perte auditive…), le médecin ORL (oto rhino laryngologistes) pourra contrôler votre audition et vérifiera l’état de votre tympan.

Un bouchon de cérumen est quelque chose de bénin que vous pouvez extraire vous même la plupart du temps. Pour autant, vous devez envisager la consultation médicale dans les cas suivants :

  • Vous n’avez pas réussi à extraire le bouchon de cérumen
  • Vous avez réussi à extraire le bouchon de cérumen mais la baisse de l'audition afférente subsiste
  • Le bouchon est accompagné d'une douleur intense et vive dans le conduit auditif. Il peut s'agir d'une otite externe ou moyenne.
  • Si du liquide jaunâtre ou blanc s'écoule du conduit (écoulements appelés aussi otorrhée blanchâtre ou purulente)
  • Des démangeaisons persistantes du conduit auditif.

Les gestes à adopter pour prévenir l'apparition d'un bouchon de cérumen

Pour éviter la formation de bouchons de cérumen, plusieurs gestes peuvent être adopter

  • Eviter à tout prix l'utilisation de coton-tige et éviter d'insérer ses doigts dans le conduit auditif
  • Si le tympan n'est pas percé, vous pouvez arroser l'oreille avec un jet d'eau tiède lors de la douche pour éliminer l'excédent de cérumen
  • En cas de baignade, utilisez des bouchons adaptés
  • Utilisez un cache oreille lorsque vous effectuer des activités dans un lieu poussiéreux

picto-idea.png

Nettoyer régulièrement ses conduits auditifs pour prévenir les bouchons, une bonne idée ?

Il n'est pas conseillé de nettoyer régulièrement ses oreilles compte tenu de ses capacités auto-netoyantes. L'hygiène auriculaire peut être régulière mais doit être réalisée correctement pour éviter l'apparition d'un bouchon de cérumen.

Test auditif et bouchon d'oreille

En cas de bouchon de cérumen, il est vivement recommandé de résorber le bouchon avant de réaliser un test auditif. L'otoscopie préalable au bilan auditif permettra d'identifier l'obstruction. L'ORL ou l'audioprothésiste vous recommandera alors de consulter pour déboucher l'oreille avant d'effectuer un test d'audition

Sources et références

Ameli.fr, Bouchon de cérumen : que faire et quand consulter ?, en ligne, consulté le 04/06/2021

Santé sur le Net, Bouchon(s) de cérumen, en ligne, consulté le 04/06/2021

Pédiatre Online, Le traitement, l’évolution et la prévention du bouchon de cérumen, en ligne, consulté le 04/06/2021

Marcel Bensoussan, Audioprothésiste et responsable audiologie
Marcel Ben Soussan
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé d'Etat en 2013, Marcel Ben Soussan est un audioprothésiste expérimenté chez VivaSon. En charge de la formation technique des audioprothésistes au sein de l'enseigne et dans les écoles d'audioprothèses, Marcel Ben Soussan est Responsable Audiologie chez VivaSon depuis 2015.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier
La perte auditive peut avoir différentes causes : presbyacousie, traumatisme sonore… Elle peut également survenir suite à la prise de certains médicaments dits ototoxiques qui vont...
En savoir +

Déposer un commentaire

Contactez-nous
Veuillez remplir vos coordonnées pour envoyer ce message.
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.